Email catcher

conserver

définitions

conserver ​​​ verbe transitif

Maintenir en bon état, préserver de l'altération, de la destruction. ➙ entretenir, garder. Conserver des aliments (➙ conserve).
Ne pas laisser disparaître ; faire durer. ➙ garder. Conserver une tradition.
Ne pas perdre, garder (avec soi). Conserver son emploi. Conserver son calme. Conserver un espoir.
Ne pas jeter. Conserver des lettres.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je conserve

tu conserves

il conserve / elle conserve

nous conservons

vous conservez

ils conservent / elles conservent

imparfait

je conservais

tu conservais

il conservait / elle conservait

nous conservions

vous conserviez

ils conservaient / elles conservaient

passé simple

je conservai

tu conservas

il conserva / elle conserva

nous conservâmes

vous conservâtes

ils conservèrent / elles conservèrent

futur simple

je conserverai

tu conserveras

il conservera / elle conservera

nous conserverons

vous conserverez

ils conserveront / elles conserveront

synonymes

se conserver verbe pronominal

rester, durer, subsister, survivre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les factures d'eau sont à conserver entre 2 et 4 ans.Capital, 02/11/2020, « Papiers à conserver : combien de temps ? »
Cette forte intégration est jugée préférable à une émulation entre des communes qui conserveraient une part de responsabilités.Population & Avenir, 2018, Gérard-François Dumont (Cairn.info)
Les premiers à devoir justifier de leur dose de rappel pour conserver leur passe sanitaire sont les plus de 65 ans.Ça m'intéresse, 15/12/2021, « Passe sanitaire : pour qui risque-t-il d'être désactivé ? »
Mais alors, y a-t-il une appellation pour conserver la vé–ri–table recette ?Ouest-France, Colyne EMERIAU, 23/08/2021
Les compagnies n'auront donc plus à effectuer de vol fantôme et pourront conserver leurs créneaux.Géo, 11/03/2020, « Coronavirus : les avions n'auront plus besoin de voler à… »
Ce dernier demandait la dispense promise sur le sel, qui servait à conserver son poisson.Ouest-France, 22/08/2015
Parfois, le gène est récessif, donc moins aisé à conserver dans le patrimoine génétique.Géo, 08/01/2022, « Quels sont les animaux sans poils ? »
Cette formule résume la question fondamentale qui consiste à se demander si on doit conserver les services de proximité.Journal du Droit des Jeunes, 2011, Sandrine Turkieltaub (Cairn.info)
Cette mesure n'est cependant qu'un premier pas vers la création d'un environnement véritablement protecteur (réserver et conserver) de ces savoirs.Revue Internationale de Droit Economique, 2012, Choralyne Dumesnil (Cairn.info)
La crème fraîche, qu'on sait mieux conserver, est davantage présente.Ouest-France, 21/04/2021
Elles peuvent être confiées à un professionnel de santé qui les conservera dans le dossier médical du patient ou remises à un proche de confiance.Capital, 15/06/2021, « Directives anticipées : qui peut les rédiger et comment ? »
Par exemple, certains partenaires décident de conserver chacun leur logement.Ça m'intéresse, 08/09/2021, « Comment surmonter les défis de la vie commune ? »
Cette flexibilité qui est donnée aux partenaires quant à leur participation permet à ceux-ci de conserver une certaine identité personnelle.Courrier hebdomadaire du CRISP, 2021, Laurine Dalbert, Cédric Istasse (Cairn.info)
Un investissement conséquent à hauteur de 158 000 € mais important afin de conserver les denrées alimentaires, selon les nouvelles normes.Ouest-France, 26/10/2014
À l'aide d'un économe, réaliser une douzaine de copeaux dans le morceau de foie gras et les conserver au frais.Ouest-France, Christine MAGNAVAL, 14/11/2020
Je voudrais savoir s'il est possible de conserver la question posée par un autre député.Europarl
Car s'ils sont pourvus de ces moyens-là, ils ont, ce me semble, quelque chose à perdre ou à conserver.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Pour conserver le lien avec le public, ces passionnés se sont adaptés.Ouest-France, 15/04/2021
Cette qualification lui permet de conserver des moteurs et machines et surtout des personnels intransférables (unabkömmlich), mobilisés sur place.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2017, Pierre Vonau (Cairn.info)
Cette logique se heurte néanmoins à la volonté impériale de conserver le contrôle de la politique municipale, comme nous allons le voir.Napoleonica. La Revue, 2011, Jean-Philippe Rey (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSERVER » v. act.

Avoir soin d'une chose pour empêcher qu'elle ne se perde ou ne se gaste. On a bien de la peine en France à conserver son bien à cause de la chicane. il faut conserver, mesnager ce fonds d'argent, pour s'en servir dans la necessité. les fruits d'esté ne se conservent pas, s'ils ne sont confits. les beaux meubles ne se peuvent conserver, si on n'a des gens qui soient propres.
 
On dit aussi d'une femme qui est encore belle, quoy qu'un peu âgée, qu'elle se conserve bien, qu'elle a bien conservé son teint ; & au contraire d'un homme qui est malade pour faire souvent des excez, qu'il ne se conserve point.
 
On dit, Conserver ses terres, quand par son credit on empêche les soldats d'y venir loger, & que les Fermiers ou Tenanciers ne soient trop chargez de tailles, d'impositions.
 
CONSERVER, se dit aussi en choses morales & spirituelles. Cet homme a conservé son bon sens, sa memoire jusqu'à sa derniere vieillesse. il a conservé son credit, sa reputation, son autorité, ses droits, &c. il a conservé son amour, sa colere, sa vengeance, &c.
 
On dit aussi, qu'un homme s'est conservé entre deux partis, pour dire, qu'il est demeuré neutre, également amy de l'un & de l'autre.
 
On dit aussi à la guerre, qu'un Officier, qu'un corps a été conservé, pour dire, qu'il n'a pas été cassé dans une reforme generale des trouppes.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021