décoloré

définitions

décoloré ​​​ , décolorée ​​​ adjectif

Dont on a altéré ou ôté la couleur naturelle. Étoffe décolorée. —  Cheveux décolorés.

synonymes

décoloré, décolorée adjectif

délavé, défraîchi, estompé, éteint, fade, fané, pâle, passé, terni

[cheveux] oxygéné, blond, peroxydé, platiné

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bientôt, dans l'ombre, j'aperçus un feu pâle, à demi décoloré par la brume, qui brillait à un mille de nous.Jules Verne (1828-1905)
Chacun, sauf la femme de charge, observait anxieusement le visage décoloré de la jeune fille.Jean de la Brète (1858-1945)
C'est le squelette de la poésie, décharné, décoloré, privé de vie et d'âme par un profane anatomiste de l'inspiration.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le gros homme est dégonflé et décoloré, comme un de ces éléphants de baudruche qui aurait servi d'enseigne à un magasin de jouets, et sur lequel il a plu.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le ciel, limpide et décoloré par l'éclat de midi, s'y reproduisait comme dans un miroir terni.Eugène Fromentin (1820-1876)
S'il eût reçu un coup de lance dans le foie, il n'eût pas été plus décoloré ; ses bras pendaient, ses lèvres étaient noires.Léon Gozlan (1803-1866)
Viomade vint s'asseoir auprès de lui, et ne put fixer sans attendrissement ce beau visage décoloré, cette figure charmante sur laquelle régnoit une si douce tristesse, une si touchante pâleur.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
Elle regardait en pleurant son enfant amaigri, décoloré, et ne souffrait que de cette jeune misère.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'étais dans ma jeunesse presque aussi décoloré que lui ; et si mon teint éprouvait quelque altération, ce n'était que pour rougir ; certes, je n'en avais pas alors l'occasion.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Le présent est aujourd'hui décoloré pour moi : l'avenir ne m'offre plus d'espérances ; et quant au passé, par pitié, cache-le-moi.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ses yeux fixes, sa contenance immobile, son air silencieux et méditatif, son teint blême et décoloré, glaçaient presque d'effroi les spectateurs.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Dans ce crépuscule spécial aux rêves, c'était, comme le coucher d'un soleil malade et décoloré, sur une grève polaire.Marcel Proust (1871-1922)
Je n'ai rien omis, rien changé : mais quelle différence, que cela maintenant me paraît froid, pâle, décoloré, à moi qui l'ai entendu, à moi qui l'ai vu !Eugène Sue (1804-1857)
Des deux parts le style y est également décoloré, coulant, vague et mou ; la physionomie particulière de chaque écrivain s'y efface et va se perdant dans une médiocrité commune.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Bientôt, dans l'ombre, j'aperçus un feu pâle, à demi-décoloré par la brume, qui brillait à un mille de nous.Jules Verne (1828-1905)
Il les a conjurés d'abandonner leur ami et de voter pour l'être neutre et décoloré dans la nullité duquel il pressentait la meilleure sauvegarde du parlementarisme.Georges Darien (1862-1921)
Ce pauvre visage était seulement plus pâle encore, plus décoloré, et ces traits s'y marquaient en lignes plus accusées, qui allaient être des rides, qui n'en étaient pas encore.Paul Bourget (1852-1935)
Mais qui pourrait se retenir pourtant de briser encore une de ces portes enchantées, derrière lesquelles il n'y a souvent qu'une prosaïque nature, un horizon décoloré ?Gérard de Nerval (1808-1855)
Sur ces vastes plaines ondulées, variées çà et là par quelques bouquets d'arbres au feuillage décoloré, le gibier, si toutefois cette qualification est exacte, ne faisait pas défaut.Jules Verne (1828-1905)
Lionel, tout décoloré, est étendu sur son lit : deux gens de l'art sont au chevet.Jacques Cazotte (1719-1792)
Afficher toutRéduire
Le mot de l’année Le "Dicovid" des mots inventés ! Le "Dicovid" des mots inventés !

Chaque année, Le Robert propose aux membres de sa communauté de proposer puis d’élire le mot de l’année. La fin de l’année 2020 approchant, les équipes de notre rédaction furent pourtant bien ennuyées : cette fois, les dés étaient pipés et le suspense n’aurait pas lieu ! À coup sûr, il faudrait choisir entre « coronavirus », « Covid », « masque » ou « vaccin » pour les plus optimistes.

05/03/2021