Email catcher

attrister

définitions

attrister ​​​ verbe transitif

Rendre triste. ➙ chagriner, désoler. Son départ nous a attristés. au participe passé Un air attristé.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'attriste

tu attristes

il attriste / elle attriste

nous attristons

vous attristez

ils attristent / elles attristent

imparfait

j'attristais

tu attristais

il attristait / elle attristait

nous attristions

vous attristiez

ils attristaient / elles attristaient

passé simple

j'attristai

tu attristas

il attrista / elle attrista

nous attristâmes

vous attristâtes

ils attristèrent / elles attristèrent

futur simple

j'attristerai

tu attristeras

il attristera / elle attristera

nous attristerons

vous attristerez

ils attristeront / elles attristeront

synonymes

attrister verbe transitif

affliger, affecter, chagriner, consterner, désespérer, désoler, navrer, peiner, contrister (littéraire), faire deuil à (vieux ou région.)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La nature s'en attristera quelquefois, et ce sera beaucoup si vous le supportez en silence.Jules Lemaître (1853-1914)
On l'entend dans ces lignes, le traitement de la perte passe par le langage (parler), l'affect (regretter, s'attrister), le lien d'étayage (se consoler).Psychologie clinique et projective, 2016, Maïa Guinard (Cairn.info)
S'il raconte quelque fête où ce qui nous reste d'aristocratie s'est encanaillé plus que de raison, il sait qu'il faut s'attrister, et il s'attriste.Jules Lemaître (1853-1914)
On ne savait ce qui agissait le plus sur lui, de la crainte d'attrister les évêques ou de celle de braver leurs adversaires.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Beaucoup s’en réjouiront, quelques-uns s’en attristeront peut-être.Europarl
Elle apprit à se souvenir, à découvrir ses émotions, à penser l'absence de ses parents et à s'attrister.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2010, Pascale de Sainte-Marie (Cairn.info)
Je mens un peu pour ne pas attrister leur joie.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il s'agit encore d'interpeller, quelque part, les citoyens en les invitant à s'autoriser à rire plutôt que de s'attrister.Ouest-France, 02/11/2019
Voilà une nouvelle annulation qui devrait attrister le monde du football normand.Ouest-France, Valentin PINEAU, 15/04/2021
C'est ce qui permet à l'auteur de proposer une définition originale de l'admiration, comme enchaînement imaginatif distrait, empêchant le désir d'être actif sans pourtant l'attrister.Archives de Philosophie, 2006 (Cairn.info)
Il essaya de s'attrister, de prendre de l'humeur, de me dire que j'avais peu d'amour, et vous devinez combien tout cela me touchait.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Non pas s'attrister en une plainte stérile et vague, mais sélectionner, ajointer les mots du poème à la lumière.Études anglaises, 2007, Denis Bonnecase (Cairn.info)
Bien que l'absence de grande parade costumée devrait en attrister plus d'un, certaines nouveautés viendront ravir cette semaine d'animations.Ouest-France, Magalie LETISSIER, 19/07/2021
Il n'y a ni à s'étonner, ni à s'attrister de ce caractère daté.Cités, 2016, Isabelle Delpla (Cairn.info)
Pas de quoi attrister le public, qui s'amuse tout du long.Ouest-France, 24/06/2018
Avec elle, les daltoniens ne pourront que s'attrister, en découvrant les partitions de cette musicienne des couleurs.Ouest-France, 10/11/2015
Vous en prendrez l'habitude, et vous ne vous en attristerez que modérément.Europarl
Si personne ne se manifeste spontanément, interprétez ce silence à haute voix en soulignant que cette information semble les attrister ou les surprendre.Capital, 22/07/2014, « Faire passer une décision impopulaire auprès de ses équipes »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTRISTER » verb. act.

Affliger quelqu'un, luy donner des sujets de tristesse, de chagrin, de douleur. On attriste ceux à qui on apporte de mauvaises nouvelles. un vray Philosophe ne s'attriste point, quelque chose qui luy arrive. il ne faut pas s'attrister avant le temps.
 
ATTRISTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
Ce mot vient du Latin tristis.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022