tollé

 

définitions

tollé ​​​ | ​​​ nom masculin

Clameur de protestation ; mouvement collectif d'indignation. ➙ huée. Sa déclaration déclencha un tollé général. Des tollés.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce tollé est compréhensible si, de fait, la société en question a réservé les emplois à ses propres ressortissants et a empêché des citoyens britanniques de travailler.Europarl
Je crois que le tollé aurait été général.Europarl
Il n'en reste pas moins que l'évaluation alternative a soulevé un tollé politique, un tollé qui selon moi a pris des proportions tout à fait excessives.Europarl
Ce fut un tollé général dans la commune.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Si le gouvernement d'un pays membre faisait une chose pareille, songez au tollé politique qu'il soulèverait !Europarl
Cela nous fâchait beaucoup ; mais il nous répondait que nous n'avions qu'à faire comme lui, en improvisant des rimes nouvelles : proposition qui soulevait un tollé général.Judith Gautier (1845-1917)
Quand cette maigrichonne se retira en s'avouant vaincue, ce fut un tollé, un hourvari, une explosion de sarcasmes et d'invectives.Georges Eekhoud (1854-1927)
En raison de leur manque de transparence, ces négociations ont suscité un tollé général et ont donc été le point de mire de l’attention publique.Europarl
Du reste, l'état de choses actuel, que tout le monde condamne, doit nécessairement changer, au moins ministériellement ; car le tollé contre le ministère est général et l'effroi se propage.Dorothée de Dino (1793-1862)
Il marchait à une ruine certaine, à un tollé immense que pousseraient un jour ceux qui lui prêtaient encore quelques louis, qui lui tendaient la main, ou qui le tutoyaient.Jules Claretie (1840-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOLLÉ » s. m.

Terme populaire, qui témoigne l'indignation qu'on a contre quelque grand crime, contre quelque homme scelerat & odieux. Il est purement Latin, & emprunté de l'exclamation que faisoient les Juifs contre le Sauveur, quand ils crioient, tolle, tolle, pour le faire crucifier.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020