dépêtrer

 

définitions

dépêtrer ​​​ verbe transitif

Dégager de ce qui empêche les mouvements. —  au figuré Dégager d'un embarras, d'une difficulté.

se dépêtrer ​​​ verbe pronominal

Se tirer (d'une situation). ➙ se libérer, se débarrasser. Se dépêtrer d'une situation épineuse. —  Se dégager (de qqn). Je n'ai pas pu m'en dépêtrer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dépêtre

tu dépêtres

il dépêtre / elle dépêtre

nous dépêtrons

vous dépêtrez

ils dépêtrent / elles dépêtrent

imparfait

je dépêtrais

tu dépêtrais

il dépêtrait / elle dépêtrait

nous dépêtrions

vous dépêtriez

ils dépêtraient / elles dépêtraient

passé simple

je dépêtrai

tu dépêtras

il dépêtra / elle dépêtra

nous dépêtrâmes

vous dépêtrâtes

ils dépêtrèrent / elles dépêtrèrent

futur simple

je dépêtrerai

tu dépêtreras

il dépêtrera / elle dépêtrera

nous dépêtrerons

vous dépêtrerez

ils dépêtreront / elles dépêtreront

 

synonymes

dépêtrer verbe transitif

dégager, délivrer, libérer, sortir, tirer, tirer d'affaire

se dépêtrer verbe pronominal

se dégager, se délivrer, se libérer, (se) sortir, se déprendre (littéraire), se tirer (familier), se dépatouiller (familier), se débarbouiller (familier, vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il semble que les parties ne soient plus en mesure de se dépêtrer de cette situation.Europarl
C'est le propriétaire, je ne sais pas comment m'en dépêtrer.René Boylesve (1867-1926)
Les baguettes se collent à nos mains, et nous ne pouvons pas nous en dépêtrer.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ils n'ont pas pu se dépêtrer de la boue.Henri Barbusse (1873-1935)
Il faudra encore beaucoup d'efforts de la part de nos fonctionnaires pour se dépêtrer du bourbier bureaucratique et envoyer de l'aide là où cela s'avère urgent.Europarl
Ceci fut directement envoyé à l'adresse du docteur, qui fit un bond pour se dépêtrer.Jules Verne (1828-1905)
Quand le maçon vint avec son fils, il tomba dans l'un d'eux et ne put s'en dépêtrer.Paul Sébillot (1843-1918)
Et pourtant comment faire, et comment se dépêtrer de ces mille étreintes qui, depuis tantôt trois mois, la serraient et la pressaient de toutes parts !Jules Janin (1804-1874)
Il avait pu se dépêtrer des formules de la jeune école ; il n'en avait pas moins le romantisme dans les moelles.Arvède Barine (1840-1908)
J'ai les pieds pris dans mon impromptu et je ne peux plus m'en dépêtrer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Aux cris lamentables poussés par ces malheureux qui ne pouvaient se dépêtrer de cette forêt d'épines, la petite garnison se réveilla et en fit un horrible carnage.Eugène Muller (1826-1913)
J'ai rencontré tout à l'heure un fou dont j'ai eu toutes les peines du monde à me dépêtrer.Paul Féval (1816-1887)
Nous étions suivis d'un sapin qu'il avait pris à l'heure pour aller je ne sais où et qu'il garda jusqu'à minuit sans pouvoir se dépêtrer de notre folle compagnie.George Sand (1804-1876)
Les plus heureux cherchaient à dépêtrer leurs jambes et leurs pieds des branches qui y étaient fixées.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Si tu tombes derechef dans les mains des rebelles, il ne te sera pas facile de t'en dépêtrer encore une fois.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si tu tombes derechef dans les mains des rebelles, il ne te sera pas facile de ten dépêtrer encore une fois.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Elle me laissa me dépêtrer de mon compliment, de mon exorde, sans se tourner vers moi.Louis Ulbach (1822-1889)
Le quatrième matin, des griffes et des pattes, dans le mystère et le silence, il réussit, on ne sut jamais comment, à s'en dépêtrer enfin.Louis Pergaud (1882-1915)
Par contre, il est un fait que ces fonds peuvent aider les zones rurales à se dépêtrer de problèmes économiques en soutenant des activités non agricoles.Europarl
En ce moment, il se demandait comment se dépêtrer de cette douleur tenace, quand un domestique sortit de la maison et vint à lui.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPESTRER » v. act.

Se tirer, se dégager d'un mauvais chemin ou passage. Il s'étoit engagé dans ce marais, mais il s'en est depestré. Ce cheval en tombant s'est engagé dans les traits, on a eu bien du mal à l'en depestrer. Il se dit plus ordinairement au figuré. Il a eu bien du mal à se depestrer de cette mauvaise affaire, de cet importun.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020