Email catcher

choquer

Définition

Définition de choquer ​​​ verbe transitif

Faire se heurter (des choses). Choquons nos verres. ➙ trinquer.
Contrarier ou gêner en heurtant les goûts, les bienséances. ➙ indigner, offusquer, scandaliser.
Agir, aller contre, être opposé à. Choquer la bienséance.
Être choqué (par) : subir un choc, un traumatisme. Elle a été choquée par son accident.
Marine Diminuer la raideur de (un cordage tendu).

Conjugaison

Conjugaison du verbe choquer

actif

indicatif
présent

je choque

tu choques

il choque / elle choque

nous choquons

vous choquez

ils choquent / elles choquent

imparfait

je choquais

tu choquais

il choquait / elle choquait

nous choquions

vous choquiez

ils choquaient / elles choquaient

passé simple

je choquai

tu choquas

il choqua / elle choqua

nous choquâmes

vous choquâtes

ils choquèrent / elles choquèrent

futur simple

je choquerai

tu choqueras

il choquera / elle choquera

nous choquerons

vous choquerez

ils choqueront / elles choqueront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot choquer

Cette dernière attitude pourrait choquer, car on attendrait une lamentation, selon les usages d'alors.Nouvelle revue théologique, 2018, Sylvie de Vulpillières (Cairn.info)
Jamais un seul d'entre eux ne l'a été, quand même il allait à rebours de tous les autres, quand même il pouvait choquer la communauté professionnelle ou l'opinion.Capital, 11/01/2015, « Charlie et le charlisme »
Elle a pour but de choquer, de marquer les esprits qui sont censés y revenir de manière obsessionnelle.Rue Descartes, 2020, Élise Lamy-Rested (Cairn.info)
De l'intérieur, ils sont habitués, mais ils savent que ça va choquer les autres.Z : Revue itinérante d'enquête et de critique sociale, 2016, Mathieu Brier, Benoît Guillaume (Cairn.info)
Cette prise de position devait provoquer des tensions avec le collectif des familles des victimes et choquer plus d'un militant public ou non.Ethnologie française, 2005, Didier Rey (Cairn.info)
Si la pratique peut choquer aujourd'hui, elle était plus courante à l'époque.Capital, 29/09/2017, « Proust a distribué des pots-de-vin pour obtenir des critiques élogieuses… »
Style décontracté, il a débité ses punchlines sans filtre quitte à choquer un public plus âgé.Ouest-France, Maxime HUTEAU, 19/07/2019
Ce qui ne peut que choquer tout observateur impartial, c'est que ce système économico-socio-sportif devient évanescent lorsqu'un compétiteur est soupçonné ou convaincu de dopage.Revue internationale de psychosociologie, 2003, Marcel Bolle de Bal (Cairn.info)
Ne crains-tu pas de la choquer par un si prompt commandement ?George Sand (1804-1876)
Ne pas choquer tout en se faisant remarquer implique un vrai exercice de contorsion.Capital, 03/08/2015, « Sexe : les techniques des publicitaires pour vendre l'invendable »
Au regard des résultats, la méthode a pu choquer les supporters comme les personnels administratifs du club.Ouest-France, 01/05/2021
Dans son œuvre littéraire, sa fiction à lui (voilà que, pour une fois, il possède quelque chose en propre), est écrite pour choquer.Revue de littérature comparée, 2008, Constantin Frosin (Cairn.info)
Elle cherche bien entendu ainsi à choquer et à faire réagir.Archives juives, 2015, Jessica Hammerman (Cairn.info)
Cette prise de position ne peut que choquer certains membres partisans de la séparation administrative.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1993, Chantal Kesteloot (Cairn.info)
Il enchantera les cœurs qui lui ressemblent, et choquera les autres.Stendhal (1783-1842)
Les deux adversaires, près de se choquer, ne voulurent laisser rien derrière eux.Jules Michelet (1798-1874)
Cependant, prévenu de noirs sentiments, mon esprit demeura rebelle à la persuasion ; mais craignant de le choquer par ma résistance, je demeurai silencieux....Volney (1757-1820)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHOQUER v. act. & n.

Heurter avec violence. Les navires se brisent en choquant contre les rochers. les armées se sont choquées avec grande ardeur, si-tost qu'elles ont été en presence.
 
CHOQUER, signifie figurément, Quereller, offencer. Ce soldat est un querelleur qui choque tout le monde. ce Satirique a choqué bien des gens. c'est un homme delicat sur le point d'honneur, il se choque de tout.
 
CHOQUER, signifie encore, Blesser legerement. Les cacophonies dans les vers choquent l'oreille. cet homme me desplaist, il me choque la veuë. cet Auteur a bien avancé des choses qui choquent le bon sens. il n'y a rien dans cet ouvrage qui choque la bienseance.
 
CHOQUÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023