Email catcher

aphorisme

Définition

Définition de aphorisme ​​​ nom masculin

didactique Bref énoncé résumant une théorie ou un savoir. ➙ adage, maxime, précepte, sentence.

Synonymes

Synonymes de aphorisme nom masculin

maxime, adage, formule, pensée, précepte, proverbe, sentence, apophtegme (rare)

Exemples

Phrases avec le mot aphorisme

Dans l'exemple suivant, le contexte est une fois encore spécifique et non général, et il ne s'agit donc pas d'énoncer un simple aphorisme.Bulletin d'études orientales, 2020, Manuel Sartori (Cairn.info)
Dans la lignée de cet aphorisme, si notre voir prédominant devient celui qui s'incarne dans les réseaux, qu'est-ce que cela changera à nos perceptions réelles ?Revue française de psychanalyse, 2019, Céline Béguian (Cairn.info)
La conversation était lente, solennelle, toute en aphorismes et en jugements brefs.Adolphe Retté (1863-1930)
Comme toujours chez lui, nous trouverons des aphorismes qui ne sont pas sans obscurité.Analyse Freudienne Presse, 2011, Marie-Claude Baïetto (Cairn.info)
Voilà cinq ans que, dans le silence du cabinet, il condense en aphorismes clairs et précis les règles d'une méthode qui lui est particulière.Émile Gaboriau (1832-1873)
Atypique sur la scène hip-hop, l'artiste aux punchlines - sorte d'aphorismes - bien senties est également un adepte du tatouage.Ouest-France, Fabien PIÉGAY, 09/02/2017
Il a également écrit des fictions radiophoniques ainsi qu'un recueil d'aphorismes.Ouest-France, 08/06/2018
La manie d'imposer des règles à la nature au lieu d'étudier les siennes, a confirmé plus tard cet aphorisme de l'ignorance.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
La directive à l'examen complète on ne peut mieux l'aphorisme hippocratique «ne nuis pas si tu ne peux faire le bien».Europarl
Mais ces vers, ces aphorismes, ces programmes sont de contenance.Gustave Kahn (1859-1936)
Je voudrais laisser, sous forme d'aphorismes, le résultat de mes recherches.Camille Flammarion (1842-1925)
Tout travail doit laisser un excédant ; cet aphorisme est un des premiers de l'économie politique.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ici, à propos du poli, de la douceur, de l'onctueux pour ainsi dire, des choses parfaites dans les mains : un aphorisme.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Des aphorismes, en brésilien dans le texte, écrits sur un mur.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 07/02/2018
Cet aphorisme trouve un écho particulier avec l'apprentissage, modèle de formation si souvent revisité, et si souvent espéré comme un parcours d'excellence.Ouest-France, 24/02/2018
Le célèbre aphorisme sous-entend à juste titre que la démocratie est un bon système, parce qu'il repose sur l'idée de perfectibilité.Ouest-France, 09/10/2019
Pour cet ancien professeur de philosophie, ce mode d'expression est une autre manière de passer du concept à l'image, parfois proche de l'aphorisme.Ouest-France, 21/12/2018
Dans l'agencement de l'oralité, l'aphorisme sert aussi à terminer un discours.Anna Maria Di Tolla
Cette confusion entre les activités délictueuses et l'habileté en affaires est fréquemment évoquée par le biais de l'aphorisme suivant : c'est légal, mais est-ce moral ?La Revue des Sciences de Gestion, 2009, Daniel Pelletier, Alexandre Beaulieu (Cairn.info)
Dans un de ses aphorismes, il énumère treize maladies, en plus de celle diagnostiquée par les médecins, à savoir des spasmes abdominaux.Le Journal des psychologues, 2011, Maria Luísa Couto-Soares (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de APHORISME subst. masc.

Maxime ou regle generale, principe d'une science. Il ne se dit gueres qu'en Medecine & en Jurisprudence. Les Aphorismes d'Hippocrate. des Aphorismes politiques. des Aphorismes de Droit.
 
APHORISME, se dit quelquefois figurément de ce qu'on veut faire passer pour un principe certain. Je tiens cela pour un aphorisme.
 
Ce mot vient du Grec aphorismos, qui signifie le même.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.