Email catcher

pardonner

définitions

pardonner ​​​ verbe transitif

Tenir (une offense, une faute) pour nulle, renoncer à punir, à se venger. ➙ oublier. Pardonner les péchés. ➙ remettre. proverbe Faute avouée est à moitié pardonnée. Pardonner qqch. à qqn; pardonner à qqn. Elle cherche à se faire pardonner. ➙ absoudre.
Juger avec indulgence, en minimisant la faute de. ➙ excuser. Pardonnez(-moi) mon indiscrétion. (formule de politesse) Pardonnez-moi, mais je ne suis pas d'accord.
➙ épargner. C'est une maladie qui ne pardonne pas, mortelle. Une erreur qui ne pardonne pas, irréparable.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pardonne

tu pardonnes

il pardonne / elle pardonne

nous pardonnons

vous pardonnez

ils pardonnent / elles pardonnent

imparfait

je pardonnais

tu pardonnais

il pardonnait / elle pardonnait

nous pardonnions

vous pardonniez

ils pardonnaient / elles pardonnaient

passé simple

je pardonnai

tu pardonnas

il pardonna / elle pardonna

nous pardonnâmes

vous pardonnâtes

ils pardonnèrent / elles pardonnèrent

futur simple

je pardonnerai

tu pardonneras

il pardonnera / elle pardonnera

nous pardonnerons

vous pardonnerez

ils pardonneront / elles pardonneront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les générations futures ne nous pardonneront pas si nous gâchons cette occasion.Europarl
Aujourd'hui, elle était sûre qu'elle ne mourrait point... et qu'elle ne pardonnerait point.Daniel Lesueur (1854-1921)
Après le coup de sifflet final, il lui a offert son propre maillot, pour se faire pardonner de sa frappe manquée.Ouest-France, Victor WEULERSSE, 15/09/2021
La première personne à qui il faut pardonner, c'est soi-même.Ouest-France, Claire CHAZAL, 05/07/2021
S'il ne la juge pas, elle a commis un acte si abominable que son éthique personnelle l'empêche de lui pardonner.Ouest-France, Frédérique GUIZIOU, 14/11/2014
Car nous étions tous complices, et il ne demandait qu'à pardonner.Paul Féval (1816-1887)
Elle devrait durer aussi longtemps que l'enfant les refuse, par peur, dégoût ou incapacité de pardonner.Le Journal des psychologues, 2012, Jean-Yves Hayez (Cairn.info)
Un président peut-il pardonner à ses proches, à ses collaborateurs, à ses alliés politiques ou financiers ?Ouest-France, Hervé HILLARD, 19/01/2021
Les entreprises ne lui pardonneraient pas de ne pas le faire.Capital, 28/04/2015, « 1% logement : vers une révolution ? »
Deuxièmement, plusieurs sujets affirment que l'expérience sectaire les a aidés à mieux comprendre leurs parents ou à leur pardonner.THÉRAPIE FAMILIALE, 2005, Nathalie de KERNIER (Cairn.info)
On doit me pardonner les détails dans lesquels je vais entrer.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Quand vous m'aurez entendu, vous me pardonnerez, bien sûr ; puis vous me ferez chasser après si vous voulez.Jules Noriac (1827-1882)
De même pour le pardon, le vrai sens du pardon sans condition, c'est de pardonner l'impardonnable et même à qui ne demande pas pardon.Chimères, 2009, Françoise Attiba (Cairn.info)
Même ses salariés sont prêts à lui pardonner un éventuel échec.Ouest-France, Philippe ECALLE, 28/07/2020
Cette opposition reste tellement prégnante dans les sciences humaines qu'on peut pratiquement pardonner à l'ethnoarchéologie d'y souscrire également.Le genre humain, 2011, Olivier Gosselain (Cairn.info)
De toute façon, l'opinion publique ne pardonnerait pas à l'entreprise qu'il n'en soit pas ainsi.Revue management et avenir, 2011, Julien Cusin (Cairn.info)
Quant aux syndicats, ils craignent comme la peste qu'on oblige leurs protégés à travailler debout du matin au soir – les conducteurs de train ne le leur pardonneraient jamais.Capital, 06/08/2014, « Pour vivre plus vieux, travaillons couchés ! »
D'où son ambivalence à la brutaliser puis à la serrer dans ses bras en lui demandant de la pardonner.Cliniques Méditerranéennes, 2013, Yves Morhain (Cairn.info)
Le comte pardonnera tout ce qui a été fait jusqu'à ce jour.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Un entêtement qui a pu surprendre, voire irriter quelques vieux habitants du village français, pas encore prêts à pardonner à l'ennemi d'hier.Ouest-France, Thierry RICHARD, 18/03/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARDONNER » v. act.

Faire grace, oublier une offense, une injure, la remettre, n'en point demander de reparation. Il est plus beau de pardonner, que de punir. Les pechez contre le St. Esprit ne se pardonnent ni en ce monde, ni en l'autre. Nous devons pardonner les injures pour l'amour de Dieu. Dieu veut qu'on pardonne à son frere non seulement sept fois, mais 77. fois. On dit aussi, qu'on pardonne sa mort à son ennemi, lors qu'on ne veut pas qu'on le poursuive, qu'on reconnoist qu'on a eu tort de l'attaquer.
 
PARDONNER, signifie simplement, Excuser. On dit souvent, Dieu me pardonne, si je ments, Dieu me veuille bien pardonner. Pardonnez moy ma hardiesse, si j'ose vous contredire. Pardonnez moy cette expression un peu forte. On ne peut pas pardonner à cet Auteur une faute si grossiere, une si crasse ignorance. On pardonne dans un grand Poëme quelques licences, quelques méchants vers.
 
On dit en ce sens, qu'un homme ne se pardonne rien, pour dire, qu'il est un severe censeur à luy-même, tant pour ses moeurs, que pour ses ouvrages.
 
PARDONNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit proverbialement, Le peché que l'on cache est demi pardonné. On dit aussi, S'il m'attrape, je luy pardonne, pour dire, Je suis plus fin que luy. Ce mot vient du Latin perdonare.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022