sentence

 

définitions

sentence ​​​ nom féminin

Décision d'un juge, d'un arbitre. ➙ arrêt, jugement, verdict. Prononcer, faire exécuter une sentence.
littéraire Maxime.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle se trouvait sans cesse en lutte avec ses conseillers et ne cachait point combien elle espérait faire prononcer une sentence de divorce.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Il me semble que le ciel ratifiera votre sentence, et que pour la première fois mon âme sera purifiée.George Sand (1804-1876)
Ce pauvre malheureux n'en sortit que pour monter sur le tombereau fatal où la sentence était attachée.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Mais sa colère le rendit inflexible, et il commanda à l'instant que la sentence fût mise à exécution.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Dans son comportement tout au long des quatorze audiences, la cour s’est uniquement préoccupée de préserver la sentence de 1994.Europarl
Charpentier était si puissant, qu'il se moqua de la sentence, et enseigna sans examen, et sans dire un mot de mathématiques.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'y a pas d'avancée en matière de reconnaissance mutuelle des décisions pénales ; nous sommes encore fort loin de l'application du principe de la reconnaissance mutuelle de la sentence.Europarl
Or la sentence n’est pas basée sur les actes de ce procès, mais fait explicitement référence à la sentence de 1994.Europarl
L'assemblée n'a pas décrété qu'il y aurait un procès en forme ; seulement elle a décidé qu'elle prononcerait elle-même le jugement ou la sentence du ci-devant roi.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Si cette brochure avait été saisie, le jugement n'était pas douteux : la sentence était l'échafaud.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Les peuples ne rendent point de sentence, ils ne condamnent point les rois, ils les replongent dans le néant.Alphonse Esquiros (1812-1876)
On ne voit pas la raison pourquoi le nom n'aurait pas été placé au-dessus de la sentence qui lui fait allusion.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est ce que je pris soin de lui rendre impossible, et ainsi elle fut embarquée en exécution de sa sentence peu de temps après.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Marcel Schwob (1867-1905)
A ce que je sais, le recours en appel se déroule demain mais je doute fort que cette terrible sentence soit abandonnée.Europarl
Condamnée à être brûlée vive comme sorcière, la sentence fut exécutée le 30 mai 1431.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Mais si le talion suscitait un nouveau talion, plusieurs villages évoquaient l'affaire, et les notables exécutaient la sentence.Élie Reclus (1827-1904)
Le jeune homme n'entendit pas la fin des remarques du président des assises ni le prononcé de la sentence, car il n'était plus au palais de justice, mais à l'école.Arsène Bessette (1873-1921)
La sentence fut lue au milieu des rires, des huées, des insultes et des chants.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une sentence de 1668 défendait aux bouchers de descendre de leurs étaux pour appeler et arrêter ceux qui désiraient acheter de la viande.Paul Sébillot (1843-1918)
Ma pauvre enfant, leur sentence vous a exposée aux dangers de la liberté, sans vous rendre, la libre disposition de vous-même.André Theuriet (1833-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SENTENCE » s. f.

Dit notable, parole qui porte un grand sens, une belle moralité ; apophthegme dit par quelque grand homme. Les Proverbes de Salomon sont toutes sentences. Ces belles maximes qui sont dans les Poëtes & les Historiens sont marquées comme sentences en gros caracteres, afin qu'on les retienne mieux. C'est un homme excellent qui ne parle que par sentences, tout ce qu'il dit porte sentence. Lycosthene a fait un gros Livre & Recueil des Sentences des Anciens en forme de Lieux communs. On appelle en Theologie Pierre Lombard, le Maistre des Sentences.
 
SENTENCE, se dit aussi d'un sentiment particulier qu'on exprime au dehors. Vous avez bientost dit vostre sentence là-dessus, on ne vous demande pas vostre advis ; j'appelle de vostre sentence, de vostre jugement.
 
SENTENCE, se dit au Palais d'un jugement qui est rendu sur quelque different par des Juges inferieurs, & dont on peut appeller. Une sentence provisoire, interlocutoire, definitive, par defaut, ou contradictoire. Sentence de mort, d'absolution. Sentence de recreance ; sentence d'ordre, d'adjudication ; une sentence arbitrale. Les sentences sont executoires, nonobstant l'appel, en donnant caution. On peut appeller d'une sentence. C'est au Juge superieur à infirmer ou à confirmer la sentence. Il a acquiescé à la sentence. Il s'est pourveu contre la sentence. Il y a aussi des sentences en dernier ressort, lors qu'elles sont renduës presidialement sur des cas prevostaux, ou au premier & second chef de l'Edit des Presidiaux.
 
SENTENCE, se dit aussi du jugement final & universel. Le pecheur tremblera le jour de la resurrection, quand il sera prest d'ouïr prononcer sa sentence, sa condamnation.
 
On dit proverbialement, De fou Juge, courte sentence.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020