Email catcher

effaroucher

définitions

effaroucher ​​​ verbe transitif

Effrayer (un animal) de sorte qu'on le fait fuir. Attention, vous allez effaroucher le gibier.
Mettre (qqn) dans un état de crainte ou de défiance. Un rien suffit à l'effaroucher. ➙ choquer, offusquer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'effarouche

tu effarouches

il effarouche / elle effarouche

nous effarouchons

vous effarouchez

ils effarouchent / elles effarouchent

imparfait

j'effarouchais

tu effarouchais

il effarouchait / elle effarouchait

nous effarouchions

vous effarouchiez

ils effarouchaient / elles effarouchaient

passé simple

j'effarouchai

tu effarouchas

il effaroucha / elle effaroucha

nous effarouchâmes

vous effarouchâtes

ils effarouchèrent / elles effarouchèrent

futur simple

j'effaroucherai

tu effaroucheras

il effarouchera / elle effarouchera

nous effaroucherons

vous effaroucherez

ils effaroucheront / elles effaroucheront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Des missions qui ne semblent pas pour l'instant effaroucher le petit chien trop occupé à attendre une récompense.Ouest-France, 08/11/2013
Sa modestie pourrait s'effaroucher, si je disais ici le bien que je pense de lui.Joseph Vilbort (1829-1911)
Mardi, pour effaroucher les oiseaux, ils ont donc accroché des gilets fluorescents aux thuyas.Ouest-France, Jeróm FOUQUET, 17/01/2021
Les agents ont vu et effarouché deux oursons, rapportent-ils alors qu'ils font une pause à la cabane pastorale.Ouest-France, Philippe Richard, 04/09/2019
Pas question de laisser le chien s'approcher du poulailler ou que les enfants les effarouchent.Ouest-France, 16/07/2015
La vue d'un homme effaroucherait peut-être notre ami, vous comprenez.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On écarte toute présence humaine et l'on va même jusqu'à effaroucher les poissons pour qu'ils ne se trouvent pas dans le rayon d'action de l'explosion.Ouest-France, Thierry DUBILLOT, 29/10/2014
Et cela sans effaroucher les voies indépendantes et les démocrates centristes.Ouest-France, 13/08/2020
On l'utilisait en ces temps d'âges farouches, pour galvaniser ses troupes et effaroucher l'ennemi.Ouest-France, Pierre WADOUX, 10/08/2021
Et il y a aussi le grand corbeau, nicheur des falaises carterétaises, que trop de randonneurs risquent d'effaroucher définitivement.Ouest-France, Olivier CLERC, 23/05/2020
Elles ne s'effarouchent d'aucun langage, d'aucune lecture, d'aucun spectacle.Charles Turgeon (1855-1934)
Ces derniers, qui atteignent jusque 150 km/h, sont surtout utilisés pour chasser et effaroucher.Ouest-France, Clara GUICHON, 17/01/2019
Partout, sur son passage, les fenêtres s'ouvraient bruyamment, et des têtes se montraient, curieuses et effarouchées.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je veux simplement dire que nous devons veiller à ne pas effaroucher les populations.Europarl
Parmi les nouveaux dispositifs à l'essai, la commune a installé une boîte à ultrasons pour effaroucher les pigeons.Ouest-France, 28/09/2021
Il était bon enfant pourtant, ne s'effarouchait guère.Émile Zola (1840-1902)
Les gens qui ne défendent que ce qu'ils connaissent et s'effarouchent à l'idée de nouvelles expériences ne devraient pas être étonnés de constater qu'ils manquent de mobilité.Europarl
Cette tâche s'annonce des plus ardues lorsque l'on sait que la réglementation de la toile n'en est qu'à ses balbutiements, ce qui ne doit toutefois pas nous effaroucher.Europarl
Pas effarouchés par les promeneurs, les rongeurs ont aménagé leurs nids sur un promontoire servant habituellement aux pêcheurs de gardons.Ouest-France, 18/01/2021
La volaille effarouchée se cacha dans les buissons.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EFFAROUCHER » verb. act.

Rendre farouche. Les animaux timides s'effarouchent aisément, comme les chats, les oiseaux. Vos menaces ont effarouché vostre partie, elle a pris la fuite.
 
EFFAROUCHER, se dit aussi figurément à l'égard de l'esprit. Les paradoxes effarouchent l'esprit du peuple preoccupé de ses erreurs. Il s'est effarouché de ce qu'on luy surfaisoit tant cette marchandise, il s'en est allé sans en rien offrir. Ce mot est derivé du Latin efferocare, selon Menage.
 
EFFAROUCHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
EFFAROUCHÉ, en termes de Blason, se dit d'un chat, lors qu'il est en action rampante. On l'appelle aussi effaré.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021