Email catcher

alléguer

définitions

alléguer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Citer comme autorité, pour sa justification. Alléguer un texte de loi.
Mettre en avant, invoquer. ➙ prétexter. Il allégua un mal de tête.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'allègue

tu allègues

il allègue / elle allègue

nous alléguons

vous alléguez

ils allèguent / elles allèguent

imparfait

j'alléguais

tu alléguais

il alléguait / elle alléguait

nous alléguions

vous alléguiez

ils alléguaient / elles alléguaient

passé simple

j'alléguai

tu alléguas

il allégua / elle allégua

nous alléguâmes

vous alléguâtes

ils alléguèrent / elles alléguèrent

futur simple

j'alléguerai / ro j'allèguerai

tu allégueras / ro tu allègueras

il alléguera / ro il allèguera / elle alléguera / ro elle allèguera

nous alléguerons / ro nous allèguerons

vous alléguerez / ro vous allèguerez

ils allégueront / ro ils allègueront / elles allégueront / ro elles allègueront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais, non, non, je n'en ai point que je puisse alléguer ; son amour pour moi méritait un meilleur traitement.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il est tentant d'alléguer des influences et de tenir pour certaines des lectures sans que les exemples cités soient véritablement probants.Études anglaises, 2001 (Cairn.info)
Il faut trouver le juste milieu entre n'alléguer point et alléguer trop, selon les propres termes du traité, pour orner le discours sans l'alourdir.XVIIe siècle, 2001, Marie-Noëlle Casals (Cairn.info)
Je ne vais pas alléguer l'intérêt de l'offensé à ce que la situation soit éclaircie.Europarl
Et je ne vais pas ici alléguer les intérêts particuliers qui sont en jeu parce que cela n'est pas de notre ressort : c'est l'affaire du juge.Europarl
C'était encore l'âge du privilége ; les barons, le clergé, tout le monde, avaient à alléguer tel ou tel droit pour ne rien payer.Jules Michelet (1798-1874)
Il est vrai que cette provinciale pouvait alléguer pour excuse le trouble où la jetait la majesté royale.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il faut pouvoir alléguer de ces apports nutritionnels et sanitaires avec des antioxydants.Europarl
C'est probablement une faute de traduction en espagnol, mais l'important dans le cadre de la procédure n'est pas d'alléguer mais de prouver.Europarl
Est-ce à la vieille de la représentation, et lorsque la cour en a fixé l'heure, que vous pouvez alléguer une défaite ?George Sand (1804-1876)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLEGUER » verb. act.

Citer une loy, une autorité, un exemple. Les Advocats doivent rapporter les propres termes des loix qu'ils alleguent. plusieurs Orateurs alleguent des passages & autorités en l'air qu'ils font eux-mêmes.
 
ALLEGUER, signifie aussi, Mettre en avant. Celuy qui a tort a toûjours quelque pretexte, quelque vaine excuse à alleguer. alleguez-vous cela de vôtre chef, ou si vous avez pouvoir de l'alleguer, de le proposer ? Ne m'alleguez point pour auteur, c'est à dire, Ne me citez point. c'est à celuy qui allegue un alibi, de le prouver. en Droit on ne croit point à celuy qui allegue sa propre turpitude.
 
ALLEGUÉ, ÉE. part. pass. & adj. Un Juge doit prononcer selon que les choses sont prouvées & alleguées.
 
Ces mots viennent du Latin allego.
Le français des régions Poutouner Poutouner

Le mot poutou, qui prend le sens de « bise », de « bisou » ou de « baiser », suivant les locuteurs et les registres de langue, est attesté pour la...

11/02/2022