Email catcher

haïr se haïr

Définition

Définition de haïr ​​​ verbe transitif

Avoir (qqn) en haine. ➙ détester, exécrer. Haïr qqn à mort.
Avoir (qqch.) en haine. Haïr la contrainte.

Définition de se haïr ​​​ verbe pronominal

réfléchi Il se hait.
réciproque Les deux frères se haïssent cordialement.

Conjugaison

Conjugaison du verbe haïr

actif

indicatif
présent

je hais

tu hais

il hait / elle hait

nous haïssons

vous haïssez

ils haïssent / elles haïssent

imparfait

je haïssais

tu haïssais

il haïssait / elle haïssait

nous haïssions

vous haïssiez

ils haïssaient / elles haïssaient

passé simple

je haïs

tu haïs

il haït / elle haït

nous haïmes

vous haïtes

ils haïrent / elles haïrent

futur simple

je haïrai

tu haïras

il haïra / elle haïra

nous haïrons

vous haïrez

ils haïront / elles haïront

Synonymes

Synonymes de haïr verbe transitif

détester, avoir horreur de, ne pas pouvoir souffrir, ne pas pouvoir pifer (familier), ne pas pouvoir sentir (familier), ne pas pouvoir voir (familier), abhorrer (littéraire), abominer (littéraire), exécrer (littéraire), honnir (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot haïr

Le tireur affirme ne pas haïr les autres peuples à condition qu'ils restent sur leurs territoires.Ouest-France, 15/03/2019
Et ce sentiment jaillit quand on sait haïr comme il le faut ceux qui barrent la voie du salut.Esprit, 2011, Paul Thibaud (Cairn.info)
Certes, il nous arrive de nous haïr les uns les autres avant de jouer au loto ou sudoku pour oublier nos misères et celles du monde.Ouest-France, 29/07/2017
Elle avait fini par haïr les notifications, les alertes infos.Ouest-France, 15/05/2020
Non, je n'ose m'avouer ce que je vois : il faudrait haïr ceux même que j'aimais le mieux.Stendhal (1783-1842)
Cette expérience nous détermine à la haïr, à la repousser et à la dire repoussante.Cahiers d'economie politique, 2008, Frédéric Lordon (Cairn.info)
Défense lui était faite d'aimer, il s'était mis à haïr.Victor Hugo (1802-1885)
La condition de l'amour du parent pour l'enfant réside dans le fait que le parent est dans la disposition d'aimer-[honnir], de chérir-[haïr].Le Coq-héron, 2007, Philippe Réfabert (Cairn.info)
En effet, l'autre transparent, comment l'aimer ou le haïr ?Lettres de la SPF, 2007 (Cairn.info)
Dans la plus grande indigence, le peuple en est venu à haïr ses dirigeants.Dix-septième siècle, 2020 (Cairn.info)
On ne peut pas la haïr, moi du moins.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Le roman s'achève non pas quand tout l'environnement de vie du héros est contrôlé : ce qu'il doit faire, penser, aimer, haïr.Ouest-France, 07/12/2020
Si tu l'épouses et qu'elle t'aime, je te haïrai ; si elle m'aime, tu me haïrois.Paul Lacroix (1806-1884)
Sa grande affaire était de haïr le genre humain.Victor Hugo (1802-1885)
La bêtise ne supporte pas d'aimer seulement, elle a aussi besoin de haïr tout ce qu'elle n'aime pas.Le philosophoire, 2014, Laurent Bury (Cairn.info)
Vous croyez haïr cet homme... vous l'aimez plus que jamais !Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Elle affirme haïr le monde et n'avoir aucune émotion vis-à-vis des souffrances humaines.Revue française de psychanalyse, 2013, Franco De Masi, Daniela Avakian (Cairn.info)
Dans cette occurrence, l'autre est éperdument investi comme pouvant démentir l'éprouvé du sujet d'être quelqu'un de malfaisant, à rejeter et à haïr.Cahiers de psychologie clinique, 2002, Lina Balestriere (Cairn.info)
Me défendre de l'épouser, n'est-ce pas vous haïr ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Machiavel lui-même, qui a conclu qu'il préférable d'être craint qu'aimé, a averti les princes du monde qu'il était inutile et dommageable de se faire haïr.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HAÏR v. act.

Avoir de la haine contre quelqu'un, luy souhaiter, ou luy procurer tout le mal qu'on peut. La Loy Chrestienne ne souffre pas qu'on haïsse son prochain, ni même son ennemi. les rivaux se haïssent à mort, mortellement.
 
HAÏR, se prend quelquefois en bonne part, & va quelquefois jusqu'à detester. Tous les gens de bien haïssent, detestent la tyrannie. on haïroit bien davantage le peché, si on connoissoit toute sa turpitude.
 
HAÏR, se dit aussi des antipathies ou aversions qu'on a contre quelque chose, soit qu'elles soient naturelles, soit qu'elles viennent de caprice, ou qu'en effet la chose nous nuise ou nous incommode. Les femmes haïssent naturellement les chastrez. les gens de mauvais goust haïssent le vin, l'estude. les paresseux haïssent le travail, les enjoüez la solitude, &c. les chats haïssent les souris. la vigne hait le chou.
 
HAÏ, HAÏE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022