trafiquer

 

définitions

trafiquer ​​​ verbe transitif

Faire trafic de, acheter et vendre en réalisant des profits illicites. Trafiquer l'ivoire.
familier Modifier (un objet, un produit) en vue de tromper sur la marchandise. ➙ falsifier. Trafiquer un vin. ➙ frelater. Trafiquer un moteur de voiture. —  au participe passé Moteur trafiqué.
familier Faire (qqch de mystérieux). Qu'est-ce que tu trafiques ici ? ➙ fabriquer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je trafique

tu trafiques

il trafique / elle trafique

nous trafiquons

vous trafiquez

ils trafiquent / elles trafiquent

imparfait

je trafiquais

tu trafiquais

il trafiquait / elle trafiquait

nous trafiquions

vous trafiquiez

ils trafiquaient / elles trafiquaient

passé simple

je trafiquai

tu trafiquas

il trafiqua / elle trafiqua

nous trafiquâmes

vous trafiquâtes

ils trafiquèrent / elles trafiquèrent

futur simple

je trafiquerai

tu trafiqueras

il trafiquera / elle trafiquera

nous trafiquerons

vous trafiquerez

ils trafiqueront / elles trafiqueront

 

synonymes

trafiquer verbe transitif

altérer, contrefaire, dénaturer, falsifier, frelater, truquer, bricoler (familier)

faire, combiner, manigancer, tramer, fabriquer (familier), ficher (familier), foutre (familier), fricoter (familier), magouiller (familier), traficoter (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un gendarme d'élite qui aurait été susceptible d'accepter une mission équivoque pour l'honneur, aurait été éloigné de cette troupe, comme pouvant aussi trafiquer de l'honneur commun.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
La femme put trafiquer de son influence, vendre à un haut prix ses services.Ernest Daudet (1837-1921)
Karl se plaisait à accoupler les bœufs, à travailler le bois et le fer, à construire des barques et des maisons, à trafiquer.Saintine (1798-1865)
L'or est votre chancre, et je ne vous permettrai pas de trafiquer des dépouilles opimes.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Nous devons garder à l’esprit qu’il s’agit de normes sanitaires et que nous ne pouvons pas nous payer le luxe de les trafiquer.Europarl
Arrivé à pondicheri, je tins les livres d'un fameux négociant, et j'eus en même-tems la liberté de trafiquer pour mon compte.Restif de La Bretonne (1734-1806)
La vérité est qu'on ne tarda pas à s'en repentir, à l'égard des greffiers, qui s'empressèrent de trafiquer de leurs places.Euryale Fabre (1809-1891)
Enfin, il est accusé de trafiquer avec une cantinière, et de lui livrer – meilleur marché que le boucher – les plus fins morceaux adroitement escamotés.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette dernière les avait eues pour quelques francs de l'un de ces innombrables colporteurs qui, le lendemain de la bataille, se mirent à trafiquer ces tristes débris.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Souvent ils laissaient connaître leur importance pour en trafiquer.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les paillottes nombreuses, les cases plus spacieuses des chefs, l'ordre relatif qui avait présidé à l'alignement des habitations, tout dénotait un centre où les habitants du pays venaient trafiquer.Paul d'Ivoi (1856-1915)
C'est pourquoi il conviendrait de mettre l'accent sur la lutte contre les vélomoteurs et des motos «gonflés», notamment en interdisant la vente de tout accessoire pour trafiquer les machines.Europarl
Tout leur était bon pour ce commerce, mêmement des affiquets de femme, qu'on était quelquefois bien étonné de voir dans leurs mains, et dont quelques-uns n'osaient pas trafiquer ouvertement.George Sand (1804-1876)
Et les êtres à qui elle appartient, qui disposent d'elle, ceux qui veulent trafiquer de son âme et de sa chair, s'approchent de moi et cherchent à me faire parler.Georges Darien (1862-1921)
L'amitié pardonne l'erreur, le mouvement irréfléchi de la passion ; elle doit être implacable pour le parti pris de trafiquer de son âme, de son esprit et de sa pensée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Aujourd'hui, cependant, qu'ils peuvent facilement trafiquer avec les marchands forains, les revenus de la compagnie, dans cet endroit, ont dû considérablement diminuer.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Et j'ai tourné le dos aux dominateurs, lorsque je vis ce qu'ils appellent aujourd'hui dominer : trafiquer et marchander la puissance - avec la canaille !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAFIQUER » v. neut.

Faire le commerce, le negoce, le trafic. On n'ose maintenant trafiquer en Orient à cause de la peste. Aux Indes on trafique de pierreries, d'espiceries. Ce Banquier trafique d'argent sur la place. On a trafiqué long-temps des billets de l'Espargne. C'est un Marchand meslé qui trafique de tout.
 
On dit en proverbe, C'est un Gentilhomme Breton, qui trafique sur les mers, qui vend ses chiens pour avoir du pain.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020