barricade

 

définitions

barricade ​​​ nom féminin

Obstacle fait de l'amoncellement d'objets divers pour se protéger dans un combat de rue. Dresser, élever des barricades. —  locution, au figuré Être de l'autre côté de la barricade, dans le camp opposé. ➙ barrière. (Belgique, Luxembourg) Monter aux barricades : s'engager personnellement dans une lutte.
 

synonymes

barricade nom féminin

barrière, barrage, clôture, haie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les grandes organisations mal organisées offrent beaucoup de marge aux personnes qui souhaitent se remplir les poches derrière une barricade de bureaucratie.Europarl
La barricade sera probablement bloquée, toutes les rues seront gardées, et tu ne pourras sortir.Victor Hugo (1802-1885)
On croyait entendre bourdonner, au-dessus de cette barricade, comme si elles eussent été là sur leur ruche, les énormes abeilles ténébreuses du progrès violent.Victor Hugo (1802-1885)
Marius sur cette barricade après l'octogénaire, c'était la vision de la jeune révolution après l'apparition de la vieille.Victor Hugo (1802-1885)
La politique d'immigration est d'abord envisagée sous l'angle sécuritaire, avec la construction d'une véritable barricade juridique et policière pour interdire l'accès à l'espace européen.Europarl
Courfeyrac tout à coup aperçut quelqu'un au bas de la barricade, dehors, dans la rue, sous les balles.Victor Hugo (1802-1885)
Ce ne fut qu'une seconde, mais quand il voulut la reprendre, elle était à l'autre bout du salon, renversant entre elle et lui les meubles en barricade.Marcel Prévost (1862-1941)
Le châtelain alla jusqu'à l'entrée du village, où il trouva une barricade faite de voitures et de meubles, qui obstruait la chaussée.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Marcel comprit qu'il était temps de se retirer et qu'il y aurait du danger pour lui à être surpris près de la barricade.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Quant à lui, il trouvait la barricade mûre, et, comme ce qui est mûr doit tomber, il essaya.Victor Hugo (1802-1885)
Une porte vitrée, ça coupe les cors aux pieds de la garde nationale quand elle veut monter sur la barricade.Victor Hugo (1802-1885)
Il le poussa comme un bélier contre la porte de la pagode, qui céda du coup et fut à demi renversée sur la barricade qui la soutenait par derrière.Alfred Assollant (1827-1886)
Alors le lieutenant monte sur le perron avec quelques hommes, le débarrasse de ceux qui s'y trouvaient, et la barricade abandonnée est occupée par les troupes.François Guizot (1787-1874)
À mesure que la situation s'assombrissait, la lueur héroïque empourprait de plus en plus la barricade.Victor Hugo (1802-1885)
Chose qu'il faut noter, le feu qui battait la barricade en troublait à peine l'intérieur.Victor Hugo (1802-1885)
La haute maison qui faisait le fond de la barricade, étant tournée vers le levant, avait sur son toit un reflet rose.Victor Hugo (1802-1885)
Le matelas en effet était tombé en dehors de la barricade, entre les assiégés et les assiégeants.Victor Hugo (1802-1885)
Celui-là me parut un peu de la trempe des vantards : il prétendait m'avoir vu et parlé à telle et telle barricade, où je ne me souvenais nullement de l'avoir rencontré.George Sand (1804-1876)
Les jeunes arbres de notre barricade étaient brisés comme des roseaux, et les troncs qui soutenaient notre hutte d'été n'avaient plus une branche ni une feuille.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il fit mettre pied à terre à vingt hommes pour forcer et ouvrir cette barricade, tandis que lui et le reste de sa troupe à cheval protégeraient les assaillants.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARRICADE » s. f.

Deffense & fortification, ou retranchement qu'on fait à la haste avec des barriques, des charrettes, poutres ou arbres abatus, pour garder quelque passage. On en fait aussi derriere la porte d'une chambre en la fermant avec des verrous, des barres, des cofres, &c. Les Barricades de la Ligue, celles de la guerre de la Fronde faites à Paris au mois d'Aoust 1648.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020