Email catcher

prétexter

Définition

Définition de prétexter ​​​ verbe transitif

Alléguer, prendre pour prétexte. ➙ arguer de. Elle prétexta un malaise, et se retira. Il a prétexté qu'il n'était pas assez riche. ➙ prétendre.

Conjugaison

Conjugaison du verbe prétexter

actif

indicatif
présent

je prétexte

tu prétextes

il prétexte / elle prétexte

nous prétextons

vous prétextez

ils prétextent / elles prétextent

imparfait

je prétextais

tu prétextais

il prétextait / elle prétextait

nous prétextions

vous prétextiez

ils prétextaient / elles prétextaient

passé simple

je prétextai

tu prétextas

il prétexta / elle prétexta

nous prétextâmes

vous prétextâtes

ils prétextèrent / elles prétextèrent

futur simple

je prétexterai

tu prétexteras

il prétextera / elle prétextera

nous prétexterons

vous prétexterez

ils prétexteront / elles prétexteront

Synonymes

Synonymes de prétexter verbe transitif

alléguer, arguer de, s'autoriser de, avancer, invoquer, objecter, opposer, simuler, exciper de (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot prétexter

On ne peut pas se servir de tout pour prétexter une augmentation des niveaux d'intrusion dans la vie privée des citoyens.Europarl
À minuit, je fus obligé de prétexter une incommodité pour obtenir la permission de me retirer.Joseph Fiévée (1767-1839)
Nous devons aborder la question d'un parquet européen, sans prétexter d'une modification du traité.Europarl
Ulric lui avait trop souvent répété qu'il n'avait aucune connaissance, aucun ami, aucune protection, pour qu'il pût prétexter un emprunt fait à quelque personne.Henry Murger (1822-1861)
Toutefois, nous ne devons pas prétexter notre incapacité à conclure un accord pour bloquer, empêcher ou immobiliser les efforts qui peuvent être réalisés actuellement.Europarl
Celle-ci a dû prétexter que le voyant du tableau de bord était en panne pour les obliger à s'arrêter à la prochaine aire.Ouest-France, 22/06/2020
On peut prétexter des dépenses de relance et une réaction à la raréfaction du crédit et tout le reste, mais vous savez que ce n'est pas vrai.Europarl
Elle dut prétexter un travail, et respira quand, remonté en auto, elle cessa de l'apercevoir, saluant toujours à la portière.Victor Margueritte (1866-1942)
Cette fois-ci, absolument personne n'a pu prétexter que l'on ne pouvait pas soupçonner que quelque chose se passait.Europarl
Nous connaissons dans le monde parisien ce procédé, qui consiste à prétexter une affaire importante à l'instant de régler une addition.Jules Lermina (1839-1915)
Nous ne devons pas prétexter la nécessité d'une aide plus efficace pour offrir une aide moins importante.Europarl
On ne saurait défendre ces aides au nom de l'emploi, ni prétexter que la production de tabac, si nous ne la soutenons plus, profitera à d'autres.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRETEXTER v. act.

Donner une excuse, se servir d'un pretexte. Il a pretexté un voyage qu'on luy avoit ordonné, pour excuser sa fuite. Il a pretexté qu'il avoit la goutte, pour ne se pas trouver à cette assemblée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022