tranquille

 

définitions

tranquille ​​​ adjectif

Où se manifestent un ordre et un équilibre qui ne sont affectés par aucun changement soudain ou radical (mouvement, bruit…). ➙ calme, immobile, silencieux. Mer tranquille. Un quartier tranquille.
Calme et régulier. Un sommeil tranquille. Un pas tranquille.
(êtres vivants) Qui est, par nature, peu remuant, n'éprouve pas le besoin de mouvement, de bruit. ➙ paisible. Des voisins tranquilles. —  locution, familier Un père* tranquille.
Qui est momentanément en repos, qui ne bouge pas. Les enfants, restez tranquilles ! ➙ sage.
Qui éprouve un sentiment de sécurité, de paix. Soyez tranquille : ne vous inquiétez pas.
Laisser qqn tranquille, s'abstenir ou cesser de l'inquiéter, de le tourmenter. Laisse-moi tranquille. —  Avoir l'esprit, la conscience tranquille : n'avoir rien à se reprocher.
familier Qui est certain de la réalité de qqch., qui est sûr de ce qu'il avance. Elle n'ira pas, je suis tranquille. ➙ sûr.
 

synonymes

tranquille adjectif

calme, immobile, sage, plan-plan (familier, péjoratif)

paisible, en paix, [vie, bonheur] sans nuage

silencieux, quiet (littéraire), [personne] coi (littéraire)

placide, pacifique, impassible, pondéré, serein

pépère (familier), cool (familier), peinard (familier), relax (familier), tranquillos (familier)

certain, assuré, sûr

confiant

laisser tranquille

ficher la paix à (familier), foutre la paix à (très familier)

ne pas toucher à

se tenir tranquille

bien se tenir, se faire oublier (familier), se tenir à carreau (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son esprit par degrés devint aussi tranquille que sa situation et les circonstances le permettaient.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Si vous ne vous teniez pas tranquille, si vous vouliez lutter avec moi, je vous attacherais de nouveau les pieds et les mains.Honoré de Balzac (1799-1850)
D'ailleurs, elle continuait de parler d'un air tranquille, elle lui expliquait comment elle avait arrangé les choses dans sa tête.Émile Zola (1840-1902)
Maintenant, il était tranquille, et pourtant quelque chose le gênait sans qu'il sût au juste ce que c'était.Guy de Maupassant (1850-1893)
Car si cela était le cas, je n'aurais pas la conscience tranquille qui est la mienne en ce moment.Europarl
Sa bouche était douce, son front était plein de pensées ; ses petits yeux bridés, sans cils, jetaient un éclat tranquille.Judith Gautier (1845-1917)
Je remettrai tous ces jeunes gens à d'autres mains dans six mois, pour mener une vie plus tranquille.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Nous aurions pu transmettre à la population un résultat européen meilleur et plus fort, en ayant la conscience plus tranquille.Europarl
Nous avons toutefois trouvé des compromis sur bon nombre de points, notamment dans le premier rapport, et sommes donc disposés à soutenir les rapports la conscience tranquille.Europarl
Quand elle se fut assurée que tout était tranquille et que les battements de son cœur troublaient seuls le silence, elle continua son plan de défense.Charles de Bernard (1804-1850)
C'est la plus tranquille des mers ; ses courants sont larges et lents, ses marées médiocres, ses pluies abondantes.Jules Verne (1828-1905)
Ainsi soyez tranquille, votre dernier devoir sera partagé de bien bon cœur par celle qui s'occupe d'avance de remplir tous ceux qui peuvent contribuer à votre bonheur.Maurice Fleury (1856-1921)
Les croisés écartèrent aisément avec leurs rames les brûlots que, par une nuit tranquille, on avait de nouveau lancés contre leurs navires.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Cette puissance, d'ailleurs, a besoin de rester tranquille, sentiment que je partage aussi de cœur.Adolphe Thiers (1797-1877)
La petite ville, où elle passait des jours sans tristesses ni joies et parfaitement exempts de surprises, donnait un horizon tranquille à ses méditations régulières.Pierre Louÿs (1870-1925)
Si je vous vois affligée, malheureuse, je souffre de tous vos chagrins ; si je vous vois tranquille et consolée, ce sont les miens qui redoublent.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Dites, dans ce cas, que vous m'avez quitté pour chercher une maison plus tranquille et plus réglée.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Non ; je ne me serais pas formalisé de tout cela, s'ils avaient voulu seulement me laisser tranquille ; mais ils ne le voulaient pas.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Mais, franchement, peut-on, nous, ici, avoir la conscience tranquille quand un enfant meurt de faim toutes les cinq secondes ?Europarl
Écoutez, je vous l'ai déjà dit : j'ai mis ma vie dans une heure et je suis tranquille.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRANQUILLE » adj. m. & f.

Calme, paisible, qui n'est point agité. Le Medecin juge que la fiévre diminuë, quand le pous est plus tranquille, moins esmeu qu'il n'étoit. La nuit tout est tranquille dans les ruës, dans la campagne. La mer est tranquille, quand le vent ne souffle point.
 
TRANQUILLE, se dit figurément en Morale. Les Stoïciens ont l'ame & les passions tranquilles. Aprés la paix tout sera tranquille dans le Royaume. Il s'est retiré dans la solitude pour jouïr d'une vie tranquille. Les gens d'affaires n'ont jamais l'esprit tranquille.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020