Email catcher

ragot

Définition

Définition de ragot ​​​ nom masculin

familier (surtout au pluriel) Bavardage malveillant. ➙ commérage.

Synonymes

Synonymes de ragot nom masculin

commérage, bavardage, bruit, calomnie, conte, histoire, invention, médisance, on-dit, persiflage, qu'en dira-t-on, racontar, cancan (familier), potin (familier), clabaudage (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot ragot

Dans le village, les ragots se multiplient sur les écarts de la jeune femme et sur sa probable stérilité.Ouest-France, Florence LAMBERT, 02/03/2017
Pourtant, cela est préférable à la propagation de rumeurs, bruits de couloir et autres ragots qui sont pratiques courantes pour ce cas de figure dans la plupart des sociétés.Capital, 23/03/2015, « Coupez court aux rumeurs et bruits de couloir au bureau »
Qui est vraiment cet artisan sur qui tous les ragots possibles ont circulé ?Ouest-France, Virginie ENÉE, 27/12/2020
Comment et pourquoi est-elle dénoncée parfois dans la rumeur et le ragot ?Politix, 2005 (Cairn.info)
Des accusations sont lancées sans preuves, sur la foi de rumeurs, voire de ragots.Europarl
Michel avait eu connaissance d'un ragot ; il l'avait fait détourner par l'aîné de ses fils : il était dans une enceinte, à cent pas des chasseurs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On sentait qu'ils se cramponnaient à notre appareil, comme des chiens qui coiffent un ragot sous les taillis.Jules Verne (1828-1905)
Pour finir, attention aux ragots s'il est le seul invité du bureau.Capital, 06/11/2019, « Faut-il inviter son boss à son mariage ? »
Des ragots contre le recteur avaient déjà surgi dans le milieu sulpicien en 1921.Histoire et missions chrétiennes, 2009, Paul Airiau (Cairn.info)
Et il n'y a rien dans tous ces ragots que des pourparlers qui n'aboutiront même pas.Jules Moinaux (1815-1895)
Comme les ragots, comme la rumeur, la poésie est plus séditieuse lorsqu'elle prend le risque de frayer là où on ne veut pas d'elle.Vacarme, 2017, Jennifer Scappetone (Cairn.info)
Un solo de théâtre qui raconte l'histoire d'une commère avide des ragots du quartier, c'est ça, et forcément davantage.Ouest-France, 26/02/2020
La chronique sociale de cette microsociété s'alimente du moindre ragot afin de détourner son attention des problèmes criants inhérents à son existence.Présence Africaine, 2014, Stéphanie Leclerc-Audet (Cairn.info)
Colporter des ragots nous gagne des amis et des alliés.Diogène, 2006, Nicholas DiFonzo, Prashant Bordia (Cairn.info)
Et si des ragots circulent sur un collègue, ne les colportez pas.Capital, 23/06/2011, « Forgez-vous une réputation sans tache »
Envie, consciente ou inconsciente, de fuir la ville, ses caniveaux, ses ragots, ses coups bas, une campagne électorale qui va de travers.Ouest-France, Marc PENNEC, 03/03/2010
Pourtant, l'étroitesse de l'endroit et ses 85 places confèrent une ambiance intimiste propice au sujet abordé par la pièce : les ragots.Ouest-France, 01/03/2019
Il faut donc lui dire clairement que vous ne prêtez pas l'oreille aux ragots, même s'ils concernent votre pire ennemi.Capital, 10/04/2008, « Gérer les ingérables, mode d'emploi »
C'est un des seuls exemples dans l'histoire de la philosophie où le ragot s'est élevé à la hauteur d'un témoignage.L'enseignement philosophique, 2017, Pascal Taranto (Cairn.info)
Certains ont voulu le faire, mais ils proposaient surtout des ragots.Ouest-France, Florence PITARD, 12/04/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RAGOT adj. m.

Qui se dit des chevaux qui ont les jambes courtes, la taille renforcée & large du costé de la crouppe. On appelle aussi en termes de chasse ragot, un sanglier qui sort de compagnie, quand il a deux ans. On l'a dit aussi autrefois des hommes, quand ils estoient nains, engoncez & trappus.
 
RAGOT, se dit aussi du crochet qui est au limon d'une charrette, où on attache l'avaloire qui sert à faire reculer.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.