Email catcher

confisquer

Définition

Définition de confisquer ​​​ verbe transitif

Prendre (ce qui appartient à qqn) par une mesure de punition. ➙ saisir. Confisquer des marchandises de contrebande. ➙ confiscation. Le professeur lui a confisqué son ballon.
Prendre (qqch.) à son profit. ➙ accaparer, voler.

Conjugaison

Conjugaison du verbe confisquer

actif

indicatif
présent

je confisque

tu confisques

il confisque / elle confisque

nous confisquons

vous confisquez

ils confisquent / elles confisquent

imparfait

je confisquais

tu confisquais

il confisquait / elle confisquait

nous confisquions

vous confisquiez

ils confisquaient / elles confisquaient

passé simple

je confisquai

tu confisquas

il confisqua / elle confisqua

nous confisquâmes

vous confisquâtes

ils confisquèrent / elles confisquèrent

futur simple

je confisquerai

tu confisqueras

il confisquera / elle confisquera

nous confisquerons

vous confisquerez

ils confisqueront / elles confisqueront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot confisquer

Autoriser les policiers à confisquer des images pour empêcher ou interdire leur diffusion, n'est-ce pas là le danger qui gangrène notre société.Ouest-France, 12/12/2020
Mais ces pays ne se laisseront pas confisquer leurs droits au développement.Europarl
Le calife fit emprisonner le récalcitrant et confisquer ses biens : qui consistaient en sa casserole et un angareb !Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
J’invite les institutions financières qui détiennent ces fonds volés à les geler ou à les confisquer.Europarl
Il résolut de les disperser et de confisquer soit leurs richesses mobilières, soit leurs propriétés foncières qui englobaient une vaste étendue de territoire.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
La réponse ne consiste pas à confisquer les bouteilles d'eau, les gels douches ou le liquide pour lentilles de contact.Europarl
À cause du manque de logements sociaux, les deux communes se voient confisquer leur droit de préemption, et sanctionner financièrement.Ouest-France, Thibaud GRASLAND, 03/02/2021
Les gens se sont vus confisquer leurs radiomètres et ils consomment de la nourriture radioactive.Europarl
De toutes les manières, on ne pourra pas continuer à museler éternellement les gens, confisquer l'information, verrouiller la télévision nationale.Africultures, 2003, Aminata Traoré, Samuel Nja Kwa (Cairn.info)
Depuis 50 ans, ils sont obligés de renoncer à leur foi, se sont faits confisquer leurs propriétés et ont été réinstallés dans différentes régions.Europarl
Sur quelle légitimité peut se fonder un pays pour confisquer une compétence internationale ?Europarl
L'estime que vous voulez bien m'accorder est mise par moi au rang de ces possessions précieuses qu'heureusement personne n'a droit de confisquer.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Je n'ai pas la prétention de la confisquer : sois tranquille !Ernest La Jeunesse (1874-1917)
La loi prévoit ainsi que l'on puisse saisir et confisquer des camions «suspects» par simple décision d'un tribunal, sans procédure publique impartiale.Europarl
Puis il part en voiture en prenant soin de confisquer le permis de sa compagne.Ouest-France, 09/01/2019
Elles se composent d'individus cupides et calculateurs cherchant à confisquer la souveraineté populaire.Association la Revue nouvelle, 2018, François Debras (Cairn.info)
Il le mit de côté, apparemment pour le confisquer.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONFISQUER v. act.

Adjuger au fisc, ou à ceux qui en ont les droits. On confisque le corps & les biens des criminels & des rebelles. on confisque au profit des traittans toutes les marchandises qu'on veut faire passer en fraude, sans payer les droits establis. C'est un axiome en Pratique, Qui confisque le corps, confisque les biens. Ce mot vient du Latin confiscare.
 
On dit en matiere de fiefs, qu'un vassal confisque son fief, lors qu'il denie à son Seigneur celuy dont il releve, & qu'il ne luy veut pas rendre la foy & hommage ; & alors on dit que le fief tombe en commise.
 
CONFISQUÉ, ÉE. part. & adj.
 
CONFISQUÉ, se dit aussi d'une chose qui apparemment est perduë ou ruinée. C'est un homme confisqué, qui ne relevera jamais de cette maladie. sa fortune est confisquée, il a deplû à son Maistre, il est confisqué. cet habit est confisqué, je ne le puis plus mettre. cet arbre est confisqué, je le veux abattre.
 
On dit des gens de main-morte, qu'il faut qu'ils donnent au Seigneur un homme vivant, mourant, & confisquant, pour dire, par la faute duquel le fief puisse estre confisqué.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Avoir voix au chapitre Avoir voix au chapitre

Cette expression nous plonge dans l'embarras. Quel lien établir entre la voix qui suggère un discours oral et l'écrit que suppose la...

20/04/2023