agitation

 

définitions

agitation ​​​ nom féminin

État de ce qui est agité, animé de mouvements en tous sens. L'agitation de la rue. ➙ animation, grouillement, remue-ménage.
État d'une personne en proie à des émotions et à des impulsions et qui ne peut rester en repos. ➙ fièvre, nervosité. Être dans un état d'agitation indescriptible.
Mécontentement politique ou social. L'agitation paysanne. ➙ manifestation, trouble.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa narration fut claire et simple, et quoiqu'elle ne pût la faire sans émotion, elle ne fut accompagnée ni d'une agitation violente ni d'un chagrin immodéré.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Face à l'agitation qui a régné cet automne, le rapporteur est parvenu à un compromis raisonnable, ainsi que nous avons déjà pu l'entendre.Europarl
Je la vis ôter son châle et s'envelopper les mains dedans avec l'agitation nerveuse d'une somnambule.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Permettez-moi donc de revenir à la situation financière, aux marchés financiers et à l'agitation que nous avons connue jusqu'à présent.Europarl
Toute cette agitation n'aurait-elle qu'un seul but : faire oublier l'assourdissant silence des oppositions françaises lors de l'examen de ce texte en première lecture ?Europarl
Amélia avait entendu le coup de sonnette à l'intention du bordeaux, et alors elle s'était assise avec une agitation fébrile.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le vaisseau souffrit si cruellement à la chute du jour de l'agitation de la mer, qu'il s'était fendu en plusieurs endroits.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Cela créerait d'autres poches de pauvreté pouvant engendrer des états d'agitation sociale dangereux ; alors pourquoi ne pas restructurer les personnes, celles à licencier, par une formation massive ?Europarl
En effet, l'agitation encouragée par des caciques et des militaires nostalgiques, pas tant nostalgiques du pouvoir que des possibilités de s'enrichir que celui-ci leur offrait, a été permanente.Europarl
Cela ne peut engendrer que de la méfiance et c'est la raison de toute cette agitation.Europarl
Adeline remarqua, dans sa contenance, l'agitation de son âme ; et surmontant les craintes qui jusqu'alors lui avaient ôté l'usage de la parole, elle s'offrit à marcher elle-même.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Quoiqu'il ne fût pas ivre, son agitation contrastait avec la tranquillité morne de ceux qui l'entouraient.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je suis plus frappé, au moment où j'écris, du silence suprême qui règne sur la mer, malgré son agitation, que d'aucun autre phénomène.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais du moment qu'il disparut, elle s'ébranla, courut en tumulte de côté et d'autre, livrée à une agitation extraordinaire.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Et tout à coup celle-ci, essoufflée, en proie à une agitation extraordinaire, fit irruption dans la chambre.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Ici !– réfugions-nous sous l'arche de cet aqueduc, et je vous expliquerai l'origine de cette agitation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Je frissonne à la pensée d'un incident quelconque, du genre le plus vulgaire, qui peut opérer sur cette intolérable agitation de mon âme.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Les exclamations passionnées de la jeune femme rassemblèrent la foule, et le marchand expliqua la cause de son agitation.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
En approchant de la bibliothèque, où elle imaginait qu'il devait être, son émotion devint si forte, que, n'osant encore paraître, elle retourna dans le vestibule pour calmer son agitation.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le sujet de sa méditation, l'épuisement de ses esprits, l'agitation de ses sens lui causèrent une terreur soudaine ; elle attendit quelque chose de surnaturel.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGITATION » s. f.

Action par laquelle une chose est remuée diversement. L'agitation de la mer est forte durant la tempeste. les feuilles tremblent par la moindre agitation du vent.
 
AGITATION, se dit aussi figurément en Morale. Cet accident l'a jetté dans un grand trouble, luy a bien mis de l'agitation dans l'esprit. on fait dans l'Escole l'agitation de plusieurs questions vaines & ridicules.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019