Email catcher

surprendre

définitions

se surprendre ​​​ verbe pronominal

Se surprendre à (+ infinitif) : se découvrir soudain en train de.

surprendre ​​​ verbe transitif

vieux Abuser, tromper. moderne, locution Surprendre la confiance, la bonne foi de qqn.
Prendre sur le fait. Surprendre un voleur. ➙ familier pincer.
Découvrir (ce que qqn cache). Surprendre un secret.
Se présenter inopinément à (qqn). Surprendre qqn chez lui.
Attaquer par surprise. Surprendre l'ennemi.
(sujet : chose) L'orage nous a surpris.
Frapper l'esprit de (qqn qui ne s'y attend pas ou s'attend à autre chose). ➙ déconcerter, étonner, stupéfier. Vous me surprenez, cela semble incroyable. passif et participe passé J'en suis surpris, agréablement surpris. ➙ étonné, stupéfait.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je surprends

tu surprends

il surprend / elle surprend

nous surprenons

vous surprenez

ils surprennent / elles surprennent

imparfait

je surprenais

tu surprenais

il surprenait / elle surprenait

nous surprenions

vous surpreniez

ils surprenaient / elles surprenaient

passé simple

je surpris

tu surpris

il surprit / elle surprit

nous surprîmes

vous surprîtes

ils surprirent / elles surprirent

futur simple

je surprendrai

tu surprendras

il surprendra / elle surprendra

nous surprendrons

vous surprendrez

ils surprendront / elles surprendront

synonymes

surprendre verbe transitif

étonner, déconcerter, ébahir, prendre au dépourvu, prendre de court, renverser, stupéfier, ébouriffer (familier), épater (familier), estomaquer (familier), scier (familier), souffler (familier), suffoquer (familier)

capter, apercevoir, déceler, découvrir, dérober, discerner, intercepter, remarquer, saisir, voir

prendre (sur le fait), attraper, coincer (familier), pincer (familier), piquer (familier), prendre la main dans le sac (familier), trouver le lièvre au gîte (familier)

[vieux ou littéraire] duper, attraper, circonvenir, décevoir, induire en erreur, tromper

surpris, surprise adjectif

étonné, déconcerté, désorienté, ébahi, frappé (d'étonnement, de stupeur), renversé, saisi, stupéfait, baba (familier), comme deux ronds de flan (familier), ébouriffé (familier), épaté (familier), estomaqué (familier), scié (familier), sidéré (familier), soufflé (familier), suffoqué (familier), ébaubi (vieilli)

être très surpris

tomber de haut, tomber de la lune, tomber des nues

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un choix qui peut surprendre, mais qui se situe en fait dans la logique de l'assouplissement souhaité par le ministre.Ça m'intéresse, 18/04/2012, « Pourquoi recrute-t-on des professeurs via leboncoin.fr ? »
Ils sont capables de surprendre sur des matches où on ne les attend pas forcément, et ils peuvent aussi se ramasser complètement.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 11/05/2021
Cette invocation soudaine des institutions de justice a de quoi surprendre pour des milieux libertaires.Mouvements, 2017, Hanaline Brel, Emeline Fourment (Cairn.info)
D'une manière générale donc, on trouvera chez eux, d'une façon qui ne devrait pas surprendre, une intense activité critique.Esprit, 2012, Frédéric Worms (Cairn.info)
Artistes locaux, ils vont en surprendre plus d'un dans leurs reprises musicales.Ouest-France, 12/06/2021
Un candidat qui pourrait surprendre ceux et celles qui auraient des velléités.Ouest-France, 18/10/2013
Élèves aux beaux-arts, ils vont en surprendre plus d'un, tant par la qualité et l'originalité de leur travail que par la grandeur de leurs toiles.Ouest-France, 23/01/2015
Dans ce contexte, le choix d'un tel sujet, le titre même du livre, avaient de quoi surprendre.Critique, 2017, Miguel Morey, Hero Suárez (Cairn.info)
En même temps, ce résultat ne doit pas surprendre : il est la conséquence de multiples facteurs locaux et internationaux.Europarl
Encore plus lorsqu'il s'agit de les surprendre dans leur intimité.Géo, 25/03/2020, « Des caméras en direct pour contempler la nature à travers… »
Ce qui peut également surprendre c'est que dans 77 % des cas les professionnels pensent que l'initialisation du projet doit être faite par le médecin.Gérontologie et société, 2009, DANIÈLE TACNET AUZZINO (Cairn.info)
Si cette capacité d'endurance a de quoi surprendre, elle n'est pas notre seule botte secrète.Ça m'intéresse, 04/09/2019, « Les superpouvoirs du corps humain »
Alors que 200.000 postes de fonctionnaires doivent être supprimés d'ici 2013, une telle opération séduction peut surprendre.Capital, 16/06/2011, « La fonction publique recrute »
Aucun de ceux qui le suivaient ne put jamais le surprendre pendant son sommeil.Marcel Schwob (1867-1905)
Ils avancent doucement leurs pions pour mieux surprendre le peloton.Ouest-France, 18/06/2021
Nous voulons le surprendre, le faire sourire et voir ses yeux briller.Ça m'intéresse, 04/12/2021, « Noël : pourquoi s’offre-t-on des cadeaux ? »
Cette dernière formulation est bien connue, et son emploi en l'espèce ne saurait surprendre.RSC, 2016, Jacques Francillon (Cairn.info)
Le phénomène a de quoi surprendre, alors que la croissance française a été proche de zéro l'an dernier.Capital, 03/09/2014, « L'absentéisme coûte de plus en plus cher aux entreprises »
Eh bien, et cela n'est pas fait pour nous surprendre, c'est à un échec, un échec cuisant et pathétique, que nous allons assister.L'en-je lacanien, 2008, Stéphane Habib (Cairn.info)
Pour ne pas vous faire surprendre, soyez attentif aux dates imposées par l'organisateur.Capital, 12/05/2020, « Festival, concert... faites-vous rembourser avant la date limite »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SURPRENDRE » v. act.

Faire quelque chose à l'improviste, lors qu'on ne s'y attend pas. Le Seigneur a dit qu'il viendra surprendre les hommes pour les juger. On a surpris une porte de cette ville, on l'a prise la nuit par escalade. La pluye nous a surpris en chemin. On a surpris ces amans sur le fait. On l'a surpris en mensonge. Quand on arrive à midy pour disner, on surprend les gens, on leur espargne de la despense.
 
SURPRENDRE, signifie aussi, Tromper quelqu'un, luy faire faire une chose trop à la haste, ou en luy exposant faux. On surprend souvent la religion du Prince, de Mr. le Chancelier, quand on obtient des graces. Des provisions qu'on surprend sont subreptices, & de nulle valeur. Lors qu'on demande le rapport d'un jugement, on dit que l'Advocat a surpris la religion de la Cour. Ce Procureur est negligent, il laisse surprendre ses parties, ou donner un defaut contr'elles. L'excuse d'un Juge qui a failli est de dire qu'il a été surpris.
 
SURPRENDRE, signifie aussi, Saisir, intercepter. On a surpris des lettres où on a découvert une grande conjuration. On a surpris à la Doüane un balot de livres, de marchandises de contrebande qu'on a saisi. Un espion qu'on surprend est pendu.
 
SURPRIS, ISE. part. pass. & adj.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022