absoudre

 

définitions

absoudre ​​​ verbe transitif

Remettre les péchés de (un catholique). Absoudre un pénitent. ➙ absolution.
Droit Exempter de peine l'auteur d'une infraction. Il l'a absous (ou ro absout), il l'a absoute.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'absous

tu absous

il absout / elle absout

nous absolvons

vous absolvez

ils absolvent / elles absolvent

imparfait

j'absolvais

tu absolvais

il absolvait / elle absolvait

nous absolvions

vous absolviez

ils absolvaient / elles absolvaient

passé simple

j'absolus

tu absolus

il absolut / elle absolut

nous absolûmes

vous absolûtes

ils absolurent / elles absolurent

futur simple

j'absoudrai

tu absoudras

il absoudra / elle absoudra

nous absoudrons

vous absoudrez

ils absoudront / elles absoudront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et pourtant, je ne me suis jamais senti criminel autant qu'à cette heure où des juges viennent de m'absoudre.Maurice Level (1875-1926)
Ils s'unissaient plus étroitement dans la tendresse plus grande qu'ils vouaient à l'ami commun, et qui, réchauffée par le sentiment de la faute, s'exaltait pour s'absoudre et s'idéalisait.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Osons le dire, elle l'avait mérité par sa patience ; et la révolution même peut bien la faire absoudre et non la justifier.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il ne peut consentir à l'absoudre de tout inconvénient, quand on la transporte dans la prophylaxie spéciale du choléra.Charles Anglada (1806-?)
Prendre des mesures correctives a posteriori ne suffit pas à absoudre les faits, qui sont graves.Europarl
Si les esprits les plus distingués sont accessibles à la vanité, comment ne pas absoudre l'enfant qui pleure de se voir méprisé, goguenardé !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Que les bourreaux, en cette affaire, aient eu pour complices leurs victimes elles-mêmes, c'est ce qui condamne celles-ci sans absoudre ceux-là.Jules Lemaître (1853-1914)
Cependant, je voudrais que vous eussiez la complaisance de m'absoudre un doute qui vient de me tomber dans l'esprit.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
On voulait pour m'absoudre que je fisse de plus amples révélations, et que je complétasse, par la délation, l'accusation portée contre ce jeune homme.George Sand (1804-1876)
Je ne reconnais à personne de droit de me plaindre, de m'absoudre ou de me condamner.Honoré de Balzac (1799-1850)
Comment déférer les vrais coupables aux tribunaux, lorsqu'on sait qu'il y a des magistrats pour les absoudre ?Émile Zola (1840-1902)
Il ne peut être infructueux à personne : puissent tous mes lecteurs me condamner et s'absoudre !Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il semble que leur élégance doive tout excuser, que leur grâce puisse tout absoudre ; car elles ont l'admiration d'elles-mêmes.Charles Turgeon (1855-1934)
Si l'on avait eu le malheur de me toucher, l'on se croyait souillée, et l'on allait s'en confesser et s'en faire absoudre chez la supérieure.Denis Diderot (1713-1784)
Voyez l'attitude de ses enfans condamnés à rougir d'elle, ou à l'absoudre en détestant l'auteur de son châtiment !George Sand (1804-1876)
Moi absoudre, moi délier les âmes, moi dont l'âme était enchaînée par un pouvoir infernal !George Sand (1804-1876)
As-tu dans le cœur des secrets qui, pour se faire absoudre, aient besoin des miens ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Là, j'avais vu des prélats sourire à mon interdiction, et me proposer en plaisantant de m'absoudre de péchés plus graves que les miens.Louis Ulbach (1822-1889)
Il trouvait tout le monde disposé à le juger ainsi, et à l'absoudre, dans ce cas, des doutes injurieux élevés contre lui par une femme irritée et jalouse.George Sand (1804-1876)
Vous « absoudre », comme vous dites, cela est en dehors du pouvoir populaire, cela est en dehors du pouvoir humain.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABSOUDRE » v. act.

Descharger d'une accusation, de la peine d'un crime. Absoudre un penitent en Confession, un accusé en Justice. on l'a absous à pur & à plein. On dit aussi en parlant d'un Roy deffunct, que Dieu absolve.
 
ABSOUS, OUTE. adj. Affranchy ou delivré de crime.
 
ABSOUS, se dit aussi en matiere civile. Un deffendeur conclut toûjours à être renvoyé quitte & absous de la demande qu'on luy a faite.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020