violet

 

définitions

violet ​​​ , violette ​​​ adjectif de couleur et nom masculin de couleur

adjectif D'une couleur qui s'obtient par le mélange du bleu et du rouge. Iris violet. —  Mains violettes de froid. ➙ violacé.
nom masculin Couleur violette. Violet pâle (➙ lilas, mauve), foncé (➙ violine).
 

synonymes

violet, violette adjectif

lilas, aubergine, incarnat, lie de vin, mauve, parme, prune, violacé, violine, zinzolin (vieux ou littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son manteau était de velours violet foncé : il portait des bottes de cuir noir, une épée à poignée de fer ciselé, et un poignard pareil.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Près d'elle, dans un vase, fleurissait une tige de roses trémières, d'un violet singulier, zébré de jaune.Émile Zola (1840-1902)
Son immensité verdâtre se fonçait jusqu'au violet à mesure que le jour tombant assombrissait l'azur froid du ciel.Paul Bourget (1852-1935)
Le soleil s'est couché dans des nuées noires et épaisses sur lesquelles il jetait à peine un reflet d'un violet sombre.Alphonse Karr (1808-1890)
Le ton le plus grave répond ainsi au violet, & le ton le plus aigu répond au rouge.Voltaire (1694-1778)
Les petites filles d'un orphelinat passèrent, deux à deux, en rangs, la tête coiffée d'un bonnet noir, les épaules couvertes d'un châle noir par-dessus le tablier de toile violet.André Beaunier (1869-1925)
Les grandes ombres qui naissaient de la nuit approchant, les fantômes noirs des arbres démesurés, l'horizon charbonné sous un ciel violet foncé accentuaient le mystère et distillaient l'inquiétude.Louis Dumure (1860-1933)
Depuis le rouge et l'or jusqu'au violet céleste, toutes les teintes frappent ses murailles avec une largeur et une pureté splendides.Pierre Louÿs (1870-1925)
Puis, comme le premier accompagnait les deux autres jusqu'à la porte, il aperçut, dans l'antichambre, un prélat, à la soutane fine, bordée de violet, qui causait debout avec un prêtre.Émile Zola (1840-1902)
Enfin insensiblement il se défit de toute sa bigotterie, à une croix d'or près, qu'il portoit attachée à son pourpoint avec un ruban violet ; encore s'en défit-il à la fin.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Alors, vivement, elle se pencha sur une plante, un thalictre qui, au bord de l'allée, dressait une longue tige fine, branchue, rigide, d'un violet clair.Octave Mirbeau (1848-1917)
Qu'un drap violet ou noir semé de quelques larmes, ou si l'on veut brodé de cyprès, serve de voile aux corps dans les cérémonies funèbres.Eugène Muller (1826-1913)
Il faut mettre sur la palette le gros violet à côté du laque foncé, vermillon, laque jaune.Eugène Delacroix (1798-1863)
Et en même temps une portière de velours violet fleurdelisé d'or se soulevant, le duc distingua dans l'ombre la reine elle-même, qui, impatiente, était venue au-devant de lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quand j'eus fini son grand portrait, elle m'en fit faire encore un autre pour sa mère, dans lequel je la peignis avec un schall violet, transparent, appuyée sur un coussin.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Ils portaient avec eux une longue croix de bois peinte en noir, aux deux bras de laquelle étaient nouées des banderolles de ruban violet.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Elle prit sous son chevet une petite boîte de maroquin violet, dans laquelle un ressort ouvert me fit entrevoir une peinture.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ajouter du cobalt et vermillon de laque, autre variété très belle et plus foncée, avec du blanc, très beau violet rompu pour demi-teinte de chair.Eugène Delacroix (1798-1863)
Les boucles se font avec un verre violet qu'on colle au moyen de cette cire sur une petite membrure en fer noir.Victor Hugo (1802-1885)
Adolphine lève vers moi ses bras suppliants ; le comte est couché dans son fauteuil : de rouge qu'il était, son visage est devenu violet.Paul de Kock (1793-1871)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VIOLET, ETTE » adj. & subst.

Couleur meslée de bleu & de rouge, qui ressemble à la fleur qui porte ce nom. Le violet est la couleur de l'Eglise que portent les Ecclesiastiques, & sur tout les Evesques. La teinture la plus estimée des Anciens étoit la pourpre violette. Il y a des pesches & des prunes violettes, qui approchent de cette couleur, & qui sont excellentes. On dit aussi, qu'un corps est tout violet, lors qu'il est meurtry, qu'il est gelé de froid, qu'il est couvert de pourpre, parce qu'il tient un peu de cette couleur.
 
On dit proverbialement, quand on a receu quelque coup dans les yeux, ou dans la teste, qui a causé quelque éblouïssement, qu'on a veu des Anges violets. On appelle contes violets, des contes qui n'ont point de vraysemblance, des choses qu'on n'a veuës que dans ces éblouïssements. On dit faire du feu violet, pour dire, faire quelque chose qui paroisse, & qui éclatte plus qu'à l'ordinaire ; par allusion au feu que fait le bois verd, qui est violet, & qui est plus ardent que les autres.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020