cervelle

 

définitions

cervelle ​​​ nom féminin

Substance nerveuse constituant le cerveau. locution Se brûler, se faire sauter la cervelle : se tuer d'un coup de pistolet dans la tête.
Cerveau comestible de certains animaux. Cervelle d'agneau.
Les facultés mentales. ➙ cerveau (II). Tête sans cervelle. ➙ écervelé. Cervelle d'oiseau, de moineau. —  locution Se creuser* la cervelle.
 

synonymes

cervelle nom féminin

cerveau, intelligence, matière grise, méninges (familier), neurones (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils doivent parler avec un peu plus de retenue et avoir un peu plus de plomb dans la cervelle !Europarl
Oui, sur ma parole, à force de me creuser la cervelle, j'étais presque arrivé à la vérité !Émile Gaboriau (1832-1873)
Tandis qu'en lui matagrabolisant la cervelle de sciences variées, on le fait souffrir tant qu'il fréquente l'école.Adolphe Retté (1863-1930)
Mais avant qu'elle parût sur les marches du palais, bien des réflexions passèrent par la cervelle active et ambitieuse du débutant.George Sand (1804-1876)
Aujourd'hui, ma cervelle ressemble à un griffonnage confus encore, croisé en tous les sens et illisible pour tout autre que moi.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Son enfant en fuite, sa place perdue, l'argent de l'imprimeur à rendre, la chambre, le portier, l'échéance du surlendemain, tout cela bourdonnait, tourbillonnait dans sa cervelle...Alphonse Daudet (1840-1897)
Le livre, sans que j'y mène ma pensée fait tout à coup son entrée chez moi par une élévation du pouls et une petite fièvre de la cervelle.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ces simples mots tombèrent distincts, froidement, tranquillement distincts, dans mon oreille, et, de là, comme du plomb fondu, roulèrent en sifflant dans ma cervelle.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Nous sommes toujours dans la situation où la cervelle d'animaux de moins de 12 mois peut être utilisée.Europarl
Je croyais qu'il allait me demander à voir les plombs déjà retirés, il n'en a pas eu l'idée, tant il avait la cervelle à l'envers.Émile Gaboriau (1832-1873)
Sa cervelle s'agitait : la trouvaille voulait poindre, elle surgissait ; il la tenait, enfin, complète, heureuse, triomphante !Louis Mullem (1836-1908)
Non seulement il y avait quelque chose dans cette cervelle, mais encore il y avait de nobles sentiments dans ce cœur.Hector Malot (1830-1907)
C'est la lune éblouissante, là-haut, qui m'a frappé douloureusement la cervelle... j'ai un coup de lune...Gaston Leroux (1868-1927)
Je n'ai pas su qu'une femme, si tiède et si lasse qu'elle soit de la vie, peut toujours troubler la cervelle d'un homme.George Sand (1804-1876)
S'il me fallait rester parmi eux trois mois entiers, je vous jure que je me brûlerais la cervelle.George Sand (1804-1876)
Méfie-toi d'elle, car c'est une enjôleuse bien qu'elle n'ait pas plus de cervelle qu'un oiseau, et si tu la laisses faire, tes bénéfices avec elle ne seront pas grands.Georges Darien (1862-1921)
On l'ouvrit, on ne lui trouva ni cervelle ni cervelet ; une légère quantité d'une substance neigeuse et fondante au moindre trait lui en tenait lieu.Octave Uzanne (1851-1931)
Mais ni un mot, ni un geste, qui pût faire soupçonner à quiconque quelles idées contradictoires bouillonnaient au fond de sa cervelle d'enfant.Oscar Méténier (1859-1913)
Va-t-elle dans la direction farine d'os, dans la direction graisse et les restes de cervelle, quand les crânes sont vidés, y aboutiront-ils aussi ?Europarl
Presque aussitôt, une réflexion traversa sa cervelle matoise et sa figure prit à l'instant une expression d'hilarité qui eût pu faire croire qu'il devenait fou.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CERVELLE » s. f.

Substance molle enfermée dans le test de l'animal. Un Boucher d'un coup de massuë fait sauter la cervelle d'un boeuf. La cervelle d'un veau, d'un agneau, d'un lapin, d'une volaille, est bonne à manger.
 
On appelle aussi le cerveau de l'homme, la cervelle. L'homme à proportion de son corps a plus de cervelle qu'aucun autre animal ; & on dit même qu'il en a plus que deux boeufs. La cervelle bout à ceux qui vont voyager aux Indes.
 
CERVELLE, se dit figurément de l'esprit & du jugement de l'homme. Ce Conseiller d'Estat est la meilleure cervelle du Conseil. ce jeune homme est fort estourdi, c'est une teste sans cervelle, il est leger de cervelle, il a la cervelle d'un oison.
 
On dit proverbialement, qu'on a mis quelqu'un en cervelle, qu'on le tient en cervelle, pour dire, qu'on l'a mis en peine, en inquietude, quand on luy a fait esperer quelque chose dont il attend impatiemment le succés. On appelle aussi un homme qui a une mauvaise memoire, cervelle de lievre, qui se perd en courant.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020