violent

 

définitions

violent ​​​ , violente ​​​ adjectif et nom

Qui agit ou s'exprime sans aucune retenue. ➙ brutal, coléreux. —  nom C'est un violent.
Une violente colère. Des propos violents. ➙ virulent. Révolution violente (opposé à pacifique).
Qui a un intense pouvoir d'action ou d'expression. Un violent orage a éclaté. Le choc a été violent. ➙ fort, terrible.
Qui a un effet intense sur les sens. Impression violente.
Qui exige de la force, de l'énergie. Faire de violents efforts. —  Mort violente, par accident, meurtre.
familier Excessif. C'est un peu violent !
 

synonymes

violent, violente adjectif

intense, aigu, extrême, fort, puissant

[désir] ardent, éperdu, furieux, irrépressible, térébrant (littéraire)

[douleur] terrible, fulgurant, térébrant (littéraire), [mal de tête] carabiné (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À mesure que je marche, ma fatigue se dissipe, et je sens monter en moi quelque chose comme un violent besoin d'amour...Octave Mirbeau (1848-1917)
C'était l'amour dans toute sa force, et d'autant plus violent, qu'il se faisait connaître par les traits les plus aigus de la douleur.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
On compara les deux hommes, et celui-ci y gagna, n'étant pas fier comme l'autre, ni violent, ni outrageux.Jules Michelet (1798-1874)
Mais au plus profond de ce silence, on entendit un bruit violent dans les antichambres.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous avons appelé toutes les parties à faire preuve de retenue et à mettre immédiatement un terme à tout acte violent.Europarl
Trois secondes après, un coup violent ébranla la porte de l'hôtel ; un autre coup le suivit brusquement.Amédée Achard (1814-1875)
Mais, de grâce, n'imputons pas à la loi les méfaits de ceux qui la violent !Charles Turgeon (1855-1934)
Ces questions sont en passe d’être résolues mais violent actuellement un certain nombre de normes internationales pour la protection des minorités.Europarl
Ils violent ouvertement la souveraineté cubaine en soutenant et finançant les actions de « membres de l'opposition ».Europarl
Je veux retourner sur mes pas... mais mon désir de la voir était si violent !...Madame de Krudener (1764-1824)
C'était un gros et grand homme, lourd et rouge, fort comme un bœuf, et très aimé dans le pays, bien que violent à l'excès.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je partis d'un éclat de rire si violent que le livre de notes me tomba des mains.Victor Hugo (1802-1885)
Pendant plusieurs mois, une seule existence lui fut permise par le violent chagrin qui détruisait aussi sa vie...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Mais, dans la soirée, un violent accès de fièvre survint, bientôt suivi du délire et l'agonie commença.Bathild Bouniol (1815-1877)
Il l'avait sentie si résolue à partir qu'il n'insistait plus pour la retenir ; mais un regret le mordait, à ce point violent qu'il tressaillit, irrité contre lui-même.Henri Ardel (1863-1938)
On voyait bien qu'un homme si violent et si en train de prendre n'avait plus besoin de prétexte.Jules Michelet (1798-1874)
Cependant, après avoir été pendant près d'un mois dans un état violent, je commence à reprendre un peu mon assiette ; les événements qui paroissent se calmer en sont cause.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Dans ce moment il faisait un fort mauvais temps ; il pleuvait ; le vent était très-violent.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Si vous persistez à vouloir être trompée & malheureuse, & à en faire d'autres, attendez-vous à tout ce que le désespoir peut suggèrer de plus violent à une rivale.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
J'agissais, j'avais les jambes libres, il me semblait avoir reçu un choc violent sur la tête.Eugène Fromentin (1820-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VIOLENT, ENTE » adj.

Qui est fait avec effort. Le tremblement de terre qui fit perir la moitié de Raguse fut fort violent. Il a eu une colique fort violente, une fiévre fort violente. La douleur de la goutte est violente. Cet exercice est trop violent pour moy, est trop penible. Cette taxe est violente, est trop forte. Les Medecins Chymiques ont des remedes trop violents & dangereux. On dit qu'un homme est mort de mort violente, quand il n'est pas mort de sa mort naturelle, ou dans son lit. Le mouvement violent est opposé au naturel, & qui vient d'une cause externe. Un vent violent est un vent impetueux. Le feu de reverbere est un feu tres-violent. On appelle un gris violent, un gris bien foncé.
 
VIOLENT, se dit figurément en choses morales. L'amour, l'ambition, sont les plus violentes de toutes les passions. Les gens violents ne valent rien pour les negociations. Les politiques doivent s'abstenir tant qu'ils peuvent des remedes violents. C'est donner un sens violent à cette loy, de l'appliquer à cette espece.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020