Email catcher

commerce

définitions

commerce ​​​ nom masculin

Opération de vente, ou d'achat et de revente d'une marchandise, d'une valeur. Prestation de ce type de service. Être dans le commerce, faire du commerce (➙ commerçant). Voyageur de commerce. ➙ représentant, VRP. Commerce électronique, en ligne (sur Internet). Commerce équitable*. Commerce international. Organisation mondiale du commerce. Ce produit n'est pas encore dans le commerce, pas encore en vente (➙ commercialiser).
Le commerce : le monde commercial, les commerçants. Le commerce, l'agriculture et l'industrie. Le petit commerce et la grande distribution.
Un commerce, magasin de détail. Ouvrir un commerce.
au figuré, vieilli Trafic (de choses morales). Un commerce honteux.
locution Faire commerce de ses charmes : se prostituer.
littéraire Relations que l'on entretient dans la société. ➙ fréquentation, rapport. locution Être d'un commerce agréable.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rien qu'a le voir, on sentait qu'il avait souffert, et la douceur de son commerce n'en etait que plus penetrante.Victor Hugo (1802-1885)
Leur mise en œuvre sera soutenue par le paquet financier d'aide au commerce.Europarl
Non, chers collègues, tout n'est pas que commerce et libre entreprise.Europarl
Il repoussoit, et même avec humeur, ce commerce d'éloges dont l'amour-propre est si facilement la dupe.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
À cette heure très matinale, la boulangerie jouxtant l'institut de beauté est le seul commerce ouvert.Ouest-France, Stéphanie BAZYLAK, 08/01/2017
Dans le renfoncement d'un commerce fermé, un homme fixe le vide.Ouest-France, Christina BRUN, 22/12/2020
Le dynamisme bubryate avec ses services, ses commerces, ses associations, pousse les gens à s'installer, au bénéfice des écoles.Ouest-France, 01/07/2021
Elle est maintenant attachée à son commerce, est heureuse avec son mari, qu'elle aime & qui lui rend la pareille.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Et la destruction d'emplois dans les commerces de proximité ?Ouest-France, Stéphanie LAMBERT, 26/11/2020
C'est une manière de parler dans notre commerce.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était pour elle une opportunité que ce commerce soit libre.Ouest-France, 12/02/2021
Mais nous sommes très ouverts en terme de propositions dans le registre du commerce alimentaire.Ouest-France, Pierre WADOUX, 13/04/2015
Il contrôle en fait notre accès au commerce et, de façon plus générale, il contrôle la circulation de l'information.Europarl
D'abord destinée aux parents de l'école, l'action a été élargie en communiquant par des affiches dans les commerces de la commune.Ouest-France, 15/12/2015
Mais pourquoi installer leur stand, au centre-bourg, près des commerces ?Ouest-France, 14/12/2020
C'est l'une des plus grosses livraisons reçues au port de commerce.Ouest-France, Charles JOSSE, 19/06/2019
Il y a si longtemps que je suis séparée du commerce du monde, que je vaux bien une fille de ce temps-ci.Bussy-Rabutin (1618-1693)
C'est un trafic important pour l'activité économique du port de commerce et des emplois, en particulier ceux des dockers.Ouest-France, Charles JOSSE, 19/06/2019
Il avait amassé dans le commerce une immense fortune.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Car en fin de compte, ils devront tous l'appliquer dans leurs commerces.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMMERCE » s. m.

Negoce, trafic d'argent ou de marchandises, qu'on fait à dessein de profiter sur les remises, la vente ou l'eschange qu'on en fait. Un tel Banquier fait un grand commerce d'argent. ce Marchand fait le commerce en gros ; celuy-cy ne le fait qu'en détail. Le commerce d'Orient est celuy qui se fait par la Mediterranée à Alexandrie, à Smirne, à Alep. le commerce des Indes, celuy qui se fait à Surate, à Batavie. le commerce du Nord, celuy qui se fait à Lubec, Dantzic, à Arcangel, &c. toute la richesse des Hollandois vient d'avoir bien exercé le commerce. le Consul du Caire est celuy qui fait tout le commerce du sené. Ce mot vient du Grec kommerkion, qui signifie permutation.
 
COMMERCE, signifie aussi, la negociation, l'intelligence qui est entre les Estats. Les Anglois ont rompu le commerce avec la France. on a rappellé l'Ambassadeur d'Espagne, il n'y a plus de commerce, plus de traitté à faire entre ces deux nations.
 
COMMERCE, se dit aussi de la correspondance, de l'intelligence qui est entre les particuliers, soit pour des affaires, soit pour des estudes, ou simplement pour entretenir l'amitié. Ces gens ont grand commerce de lettres ensemble. ce Sçavant a commerce avec tous les habiles gens de l'Europe. ces amis ont un commerce d'esprit, d'amitié ensemble.
 
On dit en ce sens, le commerce de la vie, le commerce du monde, en parlant des choses qui entretiennent la societé civile, des manieres d'agir qui s'observent dans le monde. On dit de même, qu'un homme est de bon commerce, pour dire, qu'il est franc, de bonne foy, qu'il fait seur de traitter avec luy. On le dit aussi des paroles. Ce mot n'entre point dans le commerce des honnestes gens.
 
COMMERCE, se prend aussi en mauvaise part, pour dire, un vilain negoce, une frequentation illicite. Cette vieille est scandaleuse, on dit qu'elle fait un vilain commerce. quand on veut se convertir, il faut rompre tout commerce avec les gens de débauche, avec qui on a de mauvais engagements.
So British... ou pas ! Glamour Glamour

Synonyme de charme, sensualité, élégance, le terme glamour est facilement identifié comme un mot provenant de l’anglais ; il est d’ailleurs récent en...

Dr Orodru 09/09/2021