éreinter

 

définitions

éreinter ​​​ verbe transitif

Accabler de fatigue. ➙ épuiser, harasser. Cette longue promenade nous a éreintés. —  pronominal Elle s'est éreintée à préparer le concours. —  au participe passé Je l'ai trouvé éreinté. ➙ flapi, fourbu, moulu.
au figuré Critiquer de manière à détruire la réputation de (qqn, qqch.). ➙ démolir, maltraiter. La critique a éreinté son dernier film.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'éreinte

tu éreintes

il éreinte / elle éreinte

nous éreintons

vous éreintez

ils éreintent / elles éreintent

imparfait

j'éreintais

tu éreintais

il éreintait / elle éreintait

nous éreintions

vous éreintiez

ils éreintaient / elles éreintaient

passé simple

j'éreintai

tu éreintas

il éreinta / elle éreinta

nous éreintâmes

vous éreintâtes

ils éreintèrent / elles éreintèrent

futur simple

j'éreinterai

tu éreinteras

il éreintera / elle éreintera

nous éreinterons

vous éreinterez

ils éreinteront / elles éreinteront

 

synonymes

éreinté, éreintée adjectif

exténué, anéanti, brisé (de fatigue), à bout, éreinté, fourbu, harassé, las, moulu, claqué (familier), crevé (familier), flagada (familier), flapi (familier), mort (familier), raplapla (familier), rétamé (familier), vanné (familier), vidé (familier), sur les genoux (familier), sur les rotules (familier), rendu (familier, vieilli), recru (littéraire), rompu (littéraire)

éreinter verbe transitif

épuiser, briser, claquer (familier), crever (familier), esquinter, exténuer, fatiguer, harasser, pomper (familier), rompre (littéraire), tuer (familier), vanner (familier), vider (familier)

critiquer, étriller, malmener, maltraiter, aplatir (familier), démolir (familier), descendre (en flammes) (familier), esquinter (familier)

[vieilli] rouer de coups, rosser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin, à force d'écrire, de donner des ordres, et d'éreinter des courriers, tout devint prêt.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Elle fit un corps vigoureux qui eut peine à s'éreinter par les excès.Jules Michelet (1798-1874)
Tu as trouvé le moyen de me flatter énormément, et d'éreinter – énormément aussi – le roman-feuilleton.Émile Zola (1840-1902)
Je tiens à ma bête, et pour rien au monde je ne voudrais l'éreinter.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous savons qu’il est à la mode dans les capitales nationales d’éreinter les efforts communs.Europarl
Je n'ai pas envie de m'éreinter à te porter.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Le voilà qui vient de s'étourdir la tête d'eau-de-vie, et qui va nous éreinter à nous faire manœuvrer toute la nuit !Édouard Corbière (1793-1875)
Quel écrivain n'a rêvé d'avoir sous la main un journal où, à l'aise et sans contrôle, il puisse éreinter ses rivaux et chanter sa gloire ?Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Malgré leur résolution de ne pas se casser les côtes pour le quartier, ils avaient fini par prendre les choses à cœur et par s'éreinter.Émile Zola (1840-1902)
Je ne veux pas éreinter ma voiture, moi.Michel Corday (1869-1937)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020