Email catcher

délier

Définition

Définition de délier ​​​ verbe transitif

Dégager de ce qui lie. ➙ détacher. Délier les mains d'un prisonnier. ➙ libérer.
Défaire le nœud de. ➙ dénouer. Délier une corde. locution Sans bourse délier : sans rien payer. ➙ gratis. au figuré Délier la langue de qqn, le faire parler. pronominal Les langues se sont déliées.
au figuré Libérer (d'un engagement, d'une obligation). ➙ dégager, relever. Délier qqn d'une promesse.

Conjugaison

Conjugaison du verbe délier

actif

indicatif
présent

je délie

tu délies

il délie / elle délie

nous délions

vous déliez

ils délient / elles délient

imparfait

je déliais

tu déliais

il déliait / elle déliait

nous déliions

vous déliiez

ils déliaient / elles déliaient

passé simple

je déliai

tu délias

il délia / elle délia

nous déliâmes

vous déliâtes

ils délièrent / elles délièrent

futur simple

je délierai

tu délieras

il déliera / elle déliera

nous délierons

vous délierez

ils délieront / elles délieront

Synonymes

Synonymes de délier verbe transitif

défaire, déligoter, dénouer, désenchaîner, détacher

libérer, affranchir, dégager, délivrer, relever

Exemples

Phrases avec le mot délier

Ne perdez pas de temps : pendant quelques semaines, la période de flou entre votre ancien et votre nouveau statut incite les langues à se délier plus facilement.Capital, 23/04/2008, « A partir de maintenant, c'est moi le chef ! »
D'un autre côté, délier la nécessité de l'universalité c'est cesser de penser la collection des mondes possibles comme formant un univers clos.Les Études philosophiques, 2017 (Cairn.info)
Retour dans un quartier où les langues peinent à se délier.Ouest-France, Philippe GUEGAN, 21/01/2020
Et rien ne me paraît plus raisonnable en ce moment que de vous supplier encore de me délier d'un engagement injuste.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
S'il promet de se tenir tranquille, nous lui délierons les bras.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les langues peinent encore à se délier sur le sujet.Ouest-France, 12/09/2020
Trois mois après le tremblement de terre et le tsunami, les langues commencent à se délier.Géo, 08/06/2011, « Fukushima : les autorités japonaises ont-elles le droit de ne… »
Un accord a été conclu en vue de délier l'aide en faveur du groupe des pays les moins avancés.Europarl
Une fois les estomacs remplis et les soifs étanchées, les langues peuvent enfin se délier.Ouest-France, Gaëlle COLIN, 02/09/2021
Alentour, la maréchaussée a bien du mal à délier les langues.Ouest-France, Christian GOUEROU, 22/03/2021
Face à tant d'avanies, les langues commencent à se délier chez notre coursier national.Capital, 21/07/2008, « Chronopost, un livreur aux semelles de plomb »
Cette précision préalable permet de tenter de délier le phénomène des conditions purement techniques de son émergence.Communications, 2011, Stéphane Hugon (Cairn.info)
Quand ils seront passés, on pourra délier un peu sa pauvre langue.Paul Féval (1816-1887)
Il était aussi prétexte à tendre l'oreille et à délier les langues.Ouest-France, Roselyne SENE, 01/12/2018
Cependant je compte bien délier la langue de ce maraud !Octave Féré (1815-1875)
Elle a ensuite osé délier les personnes de ces péchés.Recherches de science religieuse, 2015, Étienne Grieu (Cairn.info)
Alors qu'ils devraient se délier de leurs parents, de leur domicile, ils sont contraints de se replier.Ouest-France, Fabienne GÉRAULT, 12/02/2021
Depuis fin juillet, les souscripteurs de nouveaux prêts immobiliers peuvent plus facilement se délier de l'assurance emprunteur proposée par leur banque.Capital, 04/08/2014, « Crédit immobilier : l'assurance emprunteur, un coût à ne pas… »
Moi absoudre, moi délier les âmes, moi dont l'âme était enchaînée par un pouvoir infernal !George Sand (1804-1876)
C'était bien le moyen de lui délier promptement la langue ; le malicieux bonhomme l'avait prévu.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DELIER v. act.

Oster le lien, ou deffaire le noeud de quelque chose liée ou noüée. Delier un fagot, c'est en oster la hart ou le lien. Delier un ruban, une jartiere. Du Cange derive ce mot de disligare, qu'on a dit dans la basse Latinité dans la même signification.
 
DELIER, se dit figurément en choses spirituelles. JESUS-CHRIST a donné pouvoir à St. Pierre & à ses successeurs de lier, ou de delier, d'absoudre, ou de refuser l'absolution. Le mariage est un noeud si sacré, qu'on ne le peut delier. On dit de celuy qui parle bien & facilement, qu'il a la langue fort deliée.
 
DELIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.