Email catcher

tamponner

Définition

Définition de tamponner ​​​ verbe transitif

Enfoncer des chevilles (➙ tampon (I, 2)) dans (un mur).
Enduire d'un liquide ; essuyer, nettoyer avec un tampon (I, 3 et 4). Tamponner une plaie avec de la gaze. locution, familier Il s'en tamponne (le coquillard) : il s'en moque.
Chimie Ajouter une solution tampon à.
Timbrer, apposer un tampon (II) sur. Faire tamponner une autorisation.
Heurter avec les tampons (III, 1). (véhicules) Heurter violemment.
pronominal Les deux voitures se sont tamponnées.

Conjugaison

Conjugaison du verbe tamponner

actif

indicatif
présent

je tamponne

tu tamponnes

il tamponne / elle tamponne

nous tamponnons

vous tamponnez

ils tamponnent / elles tamponnent

imparfait

je tamponnais

tu tamponnais

il tamponnait / elle tamponnait

nous tamponnions

vous tamponniez

ils tamponnaient / elles tamponnaient

passé simple

je tamponnai

tu tamponnas

il tamponna / elle tamponna

nous tamponnâmes

vous tamponnâtes

ils tamponnèrent / elles tamponnèrent

futur simple

je tamponnerai

tu tamponneras

il tamponnera / elle tamponnera

nous tamponnerons

vous tamponnerez

ils tamponneront / elles tamponneront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot tamponner

L'obligation de tamponner des documents d'un large tampon rouge, de les surcharger d'une annotation, s'avère en contradiction avec leurs pratiques professionnelles.20 & 21. Revue d'histoire, 2020 (Cairn.info)
À peine leur demande-t-on s'ils iront tamponner leur carte d'électeur, la semaine prochaine, que les deux quadragénaires éclatent de rire.Ouest-France, Alexandre MARTEL, 22/06/2020
La castration que le sujet tente d'éviter, tamponner, dont il tente de ne rien savoir, la psychanalyse la révèle, la creuse, la met en évidence.Figures de la Psychanalyse, 2007, Luis Izcovich (Cairn.info)
Le marcheur, muni de son carnet du miquelot, s'arrête au gré de son parcours pour faire tamponner son carnet et illustrer son itinérance.Ouest-France, 29/07/2021
L'électeur doit tamponner le nom choisi dans l'isoloir et venir déposer le bulletin dans l'urne placée devant le président du bureau de vote.Revue Française de Droit Constitutionnel, 2004, Guy Scoffoni, David Annoussamy, Laurent Pech, José Woehrling (Cairn.info)
Ce forçage débouche sur une angoisse qui nécessite, pour être traitée, la mise en jeu d'un nouveau scénario fantasmatique, capable de tamponner l'angoisse.La Cause du désir, 2016, François Ansermet, Ariane Giacobino (Cairn.info)
Hubert, en train de tamponner le dessin avec une poncette chargée de blanc, avait levé la tête, très pâle.Émile Zola (1840-1902)
Cette exaltation de l'empathie est souvent posée comme ce qui va, par le biais de la compassion, tamponner les effets ravageants des idéaux du libre-échange.La Cause du désir, 2007, Philippe La Sagna (Cairn.info)
Munis d'un carnet, ils font tamponner tous les bars où ils se rendent.Ouest-France, 18/07/2021
Alors qu'elle regagne son véhicule de service, celui-ci se fait tamponner par un automobiliste.Ouest-France, Renaud GARNIER, 14/07/2021
Il peut être amené à vérifier l'identité des électeurs, à gérer les urnes, à tamponner les cartes électorales et à faire signer les listes d'émargement.Ouest-France, Antoine PONCET, 23/06/2021
Pour cela, une digue sera construite plus bas, pour tamponner les crues.Ouest-France, 14/07/2018
Ils peuvent représenter une quête de soutien, de contenant, d'enveloppe, venant tamponner les éclats de stimulations extérieures, ressenties avec trop d'acuité.Bulletin de psychologie, 2012, Almudena Sanahuja, Patrice Cuynet, André Mariage (Cairn.info)
Cette maîtrise permettait de tamponner une perte qui n'avait pu être élaborée par un travail de deuil.Revue française de psychanalyse, 2004, Maurice Corcos (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TAMPONNER v. act.

Mettre un tampon. Tamponner à force un vaisseau, une solive, &c. où on a fait un trou qu'il faut boucher.
 
TAMPONNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022