Email catcher

armoiries

définitions

armoiries ​​​ nom féminin pluriel

Ensemble des emblèmes symboliques qui distinguent une famille noble ou une collectivité. ➙ arme(s), blason ; héraldique ; armorier.

synonymes

armoiries nom féminin pluriel

blason, armes, chiffre, écu, écusson, emblème

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par la suite, les licornes seront représentées dressées sur leurs pattes arrières, et deviennent les supports des armoiries.Ouest-France, 27/08/2015
Le comte y a rénové les intérieurs et les armoiries, mais aussi la chapelle.Ouest-France, Marion DEVAUCHELLE, 05/08/2019
Une loi du 5 avril 1884 donne aux communes la liberté totale de choisir leurs armoiries.Ouest-France, 04/02/2015
Transmettez la vie de vos pères à vos fils, faites-vous des titres et des armoiries si vous voulez, mais faites-vous-en tous !George Sand (1804-1876)
Les élèves sont initiés à la signification et à la création des armoiries : les règles qui les entourent, leurs couleurs, leurs présentations et leurs symboles.Ouest-France, 17/03/2021
Est-ce qu'à l'inverse les crucifix vont disparaître des murs des écoles, voire, ensuite, des trousses de premiers secours, des sceaux, des armoiries et des drapeaux nationaux ?Europarl
Réalisée en hauteur lors des funérailles d'un seigneur ou d'une personnalité, elle reprenait ses armoiries et ses initiales, ainsi que des éléments de sa vie.Ouest-France, 18/06/2017
Sur le glaçage, le pâtissier avait reproduit les armoiries de la famille royale britannique avec des colorants dorés, argenté, bleu et rouge.Ouest-France, 30/07/2021
La bague pèse son poids, 12 grammes, elle semble être en or massif et est ornée d'armoiries.Ouest-France, Théo GASNIER, 30/07/2019
Elle l'ouvrit, et retira de cette cachette une jolie boîte en ébène, garnie en argent ciselé, portant des armoiries et une couronne ducale.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
On croirait lire la description d'armoiries et c'est bien le cas.Ouest-France, 06/01/2018
Les sceaux, emblèmes, ou encore les armoiries traduisaient la marque d'une appartenance ou d'un nom.Ouest-France, 29/05/2021
Avant de quitter le château, on repasse par le vestibule au plafond décoré des armoiries de la famille.Ouest-France, Philippe GAILLARD, 07/02/2015
Je serai flattée de me pavaner dans ton coupé, à cause des armoiries, si toutefois ces gredins d'huissiers ne te l'ont pas saisi.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Tout commence par un dessin, les armoiries de familles nobles, quasi systématiquement.Ouest-France, Romain FILLION, 26/04/2019
Environ 80 écus, portant des armoiries gravées ou peintes ont été relevés en divers points de la cathédrale.Ouest-France, 03/07/2015
La champagne est un meuble rare en armoiries.George Sand (1804-1876)
Mais tout cela, – reprit-elle, – ce sont des folies ; gardez vos armoiries mon cher monsieur, gardez-les ; ça jette de la poudre aux yeux des passants.Eugène Sue (1804-1857)
Son aspect tient du lion-homme de nos vieilles armoiries.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Voici les nouvelles armoiries officielles et le blasonnement (description héraldique) avec le vocabulaire obligé, notamment pour les couleurs.Ouest-France, 09/12/2019
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARMOIRIES » s. f. plur.

Marques de noblesse & de dignité, composées regulierement de certaines figures & esmaux, données & autorisées par les Souverains pour la distinction des personnes & des maisons. Les plus belles Armoiries selon l'art, & les plus belles à voir, sont les moins chargées, & celles dont les figures sont faites de simples traits, comme les partitions & les pieces honorables. C'est la même chose que les Armes qu'on blasonne. Il ne se dit gueres qu'en ces phrases. Il est deffendu aux roturiers de porter des Armoiries timbrées. on a mis ses Armoiries sur les cierges, les torches, sur la tenture de son enterrement. un livre d'Armoiries. On se sert plus volontiers du mot d'Armes, quand on peut éviter l'équivoque des armes ordinaires. Ce mot vient d'armure, à cause qu'on peignoit autrefois sur les Escus les casques & les cottes d'armes des Chevaliers, les marques qu'ils avoient prises pour se distinguer les uns des autres tant à la guerre que dans les Tournois.
 
Les Sçavants sont en grande dispute touchant l'origine des Armoiries. Favin pretend qu'elles ont esté dés le commencement du monde ; Segoin du temps des enfants de Noé ; d'autres du temps d'Osiris, ce qui est appuyé par quelques passages de Diodore de Sicile ; d'autres du temps des Hebreux, parce qu'on a donné des Armes à Moïse, à Josué, aux douze Tribus, à Esther, à David, à Judith, &c. d'autres aux temps heroïques, & sous l'Empire des Assyriens, des Medes & des Persans, s'appuyant sur Philostrate, Xenophon & Quinte Curse. Quelques-uns pretendent qu'Alexandre regla les Armoiries & l'usage du Blason. Le Pere Monet veut qu'elles ayent commencé sous l'Empire d'Auguste ; d'autres pendant les inondations des Gots ; & d'autres sous l'Empire de Charlemagne. Spelman dit que ce sont les Saxons, les Danois & les Normands qui les ont apportées du Nort en Angleterre, & de là en France. Or il est certain que de temps immemorial il y a eu parmi les hommes des marques symboliques pour se distinguer dans les armées, & qu'on en a fait des ornements de boucliers & d'enseignes : mais ces marques ont été prises indifferemment pour Devises, Emblemes, Hieroglyphes, &c. & ce n'étoient point des Armoiries comme les nostres, qui sont des marques hereditaires de la noblesse d'une maison, reglées selon l'art du Blason, & accordées ou approuvées par les Princes. Et tous les Auteurs les plus éclairez tiennent que les Armoiries des maisons, aussi bien que les doubles noms des familles, n'ont pas commencé devant l'an mille ; & l'opinion contraire a été refutée par Spelman, André Du Chesne, Blondel, les freres de Ste. Marthe, de Justel, l'Espinoy, Chiflet, Fauchet, Du Tillet, & le Pere Menestrier. Ce fut alors que commencerent les cottes d'armes, qui étoient une espece de livrée composée de diverses bandes de plusieurs couleurs, d'où vinrent la fasce, la bande, le pal, le chevron, la losenge, &c. qui ont donné le commencement aux Armoiries.
 
Les Armoiries n'ont commencé à être penduës dans les Eglises que vers l'an 1341. dont on voit un témoignage dans l'Histoire de Joinville. D'autres disent que cela ne commença qu'en 1350. par un Evêque d'Utrecht en faisant les obseques de son frere.
 
On dit proverbialement, quand on voit un ignorant assis dans une chaise, que ce sont les Armoiries de Bourges, un asne dans une chaise. On dit aussi, Il n'y a point de plus belles Armoiries que celles d'un vilain, il prend ce qu'il veut.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021