temporiser

 

définitions

temporiser ​​​ verbe

verbe intransitif Différer d'agir, par calcul, dans l'attente d'un moment plus favorable. ➙ attendre.
verbe transitif Technique Différer l'exécution de. Temporiser le déclenchement d'une alarme.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je temporise

tu temporises

il temporise / elle temporise

nous temporisons

vous temporisez

ils temporisent / elles temporisent

imparfait

je temporisais

tu temporisais

il temporisait / elle temporisait

nous temporisions

vous temporisiez

ils temporisaient / elles temporisaient

passé simple

je temporisai

tu temporisas

il temporisa / elle temporisa

nous temporisâmes

vous temporisâtes

ils temporisèrent / elles temporisèrent

futur simple

je temporiserai

tu temporiseras

il temporisera / elle temporisera

nous temporiserons

vous temporiserez

ils temporiseront / elles temporiseront

 

synonymes

temporiser

verbe intransitif

attendre, atermoyer, différer, gagner du temps, remettre les choses à plus tard, voir venir, user de manœuvres dilatoires (péjoratif)

verbe transitif

[Technique] retarder

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis loin de vouloir temporiser outre mesure ; mais il serait, je crois, d'une bonne politique de réfléchir... plus mûrement, avant de donner le signal de cette insurrection.Eugène Sue (1804-1857)
Veuillez temporiser une huitaine ; après quoi, si vous y tenez décidément, nous recauserons.René Boylesve (1867-1926)
Il était d'avis de temporiser « pour ne pas s'exposer à rompre », et le roi l'approuvait.Ernest Daudet (1837-1921)
C'est alors que le misérable résolut d'exploiter cette situation sans temporiser.Jules Verne (1828-1905)
Sans aucun doute, la peur seule le fit ainsi temporiser et permit aux troupes anglaises d'accomplir plus tard leur retraite sans combat.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Nous ne pouvons pas temporiser davantage, c'est un sujet extrêmement important.Europarl
Est-ce qu'il n'est pas arrivé à tous les gouvernements, aux plus hardis, aux plus forts, aux plus ambitieux, aux plus conquérants, d'attendre, de temporiser, de patienter ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ces réflexions me décidèrent à temporiser ; je résolus de faire une confession pleine et entière si j'entrevoyais une nouvelle occasion d'aider à découvrir le coupable.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Et il n'y a plus à hésiter ni à temporiser, il faut marcher droit au but.Émile Gaboriau (1832-1873)
Juliette comptant sur la parole du duc, fit dire à son père de temporiser.Marquis de Sade (1740-1814)
Il s'agit d'un signal pour agir et non d'un argument pour temporiser.Europarl
Il prit donc à la hâte la résolution de temporiser, et de se délivrer de cette foule empressée le mieux qu'il le pourrait.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il faudrait donc ne rien brusquer et mettre toute sa fermeté à tâcher de temporiser.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Le gouvernement cherchait tant qu'il pouvait à temporiser, espérant que le temps amènerait le calme dans les esprits.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il jugea donc à propos de temporiser trois ou quatre mois, souffrant en silence et se ménageant une occasion de retraite.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il voulait temporiser pour se concerter avec la cour ; il demanda donc jusqu'au lendemain, ce qui fut accordé à regret.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il l'avait décidée à temporiser, à les ménager tous deux.Émile Zola (1840-1902)
Sydenham qui vantait les effets de l'anodyn avec tant de conviction, avait le tort de temporiser, au début, en administrant les délayants.Charles Anglada (1806-?)
Je cherchai à temporiser, non pour écarter cette mesure que je désirais aussi, mais pour avoir le temps d'y préparer les esprits.Alphonse Aulard (1849-1928)
Ainsi, grâce à sa fermeté et à sa présence d'esprit, il se retrouvait placé dans une position très forte, et en état de temporiser encore assez long-temps.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TEMPORISER » v. act.

Differer, reculer. Un méchant payeur tâche toûjours de temporiser. Fabius Maximus sauva la Republique Romaine en temporisant.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020