besogner

 

définitions

besogner ​​​ verbe intransitif

littéraire Travailler péniblement. ➙ peiner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je besogne

tu besognes

il besogne / elle besogne

nous besognons

vous besognez

ils besognent / elles besognent

imparfait

je besognais

tu besognais

il besognait / elle besognait

nous besognions

vous besogniez

ils besognaient / elles besognaient

passé simple

je besognai

tu besognas

il besogna / elle besogna

nous besognâmes

vous besognâtes

ils besognèrent / elles besognèrent

futur simple

je besognerai

tu besogneras

il besognera / elle besognera

nous besognerons

vous besognerez

ils besogneront / elles besogneront

 

synonymes

besogner

verbe intransitif

travailler, peiner, marner (familier), trimer (familier)

verbe transitif

prendre, posséder, baiser (très familier), se faire (très familier), enfiler (vulgaire), niquer (vulgaire), se taper (vulgaire), tringler (vulgaire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis on a mis en proverbe parmi nos sœurs, que ce qu'on dit faire la pauvreté, ou besogner, est maintenant nommé histoire, en bon françois.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Nul mieux que lui ne savait besogner la charpente.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Truculor les avait fait placer sur l'estrade, tout près de lui et, de suite, il s'était mis à besogner de son métier sur les tréteaux, tonitruant, de sa voix fracassante.Fernand Kolney (1868-1930)
Emile, fort attentif, le regarda besogner pendant quelques minutes.Jean Rameau (1858-1942)
Le bruit entendu lui rappelant que le manche à balai est un instrument redoutable, il s'était arrêté, mais dès qu'il ne perçut plus rien, il retourna vivement besogner.Louis Pergaud (1882-1915)
Ce qui, soit dit en passant, le dispense de besogner.Michel Corday (1869-1937)
Avant que ne se fasse la grande relève, il faudra besogner encore, se battre âprement, regagner le terrain pied à pied.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Ils se virent donc contraints de se remettre à besogner et à courir les foires.Paul Mahalin (1838-1899)
Il n'y a rien tel que faire bonne chere, besogner un peu, & avoir de l'argent.François Béroalde de Verville (1556-1626)
L'homme, comme l'animal, doit besogner, employer ses mains et ses pieds.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
C'est presqu'une souillure de besogner rude, les plus admirés sont ceux qui réussissent vaille que vaille en ne faisant rien.Hector Bernier (1886-1947)
Mais il eut la douce satisfaction de voir son camarade de lit besogner comme deux, avec un appétit digne d'avoir soixante-quatre dents à son service.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BESOGNER » v. act.

Travailler, faire sa besogne. Ce mot est vieux, quoy qu'il ait été employé par Amyot Evêque d'Auxerre dans ses Vies de Plutarque en un sens qui passe maintenant pour obscene, Besogne bien ta jeune Chelidonide, &c.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020