avanie

 

définitions

avanie ​​​ nom féminin

plus courant au pluriel Traitement humiliant, affront public. ➙ humiliation, insulte, vexation. Infliger des avanies à qqn.
 

synonymes

avanie nom féminin

offense, affront, brimade, humiliation, insulte, outrage, vexation, camouflet (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'avait pas craint une avanie, mais il redoutait fort d'être conduit dans un monde au moins équivoque.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette avanie avait fort exaspéré le sentiment de nationalité des génois.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
On ne me conseillait pas de l'emmener, crainte d'avanie et de quelque méchant tour qu'il avait tout l'air de me jouer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Rambourg supporterait encore moins l'avanie que le déboire.Paul Adam (1862-1920)
Si, d'abord, ils eussent fait présent de sept ou huit cents pistoles au nazir, il les eût garantis de cette avanie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quelle avanie n'eût pas effacée un sourire de son fils ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y avait longtemps, colonel, que je prévoyais cette avanie et voilà pourquoi il y a longtemps que m'étranglent votre pain et votre sel !Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Je regrette de n'avoir pas été là pour vous épargner le danger de quelque avanie.Léon de Tinseau (1842-1921)
Dans ce beau temple, objet de tous leurs désirs, ils ne trouvaient souvent que l'avanie.Ernest Renan (1823-1892)
Assurez-les qu'ils seront protégés et n'essuieront aucune avanie.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Aucune avanie ne fut épargnée à cette reine.Hyacinthe Corne (1802-1887)
Si quelque affaire l'amenait devant son tribunal, il le poussait par quelque avanie bien combinée à lui manquer de respect.Claude Tillier (1801-1844)
Pourquoi, le jour où elles conçoivent, ne les protégez-vous contre aucune avanie, aucun renvoi, aucune misère ?Pierre Louÿs (1870-1925)
Mais l'éternel supplice, c'est la fluctuation et l'incertitude du sort, c'est la misère et l'avanie.Jules Michelet (1798-1874)
Persuadés que notre volumineux attirail de voyage nous valait cette avanie, puisque je venais de faire deux fois cette même route sans rencontrer d'obstacle, nous décidâmes de détruire nos bagages.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
J'entends surtout l'incertitude où la famille rurale était de son sort, l'attente, la crainte habituelle de l'avanie fortuite qui pouvait d'un moment à l'autre tomber du château.Jules Michelet (1798-1874)
Mais ne t'attends pas à trouver chez nous cette basse adulation : nous sommes tes amis, et nous ne reculerons devant aucune avanie pour t'en donner la preuve.Alphonse Karr (1808-1890)
Le même acte recommence plusieurs fois ; la femelle s'y prête avec complaisance, ne fait aucune avanie à son compagnon.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il tremble de fixer les regards d'un gouvernement rapace, pour qui un air de satisfaction serait l'enseigne de l'aisance, et le signal d'une avanie.Volney (1757-1820)
J'abuse de vous, ma très-chère ; j'ai voulu aujourd'hui me permettre cette lettre d'avanie, mon cœur en avait besoin ; je n'en ferai pas une coutume.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVANIE » subst. fem.

Querelle sans fondement, calomnie que les Mahometans font aux Chrêtiens pour leur faire quelque affront, ou exaction. Ce mot est venu des Orientaux. Les Turcs prononcent avan qui vient de l'Hebreu hava, qui signifie iniquè agere ; ou de aven, qui signifie iniquité, comme témoigne Menage. En ces quartiers-cy on s'en sert pour exprimer une grande honte qu'on fait à quelqu'un, soit par une forte reprimende, soit par quelque affront ou insulte.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020