empêchement

définitions

empêchement ​​​ nom masculin

Ce qui empêche d'agir, de faire ce qu'on voudrait. ➙ contretemps, difficulté, obstacle.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est un peu de patience à avoir, puisque la réalisation de votre fantaisie ne peut souffrir d'empêchement.George Sand (1804-1876)
Je serrai tendrement la main de chacun d'eux, et, leur laissant ma bénédiction, je continuai ma route sans rencontrer aucun autre empêchement.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
L'envoi des cartes doit toujours être fait pour le premier de l'an, à moins d'un empêchement sérieux.Jules Rostaing (1824-?)
Tout plaisir consiste à supprimer cet empêchement, à s'en affranchir, et ne saurait être, par conséquent, que de courte durée.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
La violation de la liberté d'expression s'accompagne d'une violation du droit d'association avec l'interdiction et l'empêchement de la participation des citoyens et la terrible suppression des grèves et manifestations.Europarl
Mais à cela il y avait un grand empêchement : c'est qu'il n'y avait pas de maison.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
En cas d'empêchement, les prévenus seront mis aux fers, si le cas l'exige, pour être jugés au premier mouillage ou à la première occasion favorable.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Libre concurrence, lutte contre le protectionnisme et empêchement de dénonciation des aides à l'exportation agricole sont autant d'aberrations en la matière que ce texte avalise.Europarl
Ce qu'il y a de positif au contraire, c'est l'empêchement de la volonté, lequel se manifeste directement aussi.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
On avait ménagé de chaque côté de la barricade un très petit passage, pour les piétons ; l'usage en était libre à chacun, personne n'y mettait empêchement.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Tout ce travail se fit sans empêchement en moins d'une heure et sans que cette poignée d'hommes hardis vît surgir un bonnet à poil ni une bayonnette.Victor Hugo (1802-1885)
Après nous être reposez suffisamment, nous prîmes le parti de gagner toûjours à gauche, & de voir s'il n'y auroit point d'empêchement de ce côté-là.Simon Tyssot de Patot (1655-1727)
Eh bien, non, ça n'allait pas comme sur de bonnes petites roulettes, il y avait un empêchement.Félix Galipaux (1860-1931)
Le malheur est que, toujours, entre le désir et sa réalisation, se glisse quelque empêchement d'autant plus imprévu qu'il est plus simple.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'avais peur qu'un empêchement ne vous eût arrêtée l'une ou l'autre, à la dernière minute.Henri Ardel (1863-1938)
En tous cas, j'ai mon traité en poche, et ce ne serait jamais qu'un empêchement commercial.Émile Zola (1840-1902)
En cas d'absence ou d'empêchement, il est suppléé dans toutes ses attributions par un conservateur que le ministre désigne, à cet effet, sur la proposition du directeur du secrétariat.Gabriel Richou (1852-1915)
Je sens qu'il est inutile d'insister ; l'opacité, remarquable à plus d'un titre, de cette feuille de papier, est un empêchement des plus considérables à l'opération de notre complète jonction.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Même si les deux jeunes gens étaient dans des secteurs éloignés l'un de l'autre, cela ne serait pas un empêchement : en automobile, on parcourt vite de longues distances.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Tu sais qu'avec moi, il n'y a pas besoin d'explications : je sais tout ce qui est empêchement dans la vie et jamais je n'accuse les cœurs que je connais.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPESCHEMENT » s. m.

Opposition, obstacle. On a formé un empeschement à ce mariage, à la reception d'un tel en une telle charge. Ce Capitaine a passé les monts, malgré tous les empeschements que les ennemis & la nature y avoient opposez.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020