contrister

définitions

contrister ​​​ verbe transitif

littéraire Causer de la tristesse à (qqn). ➙ attrister.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je contriste

tu contristes

il contriste / elle contriste

nous contristons

vous contristez

ils contristent / elles contristent

imparfait

je contristais

tu contristais

il contristait / elle contristait

nous contristions

vous contristiez

ils contristaient / elles contristaient

passé simple

je contristai

tu contristas

il contrista / elle contrista

nous contristâmes

vous contristâtes

ils contristèrent / elles contristèrent

futur simple

je contristerai

tu contristeras

il contristera / elle contristera

nous contristerons

vous contristerez

ils contristeront / elles contristeront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et cependant, dit-il, au milieu de tout cela, le néant de mes chimères venait quelquefois me contrister tout à coup.Jules Lemaître (1853-1914)
Qui eût pu la contrister, affaiblir sa joie ou abaisser son orgueil ?Hector Malot (1830-1907)
Laissons cette machine de guerre, bonne pour l'insurrection, mais qui ne peut plus servir aujourd'hui qu'à contrister les pauvres gens.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On a cherché à contrister madame votre mère, au hasard de vous faire périr.Denis Diderot (1713-1784)
Mon ami, je sens que cette femme est folle ; je sens que je suis un insensé ; mais il m'est moins affreux de mourir que de la contrister.Denis Diderot (1713-1784)
Et, si je ne me trompe, aussi pour te contrister.André Beaunier (1869-1925)
Cependant, je ne veux pas te contrister de mes pressentiments noirs qui peuvent, après tout, me tromper.Léon Bloy (1846-1917)
D'ailleurs, ce n'était pas cela non plus qui pouvait contrister ou effaroucher la pauvre fille.Daniel Lesueur (1854-1921)
Puisque, de part et d'autre, on jugeait le mal sans remède, pourquoi contrister à l'avance un si tendre ami ?Léon Bloy (1846-1917)
Or je ne veux accuser ni contrister personne.George Sand (1804-1876)
Je n'exige pas que tu nuises à ta santé ; si tu es fatigué, il faut que tu te reposes ; mais j'espère que tu ne continueras pas à nous contrister.Denis Diderot (1713-1784)
Qu'on ne nous oppose pas qu'il est malséant et incivil de contrister les filles publiques retirées des affaires après fortune faite, pour la raison, qu'en somme, ce sont des femmes.Fernand Kolney (1868-1930)
Vous me voulez du mal aujourd'hui de contrister votre amour-propre déplacé, vous m'en voudriez bien davantage dans dix ans de l'avoir encouragé.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRISTER » v. act.

Donner du chagrin, de l'affliction. La nouvelle de la mort d'une personne aimée contriste beaucoup. Il ne faut contrister personne, luy dire rien de choquant, ni d'affligeant.
 
CONTRISTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en français pour désigner le « dévoilement » d’un élément clé d’une intrigue, gâchant l’effet de surprise.

Dr Orodru 07/04/2021