paisible

 

définitions

paisible ​​​ adjectif

Qui demeure en paix, ne s'agite pas, n'est pas agressif. ➙ calme, tranquille.
Un visage paisible. ➙ serein.
(choses) Qui ne trouble pas la paix. Des mœurs paisibles. ➙ pacifique.
Qui donne une impression de paix. —  Dont rien ne vient troubler la paix. Une vie paisible.
 

synonymes

paisible adjectif

calme, débonnaire, doux, pacifique, placide, quiet, serein, tranquille, cool (familier), peinard (familier), pépère (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais on avait alors, pour dormir paisible avant la bataille, ou pour chanter dans la tourmente, des motifs d'ordre intérieur qui nous font peut-être défaut.Charles Wagner (1852-1918)
Combien alors ma vie serait paisible et heureuse, ainsi passée près de ceux que j'aime tant......Eugène Sue (1804-1857)
On est toujours aise d'entretenir et d'améliorer un bien libre dont on se croit paisible possesseur.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Mais, qu'elle fût remuante ou paisible, ses cheveux fins et lisses restaient collés contre sa tête, tandis que sa face semblait virer à tous les vents.Marguerite Audoux (1863-1937)
Je soutiens l'amendement proposé par notre groupe et destiné à assurer un climat paisible dans les services administratifs des institutions.Europarl
C'est une route paisible où les amoureux boivent du vin de dattes, appuyés contre les murailles polies des tombeaux.Marcel Schwob (1867-1905)
Voilà une attitude bien originale dans ce milieu, car c'est celui, précisément, où nous ignorons le plus souvent, chez nous, l'affectuosité paisible et la simplicité de cœur.Jules Legras (1866-1939)
Je ne sais pas combien de temps cette opportunité restera accessible, mais il est de notre devoir de donner aux générations futures un monde paisible dans lequel elles pourront vivre.Europarl
Elle restait couchée, ses grands yeux noirs ouverts, et, comme dans un rêve paisible, elle suivait les mouvements de ceux qui l'entouraient.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
A l'entendre, le sort de la société était là, la solution paisible de la question sociale ou l'effroyable catastrophe qui devait tout emporter.Émile Zola (1840-1902)
Ce matin-là, le salon des portraits était le théâtre d'une paisible scène d'intérieur à peu près semblable à celle que nous avons décrite au commencement de cette histoire.Charles de Bernard (1804-1850)
Aussitôt arrivée, elle s'installe avec sa fille dans la petite maison qu'elle y possède et toutes deux y mènent une existence fort paisible.Gaston Maugras (1850-1927)
Je me réveillais heureux, chaque jour, pour faire des choses qui me plaisaient, et je me couchais satisfait, avec l'espérance paisible du lendemain et de l'avenir sans souci.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je rentre avant l'aurore, et je goûte alors un sommeil plus paisible et sans rêves affreux.Pétrus Borel (1809-1859)
Ce n'est pas seulement dans les œuvres littéraires que la calme, paisible et pure antiquité a versé son poison, mais encore dans les livres des jurisconsultes.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je suis resté sur la plage pendant plus d'une heure, ravi de ma soirée paisible et de la tranquillité qu'elle communiquait à mes esprits.Eugène Delacroix (1798-1863)
Les deux plus longues lignes de maisons séparées par un couvert de tilleuls offrent des constructions naïves où se révèle l'existence paisible et définie des bourgeois.Honoré de Balzac (1799-1850)
Strasbourg me plaît cent fois davantage avec ses rues étroites, mais propres ; on y respire la famille, l'ordre, une vie paisible, sans ennui.Eugène Delacroix (1798-1863)
La vie s'offre à vous belle et paisible, vous deviendrez une femme respectée et sans doute une tendre et orgueilleuse mère.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
La paisible assurance est la dominante de son caractère : je ne peux mieux me représenter le rôle d'une femme et d'une mère.Jules Legras (1866-1939)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PAISIBLE » adj. m. & f.

Qui est en repos, sans guerre, sans procés, sans different. L'Estat de France est fort paisible. Ce mesnage est fort paisible.
 
On le dit aussi de celuy qui aime la paix. C'est un Prince paisible, qui ne veut point faire la guerre. C'est un bon bourgeois qui a un esprit paisible, qui vit bien avec tout le monde.
 
PAISIBLE, se dit aussi des animaux domestiques. Ce cheval est fort paisible, il se laisse monter aisément.
 
PAISIBLE, se dit aussi des choses inanimées. La mer étoit paisible, le ciel estoit serain, l'air paisible, sans vent, sans orage. Dormir d'un repos paisible, en un lieu paisible.
 
PAISIBLE, se dit aussi figurément des biens & possessions qui ne sont point contestées. Dans les permutations on traite d'un Benefice paisible à paisible. Ce Noble est paisible possesseur de cette terre ; depuis cent ans sa possession a esté paisible, n'a été jamais interrompuë. En matiere beneficiale on appelle possession paisible, celle qui a duré trois ans sans contestation ni interruption.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020