s'absenter

 

définitions

s'absenter ​​​ verbe pronominal

S'éloigner momentanément (du lieu où l'on doit être, où les autres pensent vous trouver). Elle s'est absentée quelques instants.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'absente

tu t'absentes

il s'absente / elle s'absente

nous nous absentons

vous vous absentez

ils s'absentent / elles s'absentent

imparfait

je m'absentais

tu t'absentais

il s'absentait / elle s'absentait

nous nous absentions

vous vous absentiez

ils s'absentaient / elles s'absentaient

passé simple

je m'absentai

tu t'absentas

il s'absenta / elle s'absenta

nous nous absentâmes

vous vous absentâtes

ils s'absentèrent / elles s'absentèrent

futur simple

je m'absenterai

tu t'absenteras

il s'absentera / elle s'absentera

nous nous absenterons

vous vous absenterez

ils s'absenteront / elles s'absenteront

 

synonymes

 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABSENTER » v. neut.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel, Se retirer, s'éloigner de la presence des autres. Ce Prince s'est absenté de la Cour. il est allé voyager, il s'est absenté pour long-temps. il s'absente de ses amis avec peine.
 
S'ABSENTER, signifie encore, S'enfuir, se cacher, se mettre à couvert, de peur de quelque accusation ou recherche. Il s'est absenté de la ville, à cause qu'on avoit decreté contre luy. ce marchand s'est absenté, a fait banqueroute.
 
Ces mots viennent du participe Latin absens.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020