Email catcher

affront

Définition

Définition de affront ​​​ nom masculin

Offense faite publiquement avec la volonté de marquer son mépris, de déshonorer ou d'humilier. ➙ outrage.
familier Offense sans gravité. Vous ne me ferez pas l'affront de refuser.

Synonymes

Synonymes de affront nom masculin

offense, gifle, humiliation, injure, insulte, outrage, vexation, camouflet (littéraire)

échec, honte, mortification

ravage, outrage

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec affront

affront + adjectif

verbe + affront

Exemples

Phrases avec le mot affront

Il semble que cet affront n'est pas sans effets psychiques chez certaines femmes ménopausées déjà fragilisées par les modifications hormonales et biologiques qu'elles vivent.Dialogue, 2016, Claude Cloës (Cairn.info)
Le gardien international allemand a subi l'affront supplémentaire de devoir accompagner son coach devant la presse locale.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 08/04/2021
On eût risqué de se faire chasser de la synagogue, ce qui dans une société bigote et mesquine était le dernier affront.Ernest Renan (1823-1892)
Il demeura le reste de la nuit exposé aux mauvais traitements d'une valetaille infime, qui ne lui épargna aucun affront.Ernest Renan (1823-1892)
Cette liberté ultime est un affront à notre rôle de reproducteur, même si notre corps ne le peut plus.Le débat, 2014, Guy Vallancien (Cairn.info)
Donc, il n'y a pas de honte et les affronts ne nous atteignent pas.George Sand (1804-1876)
Un casus belli sur le fond, un affront dans la forme.Ouest-France, Jacques GUYADER, 27/02/2021
Ils n'agissent pas immédiatement après l'affront, mais attendent le moment propice pour agir et causer le plus de mal et de dommages possible.Dix-huitième siècle, 2021, Marianne Albertan-Coppola (Cairn.info)
Un affront pour les exploitants français qui hurlent au court-circuitage de leurs réseaux de distribution.Ouest-France, 17/05/2017
Elles s'avèrent inconciliables avec les principes du soin et constituent autant d'inacceptables affronts qui nourrissent le discrédit.LAENNEC, 2003, Emmanuel Hirsch (Cairn.info)
Dumouriez fut donc obligé de livrer les trois commissaires, et on lui fit l'affront de les faire arrêter malgré la garantie qu'il leur avait donnée.Adolphe Thiers (1797-1877)
En sa qualité d'enveloppe corporelle, la peau subit directement les affronts du temps et de l'environnement.Ça m'intéresse, 03/07/2021, « Les bactéries, nos alliées pour vieillir beau ? »
Si vous rentrez sans l'avoir goûté, sans que votre salive l'ait généreusement malaxé, ce serait un affront.Ouest-France, Estelle AUBIN, 16/08/2021
En ce sens, la préparation de la nourriture et le travail dans la cuisine deviennent quasiment un affront, une attaque portée contre la femme nouvelle.Cahiers Sens public, 2019, Maria Grazia Scrimieri (Cairn.info)
Les enfants doivent finir leur assiette, et refuser un plat peut passer pour un affront.Ça m'intéresse, 01/11/2021, « Comment manger en pleine conscience ? »
C'est moins l'affront potentiel que la réaction des dirigeants européens qui a été terrible.Ouest-France, 09/04/2021
Il supporta cet affront avec une indifférence stoïque.George Sand (1804-1876)
En effet, la situation palliative constitue un affront au savoir médical et aux raisons pour lesquelles les personnels soignants ont choisi leur métier.Revue française de gestion, 2018, Emmanuelle Gagnou-Savatier (Cairn.info)
Pour laver l'affront, pour prouver qu'il s'agissait juste d'une erreur de parcours.Ouest-France, Stéphane BOIS, 24/05/2021
L'adoption d'amendements qui minimisent les risques pour l'environnement serait, à franchement parler, un double affront.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFRONT s. m.

Honte qu'on fait à quelqu'un, soit par des paroles outrageantes, soit par quelques coups ou mauvais traittemens. Les affronts à l'honneur ne se reparent point, dit Corneille. il receut un grand affront à l'audience, quand on luy fit voir son imposture. on luy a fait l'affront de le mettre prisonnier. il n'y a que le Christianisme qui nous puisse faire souffrir patiemment un affront, un mauvais traittement. les dementis, les coups de baston, sont de sanglants, de mortels affronts. Ce mot vient de l'Italien affronto. Menage.
 
AFFRONT, se dit aussi de la honte que nous recevons nous-mêmes par nôtre faute, ou par celle de ceux qui nous touchent. Un General d'armée reçoit un affront, quand il leve le siege de devant une place. un criminel qu'on execute fait un affront à toute sa famille. quand un Predicateur demeure tout court en chaise, c'est un affront que luy fait sa memoire.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022