Email catcher

feinte

Définition

Définition de feinte ​​​ nom féminin

vieilli Action, fait de feindre. ➙ ruse, tromperie. Parler sans feinte. ➙ sans fard.
Coup, mouvement simulé par lequel on trompe l'adversaire. Boxeur qui fait une feinte.
familier Attrape, piège ; ruse.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot feinte

Il fait une feinte qui prend à contre-pied les joueurs de l'équipe adverse et en partie ses propres coéquipiers.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2015, Claudio Neri (Cairn.info)
Il va aussi multiplier les feintes et les contre-pieds pour aller plus vite que la police.Ouest-France, Didier GOURIN, 24/10/2016
Une grossière feinte de corps, lors d'un premier passage en zone mixte, alors que tout le monde attendait ses doux propos sur son moment fort.Ouest-France, Jean-François CHARRIER, 19/12/2011
Il conseille son public, avec une gentillesse non feinte, sur la meilleure façon de s'endormir.Ouest-France, Laurent BEAUVALLET, 24/10/2013
Encore fallait-il que cela ne fût pas écrit, car l'écriture ne peut dissimuler les feintes de sa fiction.Revue française d'études américaines, 2008, Agnès Derail-Imbert (Cairn.info)
C'était, à partir de ce moment, un jeu de feintes, et qui devait durer jusqu'à ce que l'un d'eux fût touché.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'une physionomie ouverte et expressive, aucune feinte ne lui était possible, la mobilité de ses traits indiquait immédiatement les sentiments qui l'animaient.Théodore Duret (1838-1927)
Il s'assure tout de même d'être assez proche du défenseur pour l'éliminer dans sa feinte.Ouest-France, 09/01/2020
Finalement, les études démontrent que les comportements de feinte (la désirabilité sociale) ne réduisent pas significativement la validité des inventaires de personnalité.Gestion, 2011, Jean-Sébastien Boudrias, Denis Morin (Cairn.info)
Il partit en bondissant et s'élança sur son adversaire, comme s'il eût voulu le prendre corps à corps ; mais ce n'était qu'une feinte.Alfred Assollant (1827-1886)
Il reste la voie prophétique : parler par souci des autres, éduquer dans une humilité sans feinte : personne n'est à la hauteur de l'étoile polaire.Revue d'éthique et de théologie morale, 2012, Cécile Rastoin (Cairn.info)
Il y a une feinte, et c'est sans doute là le possible point d'appui pour le levier d'une intervention.Journal Français de Psychiatrie, 2003, Christiane Lacôte (Cairn.info)
Roulette, feinte de frappe, conduite de balle, tout y passe.Ouest-France, 01/07/2021
Après sa feinte, l'attaquant dribble et profite de la surprise des défenseurs pour tirer.Ouest-France, Clément GRUIN, 22/01/2021
Et sa mise trahissait ses incessantes préoccupations d'élégance et d'économie, de gêne trop réelle et de feinte prodigalité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est significatif que la vérité a fait son entrée dans le champ de la sophistique sous les traits de la tromperie, la feinte, apatè.Essaim, 2018, Michel Constantopoulos (Cairn.info)
Puis, avec une feinte brusquerie, elle ouvrit la porte, et la referma après s'être introduite dans l'appartement.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Hélas pour la firme américaine, il ne s'agissait pas d'une feinte.Capital, 14/08/2008, « Motorola en panne d'imagination »
L'annonce d'élections ne semble rien de plus qu'une feinte pour duper la communauté internationale.Europarl
Cette mise en scène permanente de l'émotion dans la sphère publique nous renvoie à une question fondamentale : est-elle réelle ou feinte ?Capital, 17/01/2020, « Les dirigeants d'entreprise sont-ils tous des psychopathes ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FEINTE subst. fem.

Desguisement, apparence, dissimulation. Les feintes troublent fort la societé civile. Sa probité apparente n'est qu'artifice & que feinte. il n'y a que la feinte qui fasse priser la perspective.
 
FEINTE, en termes de Musique, est un demi-ton, & la même chose que la Diese. On appelle aussi feinte, les demi-touches qui sont sur les grandes touches d'un clavier d'orgues ou d'espinette, qui marquent en effet les feintes ou Dieses.
 
En termes d'Imprimerie, on dit que l'ouvrier a fait une feinte, lors qu'il n'a pas touché également les formes.
 
FEINTE, en termes d'Escrime, est une fausse attaque, dessein apparent de porter une botte en un endroit pour faire descouvrir son ennemi, afin de porter le coup en un autre. Il y a des feintes simples, les autres doubles, tant hautes que basses, dedans & dehors, dessus & dessous ; des feintes en prime, en tierce, en quarte, qui se font tantost par le quart, tantost par le demi & par le cercle entier, en un, deux ou trois temps. la feinte simple se fait par un seul mouvement du poignet sans bouger le pied, contre celuy qui s'attache trop à l'espée, soit en la battant pour pousser, soit en l'engageant pour passer. la feinte double se fait par un double mouvement de poignet à la pointe de l'espée, ne partant le pied qu'au second temps, & une autrefois en donnant le coup. la feinte de deux temps se fait en battant une fois du pied, & la finissant du poignet & de l'espée, & encore une autrefois en donnant le coup. la feinte en trois temps se fait par un double mouvement du pied contre ceux qui reculent, & d'un autre en donnant le coup ayant atteint la mesure.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022