aphorisme

 

définitions

aphorisme ​​​ nom masculin

didactique Bref énoncé résumant une théorie ou un savoir. ➙ adage, maxime, précepte, sentence.
 

synonymes

aphorisme nom masculin

maxime, adage, formule, pensée, précepte, proverbe, sentence, apophtegme (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et le facétieux étudiant, qui s'était donné tout le mal du monde pour en arriver à cette atroce parodie d'un aphorisme célèbre, se prit à réfléchir profondément.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
On s'est contenté d'énoncer la proposition sous forme d'aphorisme, en l'appuyant sur des considérations vaguement métaphysiques.Émile Durkheim (1858-1917)
Sans doute, cette formule ne donne pas, à elle seule, l'intelligence complète du système : elle n'en est que le point de départ, l'aphorisme.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais voici un aphorisme plein d'esprit, il a pour but de persuader aux gens de se laver souvent les mains.Alphonse Karr (1808-1890)
La directive à l'examen complète on ne peut mieux l'aphorisme hippocratique «ne nuis pas si tu ne peux faire le bien».Europarl
Sans cette modification préalable, la combinaison ne saurait avoir lieu, conformément à un célèbre et judicieux aphorisme, qui remonte à l'enfance de la chimie.Auguste Comte (1798-1857)
Tout travail doit laisser un excédant ; cet aphorisme est un des premiers de l'économie politique.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elles débutent comme au hasard par un aphorisme quelconque, et continuent au cours des phrases sans que l'on puisse deviner le motif intérieur qui a poussé le poète à écrire.Émile Hennequin (1858-1888)
Je suppose que, moins influencé par la vie que par la pensée, il réfléchit plus volontiers sur une phrase que sur un fait, sur un aphorisme que sur une sensation.Remy de Gourmont (1858-1915)
Oui, voilà ce que dira le monde et ce qui m'oblige à conclure par cet aphorisme qui est peut-être désolant, – mais qui avant tout est vrai, je crois.Eugène Sue (1804-1857)
En un mot, suivant l'aphorisme ordinaire déjà cité, on fait toujours, en statique, abstraction du temps.Auguste Comte (1798-1857)
La manie d'imposer des règles à la nature au lieu d'étudier les siennes, a confirmé plus tard cet aphorisme de l'ignorance.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Ici, à propos du poli, de la douceur, de l'onctueux pour ainsi dire, des choses parfaites dans les mains : un aphorisme.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Les ignorants s'en impatientent ; ils s'imaginent que leur sentiment personnel doit se manifester et se concentrer dans quelque aphorisme magique sanctionné par l'expérience et la raison.George Sand (1804-1876)
Et, sur cet aphorisme, le pseudo-captain salua de la main son interlocuteur, comme pour lui indiquer que, l'entretien étant terminé, il était libre de prendre congé.Paul Mahalin (1838-1899)
Ayant ainsi résumé par un audacieux aphorisme une de ses théories morales, il reprit avec aisance le cours normal de ses idées.Pierre Louÿs (1870-1925)
A cet aphorisme antilogique, ils en joignaient un autre dont ils faisaient en quelque sorte un article de foi.Éliphas Lévi (1810-1875)
Depuis quelque temps ces anciens faisaient assaut de cynisme et lançaient, entre deux bouffées ou deux jets de salive quelque aphorisme subversif ou quelque énorme gravelure.Georges Eekhoud (1854-1927)
La beauté est une femme, et pour les femmes elles-mêmes, qui ont poussé la docilité envers l'homme jusqu'à adopter cet aphorisme, qu'elles ne peuvent comprendre que dans l'extrême perversion sensuelle.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il s'étudiait à donner à ses opinions la forme laconique et sententieuse de l'aphorisme ou de l'apophthegme ; et pourtant il n'avait pas besoin de recourir à cet artifice pour briller.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APHORISME » subst. masc.

Maxime ou regle generale, principe d'une science. Il ne se dit gueres qu'en Medecine & en Jurisprudence. Les Aphorismes d'Hippocrate. des Aphorismes politiques. des Aphorismes de Droit.
 
APHORISME, se dit quelquefois figurément de ce qu'on veut faire passer pour un principe certain. Je tiens cela pour un aphorisme.
 
Ce mot vient du Grec aphorismos, qui signifie le même.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020