dérouter

 

définitions

dérouter ​​​ verbe transitif

Faire changer d'itinéraire, de destination (un navire, un avion). Dérouter un avion sur un autre aéroport.
au figuré Rendre (qqn) incapable de réagir, de se conduire comme il faudrait. ➙ déconcerter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déroute

tu déroutes

il déroute / elle déroute

nous déroutons

vous déroutez

ils déroutent / elles déroutent

imparfait

je déroutais

tu déroutais

il déroutait / elle déroutait

nous déroutions

vous déroutiez

ils déroutaient / elles déroutaient

passé simple

je déroutai

tu déroutas

il dérouta / elle dérouta

nous déroutâmes

vous déroutâtes

ils déroutèrent / elles déroutèrent

futur simple

je dérouterai

tu dérouteras

il déroutera / elle déroutera

nous dérouterons

vous dérouterez

ils dérouteront / elles dérouteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous prenons de la hauteur chez nous et, pour dérouter l'adversaire, nous longeons les lignes comme pour une innocente promenade....Marcel Nadaud (1889-?)
Bref, il n'est pas de combinaisons inattendues que le génie épidémique ne tienne en réserve pour dérouter le diagnostic.Charles Anglada (1806-?)
Et quand les gens du château faisaient mine de me suivre, n'avais-je pas mille bons tours pour les dérouter ?George Sand (1804-1876)
Il semblait prendre à tâche et se faire un méchant plaisir de dérouter et d'égarer mes conjectures, détruisant le matin les conjectures qu'il avait fait naître la veille au soir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le message que nous voulons transmettre aux pays candidats est le suivant : "ne vous laissez pas dérouter par l'ampleur des rapports et des dossiers qui se trouvent devant vous.Europarl
Mais ni rotations, ni détours, ni reculs ne parviennent à dérouter les abeilles, qui toujours retournent au logis ; « et le problème reste aussi ténébreux que jamais ».Jean Pérez (1833-1914)
Avaient-ils eu le temps de décider point pour point et par le menu les manœuvres à tenter pour dérouter les poursuites ?...Émile Gaboriau (1832-1873)
Alors elle se mettait à chanter, et c'était la manière certaine de le réveiller, comme quand on siffle pour dérouter ceux qui ronflent.George Sand (1804-1876)
On a souvent vu des gens qui simulent des infirmités, afin de mieux dérouter la police...Arnould Galopin (1863-1934)
Et ainsi, avec une promptitude et une précision extraordinaires, ils convinrent point pour point de toutes les fictions qui devaient dérouter l'instruction...Émile Gaboriau (1832-1873)
Enfin, pour embrouiller complètement, et dérouter tout examen, à l'article des levées d'argent, il additionne pêle-mêle la recette avec la dépense !Jules Michelet (1798-1874)
Les cendres, mon père, sont de pauvres ennemis ; on parvient à les dérouter plus facilement que la plus aveugle des taupes, et pourquoi ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il fallait le dépayser, ce garçon, le dérouter, l'étourdir, le transformer, creuser entre son passé et le présent un si profond abîme, qu'il ne pût revenir sur ses pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
Aux questions des indiscrets, ils répondaient avec la plus grande politesse, mais aussi avec la plus grande habileté et de façon à dérouter les conjectures.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Pareille réception était lien capable de dérouter les gens incertains qui avaient espéré que les matelots, loin de s'opposer à leur entreprise, se joindraient à eux.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Peut-être aussi feignait-il de le croire ; on ne sait trop sur quoi compter avec les courtisans ; ils savent dérouter l'historien le plus exact.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il y a là quelque chose de solide et d'inexplicable qui peut dérouter singulièrement les psychiâtres.Gustave Coquiot (1865-1926)
Sûre à présent qu'il partirait, pourquoi ne pas conserver ce maintien d'innocence dont la ténacité ne pouvait que dérouter ses soupçons ?Fernand Vandérem (1864-1939)
Plus instruite, je ne redoutais pas davantage les espions ; d'ailleurs, quand on se sait observé, il est si aisé de dérouter l'attention.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Cela suffit pour dérouter la faculté physionomiste du marquis, d'ailleurs gêné par sa vue faiblissante.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020