dénouement

 

définitions

dénouement ​​​ nom masculin

Ce qui termine, dénoue une action au théâtre, au cinéma. Un dénouement imprévu.
Fait de trouver une issue ; manière dont se résout une affaire difficile. ➙ issue. L'affaire a eu un heureux dénouement. Brusquer le dénouement.
 

synonymes

dénouement nom masculin

achèvement, conclusion, épilogue, fin, issue, résultat, solution, terme, [heureux] happy end

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il concevait seulement son droit d'intervention dans le dénouement, sans savoir non plus comment il en userait, ni même s'il en userait.Marcel Prévost (1862-1941)
Comme il fait bien comprendre le point de départ, le nœud, les péripéties, le dénouement d'une campagne.Anatole France (1844-1924)
Sa seule préoccupation, dans ce dénouement, restait de savoir s'il la connaissait enfin tout entière.Émile Zola (1840-1902)
Deux tours seulement restaient à faire, et, à l'agitation des spectateurs et des combattants, on sentait que l'on approchait du dénouement.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Oui, nous sommes tous d'accord sur le fait qu'il y a un dénouement, mais quant à savoir s'il sera heureux, je pense qu'il faut attendre le vote.Europarl
Le héros, au dénouement, donnait le dernier coup de pioche du désespoir, et trouvait un « nugget » d'un poids invraisemblable.Jules Verne (1828-1905)
L'assemblée, plongée dans l'effroi, attendait un dénouement terrible ; et, à chaque bruit, à chaque cri, se croyait au moment d'être envahie par des assassins.Adolphe Thiers (1797-1877)
À vrai dire, l'approche d'un dénouement dans leur fortune avait fait disparaître en grande partie les différences de manières qui avaient contribué à les séparer.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Alors le juge se leva de son siège, comme s'il allait descendre du tribunal, et nous échangeâmes des regards stupéfaits sous l'impression de ce dénouement si inattendu du procès.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Tout un monde de sensations inconnues s'était emparé de son être ; il osait à peine sonder le drame mystérieux qui ne lui était révélé que par son effroyable dénouement.Pierre Zaccone (1818-1895)
Une explication commencée de la sorte amène vite, disons-nous, un dénouement ; toutefois, un dénouement, si bon qu'il soit à présenter, a besoin, pour être dramatique, d'une foule de préparations.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dormir, lorsqu'on est en proie à une telle surexcitation cérébrale... dormir, lorsque je touche au dénouement d'une situation qui menaçait de se prolonger pendant de longues années...Jules Verne (1828-1905)
Malgré ce beau dénouement, des scènes semblables se répétèrent bientôt, et devinrent de plus en plus fréquentes.George Sand (1804-1876)
Plus il pensait aux graves événements des derniers jours, plus il était convaincu que le dénouement était proche, un dénouement favorable à ses patriotiques espérances.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Elle-même alla tourner la manivelle, l'engrenage avait un cri plaintif, les feuilles de tôle descendaient avec lenteur, ainsi qu'une draperie lourde tombant sur le dénouement d'un cinquième acte.Émile Zola (1840-1902)
Enfin, nous voici avec nos systèmes et nos rêveries dans l'attente d'un dénouement réel, et je ne fais aucune autre démarche pour trouver un autre rédacteur.George Sand (1804-1876)
L'actrice – forte de son expérience de la scène – flaira le fiasco et tenta de « ramener la salle » par un dénouement moins violent.Louis Mullem (1836-1908)
Depuis longtemps j'attendais avec impatience le dénouement de son récit, mais, comme je l'ai dit, je n'osais l'interrompre.Charles Deguise (1827-1884)
Au moins une quarantaine de paquets à ce que je crois, qui étaient restés là depuis la partie qui avait eu un dénouement tragique, avant que je fusse né.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le dénouement et la moralité, bientôt fournis par la sévérité de l'histoire, ne pouvaient se présenter à la pensée de l'auteur, avec netteté, avec certitude.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DENOUEMENT » s. m.

Ce qui sert à debrouiller, à demesler le noeud d'une Comedie, d'un Roman, d'une intrigue. Le denouëment des Visionnaires est fort naturel & vraisemblable. Le denouëment des Romans se fait d'ordinaire par une reconnoissance, comme celuy de l'Astrée.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020