Email catcher

bénir

Définition

Définition de bénir ​​​ verbe transitif

(Dieu) Répandre sa bénédiction* sur. ➙ protéger. familier Dieu vous bénisse, souhait adressé à qqn qui éternue.
Appeler la bénédiction de Dieu sur les hommes. Bénir les fidèles. Le prêtre qui a béni leur union.
Consacrer (un objet) par des cérémonies rituelles (➙ bénit).
Souhaiter solennellement bonheur et prospérité à (qqn) en invoquant l'intervention de Dieu. au participe passé Soyez béni !
Louer, glorifier (Dieu). Béni soit le Seigneur.
Glorifier, remercier (qqn, qqch.). Je bénis le médecin qui m'a sauvé. Vous pouvez bénir ce concours de circonstances.

Conjugaison

Conjugaison du verbe bénir

actif

indicatif
présent

je bénis

tu bénis

il bénit / elle bénit

nous bénissons

vous bénissez

ils bénissent / elles bénissent

imparfait

je bénissais

tu bénissais

il bénissait / elle bénissait

nous bénissions

vous bénissiez

ils bénissaient / elles bénissaient

passé simple

je bénis

tu bénis

il bénit / elle bénit

nous bénîmes

vous bénîtes

ils bénirent / elles bénirent

futur simple

je bénirai

tu béniras

il bénira / elle bénira

nous bénirons

vous bénirez

ils béniront / elles béniront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot bénir

Ils finiront, eux aussi, par bénir cette directive pour la protection de base qu'elle offre à tous ceux qui veulent s'en servir.Europarl
De nombreuses infirmeries ouvrent leurs portes et se font bénir par des prêtres avant de recevoir les premiers blessés.Cahiers Bruxellois, 2014, Natalia Ivanova (Cairn.info)
Je voudrais seulement (ne vous moquez pas trop) vous demander de me bénir.Louis Ulbach (1822-1889)
C'est pourquoi il a souhaité, avant leur abattage, faire bénir les arbres par un prêtre.Ouest-France, 10/03/2021
Le matin venu, le père et la mère bénirent leur fille.Éliphas Lévi (1810-1875)
Les paysans et éleveurs venaient de très loin pour faire bénir des semences et protéger le bétail.Ouest-France, 25/08/2018
Dans le jardin, la nuit venue, tout change : une plage de temps, suspendue, étale, entre ciel et terre, invités tous deux à bénir son amour.Études, 2004 (Cairn.info)
Chacun est venu faire bénir son animal pour de multiples raisons.Ouest-France, 17/01/2021
Lors du pardon, il est en effet coutume de bénir les équidés.Ouest-France, 25/07/2018
Comme si la fraternité obligeait à taire ou à masquer ce que l'on est et à bénir tout ce qui passe et se proclame neuf.Esprit, 2010 (Cairn.info)
À cette occasion, des galettes étaient distribuées aux pèlerins qui venaient en procession faire bénir un cierge allumé.Ouest-France, 28/01/2017
Quand il s'approchait des hommes, c'était pour les bénir ou les guérir.Marcel Schwob (1867-1905)
Comme chaque année, il y aura également un évêque et un cardinal qui ne manqueront pas de bénir la foule massée le long du parcours.Ouest-France, Lionel CABIOCH, 02/07/2019
C'était là ce qu'on appelait bénir la chambre.Émile Zola (1840-1902)
Il fut inhumé, selon sa volonté, dans le cimetière qu'il avait fait bénir quelques années plus tôt.Annales de Normandie, 2015, Adrien Dubois, Jean-Baptiste Vincent (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BENIR verb. act.

Loüer Dieu, le glorifier, le remercier de ses graces. Les trois enfants benissoient Dieu dans la fournaise. Job dans toutes ses afflictions disoit seulement, Dieu soit beni. il faut benir Dieu des graces qu'il nous fait à tous moments.
 
BENIR, se dit aussi des Puissances temporelles qu'on louë, ou pour qui on fait des souhaits, & même des choses inanimées. Les Princes bienfaisants sont benis de leurs peuples. Dieu benisse qui m'estrennera. benissons le jour & l'heure que nous commençasmes à nous connoître.
 
BENIR, se dit aussi activement à l'égard de Dieu, & passivement à l'égard des hommes. Dieu benit le travail des gens de bien, a beni la maison d'Israël, d'Aaron. Dieu a beni son lit, & luy a donné lignée. Dieu a beni les armes du Roy, & luy a fait obtenir la victoire.
 
BENIR, se dit aussi des ceremonies Ecclesiastiques, & des prieres que font les Prelats & les Prestres pour obtenir du ciel des graces sur les choses qu'ils consacrent à son service. Ainsi on dit, Benir une Eglise, des Fonts, une pierre d'autel, un calice, un amict, une cloche. On dit aussi, Benir un cierge, des drapeaux. benir un Abbé Regulier, une Abbesse. benir le lit des nouveaux mariés.
 
On appelle aussi, Benir la table, Faire une priere avant le repas, qu'on appelle Benedicité, avec un signe de croix sur les viandes.
 
BENIR, se dit aussi des peres à l'égard de leurs enfants. Jacob benit Isaac au lieu de son frere Esaü, Genese. Noé benit Sem & Japhet, & maudit Cham.
 
BENIR, se dit aussi en ces phrases proverbiales. Dieu vous benisse : ce qui se dit tant à ceux qui esternuënt, qu'aux pauvres qu'on esconduit, & aussi à ceux d'avec qui on sort mal content. On dit aussi, Dieu benisse Chrêtienté, Dieu benisse qui a été cause de ce procés, pour faire une honneste imprecation. Dieu soit beni.
 
BENI, IE. part. & adj. Dans la Salutation Angelique il fut dit à la Vierge, Vous estes benie sur toutes les femmes, & beni soit le fruit de vostre ventre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.