harasse

 

définitions

harasse ​​​ nom féminin

Technique Emballage léger, caisse à claire-voie, pour le transport du verre, de la porcelaine.

harassé ​​​ , harassée ​​​ adjectif

Accablé de fatigue, exténué. ➙ épuisé, fourbu.
 

synonymes

harassé, harassée adjectif

fatigué, à bout, épuisé, éreinté, exténué, fourbu, recru (littéraire), rompu (littéraire), rendu (vieilli), à plat (familier), cassé (familier), claqué (familier), crevé (familier), h. s. (familier), lessivé (familier), mort (familier), moulu (familier), nase (familier), pompé (familier), sur le flanc (familier), sur les genoux (familier), sur les rotules (familier), vanné (familier), vidé (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « harasse »

L'ours, échauffé, haletant, exhale des souffles ronflants comme ceux d'un soufflet de forge, et ses yeux ne quittent pas l'ennemi qui le harasse.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)

Exemples de « harassé »

Souvent, rentré dans ma chambre solitaire, harassé de corps et d'esprit, là je m'assieds, je rêve, mais d'une rêverie amère, sombre, délirante.Victor Hugo (1802-1885)
Bien qu'il fût plus de minuit lorsqu'il rentra, harassé, l'âme et le corps brisés, sa mère et sa sœur n'étaient pas couchées et l'attendaient.Émile Gaboriau (1832-1873)
Harassé de fatigue, il entra dans un hôtel, demanda une chambre et se jeta tout habilla sur son lit.Maurice Level (1875-1926)
Je me rappelle seulement que mon père en revint harassé, dégoûté, désolé ; toutes les folies de l'émigration et de la plus sotte opposition s'y étaient montrées triomphantes.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Nassau, harassé et n'en pouvant plus, avait en tête les nôtres, tout frais, et qui voulaient se battre.Jules Michelet (1798-1874)
Harassé de fatigue, et déjà vieilli par le chagrin, le marquis rentra dans son salon, désert pour lui, quoique ses trois autres enfants y fussent.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'étais harassé de fatigue, et, sans le secours d'un peu d'eau-de-vie, j'aurais bien senti le besoin de manger, car, depuis la veille, je n'avais rien dans l'estomac.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Adieu, ma bonne mère, je suis harassé de fatigue et vais me coucher sur la paille.George Sand (1804-1876)
Il rentra le soir, harassé de fatigue, et monta à sa chambre, incertain s'il se coucherait ou s'il se ferait servir à souper.George Sand (1804-1876)
Il semble harassé de fatigue ; qu'on remplisse une large coupe, et qu'il boive à sa patrie lointaine, à ses amis absents !George Sand (1804-1876)
Devant un village, devant des huttes endormies, je mets pied à terre d'un mouvement machinal ; je dors debout, harassé de bonne et saine fatigue.Pierre Loti (1850-1923)
Il essaya de grimper de son cheval sur le mur ; mais il était si moulu et si harassé, qu'il ne put pas seulement mettre pied à terre.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le cheval harassé parcourut encore plusieurs verstes, palpitant comme s'il eût été sur le point d'expirer.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il est fort possible qu'un beau matin vous vous réveilliez harassé de faux plaisirs et violemment épris d'une femme honnête.George Sand (1804-1876)
Deux jours s'étaient passés qu'il ne songeait déjà plus, harassé, recru de fatigue, l'estomac et la tête vides, qu'à chercher à manger coûte que coûte.Louis Pergaud (1882-1915)
A la fin, harassé, haletant, en délire, il tomba sur un banc et y demeura écrasé dans un anéantissement complet.Paul Mahalin (1838-1899)
Harassé, n'en pouvant plus, il la considère, sans pourtant connaître encore que c'est là l'objet de ses recherches.Restif de La Bretonne (1734-1806)
C'est un pauvre diable, malade, harassé de fatigue, et qui s'est dernièrement levé d'un lit dont il n'espérait plus sortir vivant.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Polyphème, harassé, se coucha paresseusement sur le talus de la route à l'ombre du prunier.Olga de Pitray (1835-1909)
Il s'était assis, harassé déjà, avant d'avoir marché, l'estomac vide, le cœur serré d'angoisse, à l'aube de cette journée qu'il sentait devoir être affreuse.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020