priver

 

définitions

priver ​​​ verbe transitif

Empêcher (qqn) de jouir d'un bien, d'un avantage présent ou futur ; lui ôter ce qu'il a ou lui refuser ce qu'il espère. ➙ déposséder, frustrer. Priver un enfant de dessert. Priver un héritier de ses droits. —  La peur le prive de tous ses moyens. —  Être privé de sommeil.

se priver ​​​ verbe pronominal

Renoncer à qqch. volontairement. Il se prive de tout. —  Elle ne se prive pas de vous dénigrer : elle vous dénigre souvent. —  sans complément S'imposer des privations. Elle a horreur de se priver.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prive

tu prives

il prive / elle prive

nous privons

vous privez

ils privent / elles privent

imparfait

je privais

tu privais

il privait / elle privait

nous privions

vous priviez

ils privaient / elles privaient

passé simple

je privai

tu privas

il priva / elle priva

nous privâmes

vous privâtes

ils privèrent / elles privèrent

futur simple

je priverai

tu priveras

il privera / elle privera

nous priverons

vous priverez

ils priveront / elles priveront

 

synonymes

priver verbe transitif

déposséder, démunir, dépouiller, destituer, spolier (littéraire)

frustrer, sevrer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est important d'aider les pays en développement à éradiquer ces maladies sans priver l'industrie pharmaceutique des financements dont elle a besoin pour faire avancer la recherche dans ce secteur.Europarl
C'était l'affaire d'une semaine, et je ne voulus pas le priver de cette course lucrative.Gérard de Nerval (1808-1855)
Notre objectif commun n'est pas de priver les consommateurs vulnérables de protection au moyen d'une directive.Europarl
C'est peu pour mon inhumaine de ne pas répondre à mes lettres, de refuser de les recevoir ; elle veut me priver de sa vue, elle exige que je m'éloigne.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Je ne puis priver les citoyens de ma circonscription de leur droit de saisir leurs propres tribunaux.Europarl
Il me semble bien dur de m'en priver ; j'espère que vous ne le souffrirez pas.Gaston Maugras (1850-1927)
En fait, nous avons utilisé toutes les sources, nous n'avons pas cru devoir nous priver d'aucune des sources importantes et vérifiables dont nous disposons.Europarl
Je pense que leur statut de personnes âgées ne doit pas les priver d’un droit d’indemnisation pour le préjudice subi.Europarl
Les exceptions ne doivent pas être considérées comme étant la règle générale, pour en arriver à pénaliser globalement et à priver de leur droits tous les supporters de football.Europarl
Le gibier était si rare, que, pendant quatre jours, le détachement dut se priver de nourriture.Jules Verne (1828-1905)
Mazarin rendait justice à ses grands talents, et aurait voulu même n'en pas priver son roi.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Vous voulez museler ces peuples et les priver de représentation politique : vous êtes les pharisiens de la démocratie !Europarl
Il n’est pas acceptable de donner aux uns une sécurité juridique et d’en priver les autres.Europarl
En effet, nous ne pouvons pas nous priver d'un marché en plein essor qui nous offre de nouvelles possibilités, que nous devons bien entendu saisir.Europarl
Toute autre attitude reviendrait à priver ses citoyens de la sécurité, or ce doit être la première préoccupation de tout gouvernement.Europarl
Je dois dire, en me plaçant sur le terrain du bon sens, qu'il n'est pas normal de priver un parlementaire de son explication de vote.Europarl
Vous aurez ma vie avant de me priver de ma liberté ; je ne ferai pas un pas de plus avec vous.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Va-t-on priver ces 7 radicaux italiens d'une égalité de droits par rapport aux autres groupements ?Europarl
Il s'agit évidemment d'une importante somme d'argent à prélever de la rubrique 2, mais cela s'avère possible sans priver les agriculteurs de leurs fonds.Europarl
Néanmoins, je ne peux pas vous priver de votre liberté de parole, mais j'en appelle à votre responsabilité.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRIVER » v. act.

Retrancher, oster quelque chose à quelqu'un. L'homme est bien malheureux, quand Dieu le prive de ses graces. Ceux qu'on excommunie sont privez des Sacrements. Les devoluts ont lieu pour priver les indignes de leurs Benefices. Le Roy a privé cet Officier de sa charge, de ses gages.
 
PRIVER, signifie aussi, Manquer d'obtenir, s'abstenir de quelque chose. Cet accident l'a privé de son esperance. Les gens de vertu se privent des plaisirs temporels, pour jouïr des spirituels. Un amy se prive de beaucoup de choses pour en assister son ami.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020