Email catcher

suspendre

Définition

Définition de suspendre ​​​ verbe transitif

(sens temporel)
Interrompre (une action) pour quelque temps. ➙ arrêter. On a suspendu la séance ; les combats sont suspendus (➙ suspension).
Mettre un terme aux activités de, aux effets de. Suspendre la publication d'un journal. Destituer provisoirement (qqn).
Remettre à plus tard, réserver. Suspendre son jugement.
(Faire pendre). Fixer (qqch., qqn), de manière à faire pendre. Suspendre un lustre au plafond (➙ suspension), un tableau au mur. au participe passé Jambon suspendu à un crochet.
(passif) locution Être suspendu aux lèvres de qqn, l'écouter avec avidité (→ boire ses paroles).

Conjugaison

Conjugaison du verbe suspendre

actif

indicatif
présent

je suspends

tu suspends

il suspend / elle suspend

nous suspendons

vous suspendez

ils suspendent / elles suspendent

imparfait

je suspendais

tu suspendais

il suspendait / elle suspendait

nous suspendions

vous suspendiez

ils suspendaient / elles suspendaient

passé simple

je suspendis

tu suspendis

il suspendit / elle suspendit

nous suspendîmes

vous suspendîtes

ils suspendirent / elles suspendirent

futur simple

je suspendrai

tu suspendras

il suspendra / elle suspendra

nous suspendrons

vous suspendrez

ils suspendront / elles suspendront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot suspendre

Il n'y a aucune raison de suspendre la réglementation.Europarl
Dans six cas, nos interlocutrices ont été contraintes de suspendre les échanges, à cause de l'affluence de la clientèle pour le repas du midi.Revue de l'Entrepreneuriat, 2015, Florent Song-Naba (Cairn.info)
Des secteurs entiers ont dû suspendre leur activité, ou fonctionner à une fraction seulement de leur capacité habituelle.Études économiques de l'OCDE, 2020 (Cairn.info)
C'est pourquoi l'idée de le suspendre était juste.Europarl
En suspendre l'application peut aider à revenir au respect des engagements : c'est ce que nous proposons.Europarl
Nous devrions suspendre toutes les formes de subvention et d’incitants fiscaux accordés au secteur du raffinage et aux consommateurs.Europarl
Dans son rôle de contrôle, la tutelle peut annuler, suspendre ou réformer un acte de l'institution soumise à son autorité.Dossier du CRISP, 2003, Vincent de Coorebyter (Cairn.info)
Il faut immédiatement suspendre le pacte de stabilité et revoir en profondeur ses objectifs, critères et fondements.Europarl
Bien que tous, hommes et femmes, aient les oreilles percées, on ne les voit pas d'habitude y suspendre des pendants.Jules Verne (1828-1905)
Deuxièmement, il nous a été demandé de présenter des propositions en vue de suspendre certaines parties des dispositions de l'accord de partenariat et de coopération.Europarl
Ensuite, la question liée à l'aide humanitaire : nous n'avons proposé ou nous ne proposons en aucun cas de suspendre l'aide humanitaire.Europarl
Si c'est examiné en septembre de l'année prochaine, nous avons encore assez de temps pour suspendre le règlement.Europarl
Le gouvernement décide alors de suspendre la vaccination obligatoire et déclare l'état de siège.Ça m'intéresse, 12/09/2019, « Vaccins : depuis quand on en a peur ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUSPENDRE v. act.

Attacher quelque chose en haut, la faire pendre en l'air. Ce miroir n'est pas bien suspendu, il penche trop d'un costé. On a coustume de suspendre des lampes, des chandeliers, aux voutes des Eglises, des lustres dans les sales d'assemblée.
 
SUSPENDRE, se dit aussi des choses qui sont en equilibre, ou qui se soustiennent d'elles-mêmes. La terre demeure suspenduë au milieu des airs, parce qu'elle est dans son centre. Le fer demeure suspendu auprés d'une pierre d'aimant. Les deux plats d'une balance demeurent suspendus, quand ils sont dans l'equilibre. Il y a des oiseaux qui demeurent long-temps suspendus en l'air.
 
SUSPENDRE, se dit figurément en choses spirituelles & morales, & signifie, Arrêter pour quelque temps. Il faut suspendre son esprit, son jugement, c'est à dire, Il ne faut pas juger temerairement, se laisser preoccuper. On est souvent suspendu entre l'esperance & la crainte, entre deux passions contraires. Cet homme est irresolu, & demeure suspendu dans le choix de ces deux partis. On a suspendu pour quelque temps l'execution d'un tel Edit.
 
SUSPENDRE, signifie aussi, Empêcher pour quelque temps les fonctions d'une charge, ou de quelque ministere. La punition d'un Prêtre, c'est de le suspendre à divinis, luy deffendre les fonctions sacerdotales. Le Roy a suspendu un tel Presidial, ou luy a osté ses fonctions.
 
SUSPENDU, UË. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022