Email catcher

détester

Définition

Définition de détester ​​​ verbe transitif

Avoir de l'aversion pour. ➙ abhorrer, exécrer. Détester le mensonge.
Détester qqn. ➙ haïr. pronominal réciproque Ils se détestent.
Ne pas pouvoir supporter (qqch.). Elle détestait l'ail. Il déteste attendre. Détester que (+ subjonctif). Ne pas détester qqch. : aimer assez. Il ne déteste pas le bon vin.

Conjugaison

Conjugaison du verbe détester

actif

indicatif
présent

je déteste

tu détestes

il déteste / elle déteste

nous détestons

vous détestez

ils détestent / elles détestent

imparfait

je détestais

tu détestais

il détestait / elle détestait

nous détestions

vous détestiez

ils détestaient / elles détestaient

passé simple

je détestai

tu détestas

il détesta / elle détesta

nous détestâmes

vous détestâtes

ils détestèrent / elles détestèrent

futur simple

je détesterai

tu détesteras

il détestera / elle détestera

nous détesterons

vous détesterez

ils détesteront / elles détesteront

Synonymes

Synonymes de détester verbe transitif

haïr, avoir en horreur, avoir dans le nez, le pif (familier), ne pas pouvoir blairer (familier), ne pas pouvoir encadrer (familier), ne pas pouvoir piffer (familier), ne pas pouvoir sacquer (familier), ne pas pouvoir sentir (familier), abhorrer (littéraire), abominer (littéraire), exécrer (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot détester

Nous croyons détester des gens que nous aimons toujours quand même.George Sand (1804-1876)
Ceux qui rêvent d'un open space au carré vont détester.Capital, 08/04/2014, « Mettez le boxon pour doper votre inspiration au travail »
Elle met en avant une tristesse avec des pleurs fréquents, dit détester l'école alors qu'elle y est brillantissime.Journal français de psychiatrie, 2018, Corinne Tyszler (Cairn.info)
Elle dit le détester mais retrouve des copies conformes dans toutes ses rencontres.EMPAN, 2003, Ophélia Avron (Cairn.info)
A force de multiplier les tâches, on peut finir par détester un poste dont on était fier.Capital, 31/05/2021, « La charge mentale, l'ennemie silencieuse du bien-être au travail »
On ne savait pas pourquoi on aimait ceux qui étaient avec nous, mais on savait qu’on devait détester les autres.Europarl
On peut détester tout ce qui, de près ou de loin, rappelle l'uniforme.Ouest-France, Bernadette BOURVON, 14/09/2016
En effet, quand les femmes défendent l’égalité entre les hommes et les femmes, elles sont accusées de comportement féministe ou de détester les hommes.Europarl
Il était d'usage de détester l'amiral, à peu près comme il est ordinaire, dans le service, de respecter ses chefs.Édouard Corbière (1793-1875)
Si tu t'es formé des prétextes pour me détester, je n'ai point de motifs pour te haïr !François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Nous avions commencé par nous détester, je ne sais pas pourquoi.Jules Claretie (1840-1913)
En osmose dans la somnolence, elle refoule la possibilité de la détester, recule l'instant de lucidité, évite le tranchant de la haine.Dialogue, 2006, Florence Bécar (Cairn.info)
Ce lien de parenté surprenant n'empêche pas ces deux espèces de se détester.Géo, 26/08/2021, « Le lion, véritable roi de la savane ? »
La détester est une chose, agir en conséquence en est une autre.Europarl
Elle se mit à détester les années jusqu'où elle avait vécu, dans le malheur évidemment.Le Moyen Age, 2014, Anne Lafran (Cairn.info)
Dans une telle optique, les femmes ne peuvent que se détester entre elles.Nouvelles questions féministes, 2011, Lori Saint-Martin (Cairn.info)
Comme l'intérêt, ces enfants non naturels que fait l'argent, prêté sans travail, ce revenu du revenu, qu'un bon capitaliste devrait détester avec les honnêtes travailleurs.Multitudes, 2012, Yann Moulier Boutang (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DETESTER v. act.

Avoir de la haine, de l'horreur pour quelque chose. On ne sçauroit trop detester & punir les empoisonneurs. Un penitent doit detester les déreglements de sa vie passée. Un Heretique qui fait abjuration doit dire en public, qu'il deteste son erreur.
 
DETESTER, signifie aussi, Faire des imprecations, pester. Un Marinier engravé jure & deteste de tout son coeur. Un impatient deteste sa vie, quand on luy fait trop attendre une réponse.
 
DETESTÉ, ÉE. part. pass. & adj. Un traitre à sa patrie est haï & detesté de tout le monde.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine