chimère

 

définitions

chimère ​​​ nom féminin

Monstre imaginaire (à tête de lion et queue de dragon) qui crache des flammes.
Idée sans rapport avec la réalité. ➙ illusion, mirage, rêve, utopie. Ses projets sont des chimères.
Poisson marin aux dents broyeuses, pourvu d'un aiguillon parfois venimeux.
Biologie Organisme créé artificiellement à partir de deux tissus appartenant à des génotypes différents. —  en apposition Des souris-chimères.
 

synonymes

chimère nom féminin

fantasme, illusion, mirage, rêve, songe, utopie, [surtout au pluriel] châteaux en Espagne

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'est-ce que cette chimère du travail, ce besoin de développer l'intelligence au détriment des forces du cœur ?George Sand (1804-1876)
La résurrection sous la forme d'unité nationale, théocratique, monarchique ou républicaine, de chimère était-elle devenue une réalité ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dans ce temps-là, c'était bien le cas de le dire, l'or était une chimère, car on n'en voyait presque point.Théodore Aynard (1812-1902)
Il paraît l'avoir compris ; mais l'idée d'agir sans déplaire à personne est une chimère dont il aura quelque peine à se défaire.....François Guizot (1787-1874)
Ce qui a souvent été décrié comme étant une chimère et une illusion est à présent devenu une réalité.Europarl
La satisfaction que j'éprouve aujourd'hui de ce que je fis alors, me garantit que la conscience n'est pas une chimère.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Nous d'abord, et délestons de toute fraternité inutile le vol de la chimère qui nous emporte aux étoiles.Remy de Gourmont (1858-1915)
La concurrence peut supporter des différences législatives et c'est une chimère de prétendre à une uniformisation totale, qui ressemble fort à une fossilisation du droit.Europarl
Une fois encore, en tant que réformiste, j’estime que la bonne voie est la voie moyenne : empêcher les restructurations est une chimère.Europarl
Cet idéal peut être scientifiquement traité de chimère, mais la qualité philosophique d'un idéal est absolument sans importance.Gustave Le Bon (1841-1931)
Le progrès indéfini et continu est une chimère démentie partout par l'histoire comme par la nature ; mais le perfectionnement relatif, local, temporaire, est attesté comme une vérité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le retour à l'état de nature leur a été longtemps une chimère et une impatience communes.Émile Faguet (1847-1916)
Quant à la chimère, elle n'est pas réelle, et elle est conçue comme n'étant pas réelle.Charles de Rémusat (1797-1875)
Elle n'était pas bien sûre que le diable fût une chimère, et l'enfer une fable poétique.George Sand (1804-1876)
Je dirai tout ; que je suis un homme, que vous n'êtes qu'une ombre vêtue d'habits d'homme, un reflet, une chimère.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il le fit causer avec un certain art et apprit une foule de choses intéressantes, au sujet de sa chimère.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Qu'il s'agisse de faire l'âge d'or, ou de le refaire, c'est la même action, vers la même chimère.Jules Lemaître (1853-1914)
On ne le prononce qu'avec l'arrière-pensée d'une chose naïve et vaporeuse... chimère, sensiblerie romanesque, emballement : voila, les choses dont on ne le distingue pas et pour lesquelles on l'exile.Hector Bernier (1886-1947)
Les auteurs les composent, au contraire, de tant de membres dépareillés, qu'on dirait qu'ils ont eu plutôt l'intention de fabriquer une chimère, un monstre, que de faire une figure proportionnée.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Dans vingt ans, si nous avons réussi à écarter la chimère du règne, nous serons un grand peuple régénéré.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHIMERE » s. f.

Monstre fabuleux que les Poëtes ont feint avoir la teste d'un lion, le ventre d'une chevre, & la queuë d'un serpent, & qu'on dit avoir été deffait par Bellerophon monté sur le cheval Pegase. Le fondement de cette fable est, qu'il y a un mont en Lycie du même nom, qui est un Volcan vomissant des flammes, dont le sommet qui est desert n'est habité que par des lions ; le milieu où il y a de bons pasturages, est abondant en chevres ; le pied qui est marescageux, est plein de serpents. Ainsi dit Ovide,
 
.....mediis in partibus hircum,
 
Pectus & ora leae, caudam serpentis habebat.
 
Et parce que Bellerophon fut le premier qui fut habiter cette montagne, on a feint qu'il avoit tué la Chimere. Pline dit que le feu de cette montagne s'allume avec de l'eau, & qu'il ne s'esteint qu'avec de la terre, ou du fumier. Quelques-uns ont dit que ce monstre avoit trois testes, l'une de lion, l'autre de chevre, & l'autre de dragon.
 
CHIMERE, se dit figurément des vaines imaginations qu'on se met dans l'esprit, des terreurs & des monstres qu'on se forge pour les combattre, des esperances malfondées que l'on conçoit, & generalement de tout ce qui n'est point reel & solide. En Philosophie on les appelle estres de raison. Les hommes sont sujets à se remplir l'esprit de chimeres. les vanitez mondaines ne sont que des chimeres. les Hybernois remplissent leur cours de Philosophie de chimeres.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020