dessaisir

 

définitions

dessaisir ​​​ verbe transitif

Enlever à (qqn) son bien, ses responsabilités. ➙ déposséder. —  Droit Dessaisir un tribunal d'une affaire.

se dessaisir ​​​ verbe pronominal

Se dessaisir de : se déposséder volontairement de. ➙ se défaire de, donner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dessaisis

tu dessaisis

il dessaisit / elle dessaisit

nous dessaisissons

vous dessaisissez

ils dessaisissent / elles dessaisissent

imparfait

je dessaisissais

tu dessaisissais

il dessaisissait / elle dessaisissait

nous dessaisissions

vous dessaisissiez

ils dessaisissaient / elles dessaisissaient

passé simple

je dessaisis

tu dessaisis

il dessaisit / elle dessaisit

nous dessaisîmes

vous dessaisîtes

ils dessaisirent / elles dessaisirent

futur simple

je dessaisirai

tu dessaisiras

il dessaisira / elle dessaisira

nous dessaisirons

vous dessaisirez

ils dessaisiront / elles dessaisiront

 

synonymes

dessaisir verbe transitif

démunir, déposséder, dépouiller, priver, spolier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Félicité en coupa une grosse mèche, dont elle glissa la moitié dans sa poitrine, résolue à ne jamais s'en dessaisir.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ce billet resta entre ses mains jusqu'à ce que des pertes d'argent l'obligèrent à s'en dessaisir.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Sassacus dut entrevoir alors le jour des restitutions, où il allait se dessaisir forcément de tant de dépouilles.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Mais il veut bien ne pas le dessaisir ; il se contentera d'exiger les droits d'amortissement.Jules Michelet (1798-1874)
C'est qu'un dépôt était aussi pour lui un joyau dont il ne pouvait se dessaisir qu'avec des regrets furieux.Eugène Sue (1804-1857)
Ses lâchetés, ses vices, ses orgies, ses fanfaronnades, sont de mon domaine, et je ne m'en puis dessaisir, par un misérable calcul d'intérêt ou de peur.Jules Janin (1804-1874)
Si l'homme ne pouvait pas ou ne pouvait que difficilement se dessaisir de sa terre, à plus forte raison ne devait-on pas l'en dépouiller malgré lui.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Terezia, qui ne dispose pas de sa fortune, demande trois mille francs à son mari, qui lui dit que, fugitif lui-même, il ne peut se dessaisir d'une si forte somme.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je ne voulus pas me dessaisir de ma lettre ; je guettais l'heure de la faire parvenir.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Avant d'avoir obtenu la paix générale, il jugeait dangereux de se dessaisir d'aucun de ses avantages.Albert Vandal (1853-1910)
Ces lettres, avant de m'en dessaisir, je les avais lues ; il y en avait de très-amusantes.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Ensuite, dans un souci de stabilité de l'euro, il est important de ne pas se dessaisir brutalement de ces excédents.Europarl
Est-ce que maintenant qu'elle a ma bague elle ne voudrait plus se dessaisir du livre ?Eugène Sue (1804-1857)
Je sais que c'est généreux de ma part et beaucoup de gens me trouveraient fou de m'en dessaisir, mais je ne suis pas comme le reste du monde.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
La personne que vous aviez chargée de la commission avait reçu des instructions si minutieuses qu'elle n'a consenti à se dessaisir du paquet qu'en « mains propres ».René Boylesve (1867-1926)
Quoique les provinces refusent de laisser réunir leurs archives, quoique même plusieurs ministères continuent de garder les leurs, l'encombrement finira par les décider à se dessaisir.Jules Michelet (1798-1874)
Elle la conserva toujours avec soin, et jamais, quelques efforts que l'empereur ait faits pour l'obtenir, elle n'a consenti à s'en dessaisir.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Suivons maintenant la scarlatine, depuis ses débuts authentiques sur la scène médicale, jusqu'au moment où elle s'emparera, pour ne plus s'en dessaisir, du rôle qui lui appartient.Charles Anglada (1806-?)
L'émissaire n'avait trouvé partout qu'une grande misère et les quelques habitants qui possédaient un peu de cuivre ne voulaient pas s'en dessaisir.André Le Glay (1785-1863)
Elle est tellement à lui qu'elle est inséparable de lui et qu'il n'a pas le droit de s'en dessaisir.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESSAISIR » v. n.

qui ne se dit gueres qu'avec le pronom personnel. Relascher quelque chose qu'on a en sa possession. Quand on fait un exploit de saisie & arrest, on fait deffense au debiteur de se dessaisir des deniers, des hardes qu'il a en ses mains. Les contracts de vente & de donation portent, que le vendeur ou le donateur s'est dessaisi & devestu de l'heritage vendu ou donné, & qu'il en a saisi & vestu l'acheteur ou le donataire. Quand on a de bons nantissements, on ne s'en doit point dessaisir qu'on ne soit payé.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020