trépidation

 

définitions

trépidation ​​​ nom féminin

Agitation de ce qui trépide.
 

synonymes

trépidation nom féminin

tremblement, à-coup, agitation, cahot, oscillation, saccade, vibration

[Médecine] clonus, trémulation

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il entra non sans cette trépidation intérieure que cause à tous les hommes d'imagination la certitude d'une lutte.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle se tourna, elle aperçut l'alambic, la machine à soûler, fonctionnant sous le vitrage de l'étroite cour, avec la trépidation profonde de sa cuisine d'enfer.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'étaient plus les vitrines froides de la matinée ; maintenant, elles paraissaient comme chauffées et vibrantes de la trépidation intérieure.Émile Zola (1840-1902)
C'est un fait : la trépidation, la dispersion de l'existence quotidienne nuisent au recueillement et à la méditation sans lesquels il est impossible qu'un jugement motivé se forme.Victor Margueritte (1866-1942)
Sous l'attitude roide du docteur, un observateur eût constaté cette trépidation intérieure qui précède une mauvaise action froidement conçue et résolue.Émile Gaboriau (1832-1873)
Quand il eut écrit ces lettres, il éprouva néanmoins une trépidation involontaire : il palpitait, il tressaillait.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il suffit, pour s'en convaincre, de voir la trépidation rapide dont l'abdomen est agité, pendant que la butineuse le promène sur les étamines.Jean Pérez (1833-1914)
Il n'aurait pu dire si ses jambes le portaient, dans les secousses continues de la trépidation, qui lui arrachaient les entrailles.Émile Zola (1840-1902)
La nacelle parait immobile, et quand on ne remue pas soi-même, pas la moindre trépidation ne vous dérange.Gaston Tissandier (1843-1899)
Le vent soufflait toujours, des clartés plus nombreuses couraient sur les façades basses du coron, d'où montait une vague trépidation de réveil.Émile Zola (1840-1902)
Le poète ressentit, son manuscrit à la main, une trépidation qui ressemblait à de la peur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Séléna, la tête cachée dans les mains, se tenait toute tremblante contre son père, effrayée par le sifflement du vent et par la trépidation de l'appareil.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Une violente trépidation secoua la nacelle en même temps que s'accroissait l'intensité du sifflement de l'hélice à l'avant.Henry de Graffigny (1863-1934)
Mais il bouillait intérieurement, et la trépidation de ses nerfs était d'autant plus intense qu'elle était mieux dissimulée.Georges Ohnet (1848-1918)
Les jours de calme il entendrait la trépidation ronflante de l'hélice et sentirait fuir ce bateau qui le porte, d'une fuite continue, régulière, exaspérante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il se mit sur son séant ; en proie à la trépidation mécanique qui nous saisit au moment d'un semblable réveil.Honoré de Balzac (1799-1850)
Son corps ensuite se noua en des soubresauts, des anhèlements, toute une trépidation frénétique, et, brusquement, il s'apaisa, sa tête heurtant seulement le sol en un rythme placide largement espacé.Fernand Kolney (1868-1930)
Enfin, je ne sais, il me semble que ce livre irait à la trépidation de mon cerveau... à mon état maladif, quoi !Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il eut honte de son trouble, de son empressement inutile, de la trépidation nerveuse qui le secouait.Émile Gaboriau (1832-1873)
Clara s'extasiait devant les bêtes, faisait causer les vachères, mais était plus préoccupée de l'aire voisine que le rythme des fléaux mettait en trépidation.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TREPIDATION » s. f.

Terme de Medecine, qui se dit d'un tremblement de membres & de nerfs, Le commencement de la rage des chiens vient par une trepidation de nerfs ou de membres.
 
TREPIDATION, en termes d'Astronomie, est un mouvement qu'on attribuë à des cieux nommez cristallins, qu'on s'est imaginé dans l'hypothese de Ptolomée estre au dessus de la region des Planetes, pour expliquer de certains mouvements presque insensibles qu'on a observez à l'axe du monde, que les Modernes expliquent plus aisément en parlant de l'inclination de l'axe de la terre.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020