prétexter

 

définitions

prétexter ​​​ verbe transitif

Alléguer, prendre pour prétexte. ➙ arguer de. Elle prétexta un malaise, et se retira. Il a prétexté qu'il n'était pas assez riche. ➙ prétendre.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prétexte

tu prétextes

il prétexte / elle prétexte

nous prétextons

vous prétextez

ils prétextent / elles prétextent

imparfait

je prétextais

tu prétextais

il prétextait / elle prétextait

nous prétextions

vous prétextiez

ils prétextaient / elles prétextaient

passé simple

je prétextai

tu prétextas

il prétexta / elle prétexta

nous prétextâmes

vous prétextâtes

ils prétextèrent / elles prétextèrent

futur simple

je prétexterai

tu prétexteras

il prétextera / elle prétextera

nous prétexterons

vous prétexterez

ils prétexteront / elles prétexteront

 

synonymes

prétexter verbe transitif

alléguer, arguer de, s'autoriser de, avancer, invoquer, objecter, opposer, simuler, exciper de (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À minuit, je fus obligé de prétexter une incommodité pour obtenir la permission de me retirer.Joseph Fiévée (1767-1839)
Nous devons aborder la question d'un parquet européen, sans prétexter d'une modification du traité.Europarl
Toutefois, nous ne devons pas prétexter notre incapacité à conclure un accord pour bloquer, empêcher ou immobiliser les efforts qui peuvent être réalisés actuellement.Europarl
Cette fois, il n'y avait (sic) pas à prétexter qu'elle lui était inconnue.Pons de l'Hérault (1772-1853)
On ne saurait défendre ces aides au nom de l'emploi, ni prétexter que la production de tabac, si nous ne la soutenons plus, profitera à d'autres.Europarl
Il me fallut pour cela, prétexter à la maison « une migraine atroce, » indisposition qui parut bien extraordinaire, car je n'étais point sujette à la migraine.René Boylesve (1867-1926)
Nous ne pouvons pas prétexter les référendums pour mettre l’élargissement au frigo de quelque manière que ce soit.Europarl
J'aurais pu prétexter de cette condition pour ne pas aller les voir, mais je feignis de l'ignorer.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
J'aurois rougi de prétexter un scrupule de morale, quand ce n'étoit pas la véritable cause de mon incertitude : honte éternelle à qui pourroit vouloir usurper un sentiment d'estime !Madame de Staël (1766-1817)
Dommage d'être obligé de prétexter une panne sérieuse.Michel Corday (1869-1937)
Celle-là était veuve, et ne pouvait prétexter son amour pour son mari.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'ai cru convenable toutefois de prétexter un empêchement de service, le soir de son grand dîner, ne me trouvant vraiment plus assez de la famille pour y prendre part.Pierre Loti (1850-1923)
Pour écrire à son mari, elle sait très bien prétexter de la fatigue et se retirer de bonne heure.Maurice Fleury (1856-1921)
Nous ne devons pas prétexter la nécessité d'une aide plus efficace pour offrir une aide moins importante.Europarl
À l’heure où l’on tente de prétexter la restructuration de l’industrie automobile pour vider le principe de cogestion de sa substance, je parlerai de provocation.Europarl
Cette fois-ci, absolument personne n'a pu prétexter que l'on ne pouvait pas soupçonner que quelque chose se passait.Europarl
On peut prétexter des dépenses de relance et une réaction à la raréfaction du crédit et tout le reste, mais vous savez que ce n'est pas vrai.Europarl
Ulric lui avait trop souvent répété qu'il n'avait aucune connaissance, aucun ami, aucune protection, pour qu'il pût prétexter un emprunt fait à quelque personne.Henry Murger (1822-1861)
Elle dut prétexter un travail, et respira quand, remonté en auto, elle cessa de l'apercevoir, saluant toujours à la portière.Victor Margueritte (1866-1942)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRETEXTER » v. act.

Donner une excuse, se servir d'un pretexte. Il a pretexté un voyage qu'on luy avoit ordonné, pour excuser sa fuite. Il a pretexté qu'il avoit la goutte, pour ne se pas trouver à cette assemblée.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020