valétudinaire

 

définitions

valétudinaire ​​​ adjectif et nom

littéraire Maladif. Vieillard valétudinaire.
 

synonymes

valétudinaire adjectif

maladif, débile, mal en point, malingre, souffreteux, égrotant (littéraire), cacochyme (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma mère, depuis longtemps faible et valétudinaire, faillit succomber à sa douleur et à son effroi.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
En plus qu'alors, l'animal valétudinaire manque d'appétit et coûte peu pour la nourriture.Paul Féval (1816-1887)
Barré, qui était vieux et valétudinaire, se retira, mais non sans avoir placé en sentinelle un de ses administrés qui devait l'aller prévenir de la venue du premier courrier.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il ne tient qu'à toi, dès ce soir, de présenter le pot au valétudinaire...René Boylesve (1867-1926)
De son côté, la femme, auprès d'un valétudinaire, semble abandonner la faiblesse ordinaire à ses semblables, pour grandir en raison de la défaillance de l'homme.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Déjà valétudinaire, il ne s'était pas relevé d'une si chaude alarme.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Ne pouvant quitter ce qu'elle appelait la chambre jaune, elle en avait fait le centre de son activité valétudinaire.Émile Souvestre (1806-1854)
Watteau était valétudinaire, mélancolique, voyait tout en noir et n'avait de rose que sur sa palette.Armand Dayot (1851-1934)
Il y avoit d'autant plus d'inclination qu'il étoit devenu très-valétudinaire, et il étoit réduit à ne vivre que de lait.Jean-Léonor Le Gallois de Grimarest (1659-1713)
Je devins grande, et ma mère si valétudinaire qu'elle ne pouvoit plus representer.Paul Scarron (1610-1660)
Et comme il est valétudinaire, on ne lui apprend rien ; on ne le gêne, on ne le contredit sur rien, troisième bonne raison pour n'être qu'un vaurien.Denis Diderot (1713-1784)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VALETUDINAIRE » adj. m. & f.

Infirme, sujet à de grandes maladies. Cet homme se plaint souvent de la gravelle, de la goutte, il est fort valetudinaire.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020