débrouiller

 

définitions

débrouiller ​​​ verbe transitif

Démêler (ce qui est embrouillé). Débrouiller les fils d'un écheveau.
au figuré Tirer de la confusion. ➙ éclaircir, élucider. Débrouiller une affaire.

se débrouiller ​​​ verbe pronominal

Se comporter habilement, se tirer d'affaire. Se débrouiller tout seul. Se débrouiller avec ce qu'on a. ➙ s'arranger.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je débrouille

tu débrouilles

il débrouille / elle débrouille

nous débrouillons

vous débrouillez

ils débrouillent / elles débrouillent

imparfait

je débrouillais

tu débrouillais

il débrouillait / elle débrouillait

nous débrouillions

vous débrouilliez

ils débrouillaient / elles débrouillaient

passé simple

je débrouillai

tu débrouillas

il débrouilla / elle débrouilla

nous débrouillâmes

vous débrouillâtes

ils débrouillèrent / elles débrouillèrent

futur simple

je débrouillerai

tu débrouilleras

il débrouillera / elle débrouillera

nous débrouillerons

vous débrouillerez

ils débrouilleront / elles débrouilleront

 

synonymes

se débrouiller verbe pronominal

s'arranger, se défendre, s'en sortir, y arriver, se tirer d'affaire, tirer son plan (Belgique), s'en tirer (familier), se démerder (familier), se dépatouiller (familier), se débarbouiller (familier, vieux)

bien se débrouiller

[dans la vie] bien mener sa barque

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous lui parleriez de votre jeune fille, que, s'il vous répondait, il vous parlerait de ma sœur ; ça ferait un quiproquo impossible à débrouiller.Hector Malot (1830-1907)
Les régions frontalières devraient se débrouiller seules avec leurs problèmes de travailleurs frontaliers et d'infrastructures transfrontalières.Europarl
Il s'expliquait avec tant de clarté, il possédait à un si haut point l'art de simplifier les questions, de débrouiller les écheveaux emmêlés, qu'il faisait vraiment des prodiges.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ce faisant, les habitants des pays les plus pauvres auraient l’occasion de se débrouiller seuls, et nous éviterions le phénomène que les chercheurs qualifient de «modernisation de la dépendance».Europarl
Il ne s'agit pas simplement de leur capacité à mettre en œuvre l'acquis – ils peuvent se débrouiller dans ce domaine.Europarl
Puisque la destinée m'oblige à me débrouiller, dès maintenant, dans le monde, il est bienfaisant que j'aie appris... sans le chercher !...Henri Ardel (1863-1938)
Et pourtant j'ai grand'peine à débrouiller leurs querelles que j'étudie chaque matin, depuis dix ans.Maurice Barrès (1862-1923)
Il faut espérer que l’industrie que nous obtiendrons pourra se débrouiller même si les pays pauvres se rassemblent pour agir.Europarl
Il y a longtemps que le secteur agricole attend légitimement cette mesure, et le secteur de la pêche a dû se débrouiller pour survivre.Europarl
N'ayant rien à débrouiller avec les caractères, dans ma vie d'indépendance et d'isolement social, je n'ai à traiter que de conscience à conscience et de cœur à cœur.George Sand (1804-1876)
Il aime les syntaxes affirmatives ; les complexités lui plaisent non pour en débrouiller l'écheveau, mais pour en certifier l'essence.Remy de Gourmont (1858-1915)
Mais vous êtes maintenant assez expérimentés pour vous débrouiller sans mon aide et je pars tranquille.Henry de Graffigny (1863-1934)
Et sans rien ajouter, sombrement rageuse, laissant l'homme et le chien se débrouiller comme ils l'entendraient, elle monta seule se coucher à la chambre du dessus.Louis Pergaud (1882-1915)
Il saurait agir, se débrouiller plus tard, servirait d'aide et de protection à sa sœur.Paul Margueritte (1860-1918)
Il venait de débrouiller le mystère de la veille, et de me donner la clef du reste.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
Bien pensé cela, et voilà nos lignes de pêche qui commencent à se débrouiller un peu à force de les remanier.Édouard Corbière (1793-1875)
Alors, il se plaignit d'être accablé : quatre audiences par semaine, de onze heures à cinq heures ; toujours les mêmes écheveaux de chicanes à débrouiller ; ça finissait par dessécher le cœur.Émile Zola (1840-1902)
J'y crois vingt-quatre heures ; puis le diable vient qui me replonge dans un grand doute que je suis tout occupé à débrouiller.Jules Lemaître (1853-1914)
Cela semble si simple mais, vous l'avez déjà compris, il y a tant de cerveaux, tant de phrases, que cet écheveau se révèle compliqué à débrouiller.Europarl
Et laissez-nous nous débrouiller ici contre ceux qui sont rois, princes ou ducs, car nous voulons notre part de soleil et de vie.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEBROUILLER » v. act.

Oster la confusion, mettre les choses en ordre. J'ay debrouillé tous mes Livres, mes papiers. Un habile Rapporteur sçait bien debrouiller une affaire, la mettre en son jour. Les Scaligers, Lipses, Casaubons & autres Critiques du dernier siecle ont fort debrouillé les sciences.
 
DEBROUILLER, signifie aussi, Appercevoir, commencer à voir clair. J'ay à la fin debrouillé cette intrigue. J'ay quelque idée confuse de ce visage, je tasche dans mon esprit à la debrouiller.
 
DEBROUILLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 14/09/2020